Aventiclap : un festival de cinéma vit le jour à Avenches – Retour sur sa 1re édition avec son fondateur Jean-Marc Detrey

Un passionné de septième art, Jean-Marc Detrey, se désolait de la disparition de salle de cinéma dans sa région. Il y a un peu plus de trente ans, l’Aventic, le cinéma d’Avenches, fermait ses portes. La mythique salle restera fermée jusqu’au début des années 2000 quand les derniers films ont étés projetés par Jean-Marc Detrey qui tentait d’ouvrir un centre cultuel par l’association Le Bac à Sable.

— Jean-Marc Detrey

C’est après cette aventure avortée que m’est venue l’idée de créer clap.ch, un site internet consacré à l’actualité cinéma, administré par une association qui a maintenant son siège à Avenches depuis plus de quinze ans.

Du vendredi 2 au dimanche 4 mars 2018 s’est tenue la première édition du Festival Aventiclap, dans la joie et la bonne humeur bien que la manifestation ait souffert de la concurrence d’autre manifestations et du mauvais temps. 

Les invités ont été choyés du mieux possible. Les visiteurs ont eu l’occasion de croiser, discuter et débattre avec nos invités. La programmation (audacieuse pour le film d’ouverture) et diverse dans les genres, a été très bien accueillie. Les lauréats du Marcus sont repartis heureux. Les exposants ont aimé la possibilité de montrer leur passion. Les échos sont bons de manière générale. 

Nous avons pu joindre par téléphone le fondateur d’Aveniclap, Jean-Marc Detrey, qui réfléchit déjà à la seconde édition qui aura lieu plus tard dans le calendrier afin de pouvoir mettre en valeur ce festival :

Le concept est d’organiser un week-end à la fois glamour et populaire, consacré au septième art, dont le centre névralgique se situera désormais au Théâtre du Château médiéval d’Avenches, dans un décor et une ambiance forcément…cinématographique.
En plus des aspects culturels et pédagogiques avec des rétrospectives, des hommages, des projections dédiées aux écoles, des animations, des expositions et une table ronde animée par des stars, nous voulons ajouter un bonus non négligeable et incontournable à cette manifestation: l’occasion de pouvoir croiser, rencontrer et discuter avec les personnes qui font le cinéma en Suisse et ailleurs.

Jean-Marc Detrey nous a parlé de son coup de cœur pour le cinéma suisse contemporain, des manifestations autour du festival, du bilan de cette première édition d’Aventiclap.

 

Propos recueillis par téléphone par Firouz E. Pillet

Plusieurs films nominés au 21e Prix du cinéma suisse ont été présentés lors de cette première édition et le film de Michel Finazzi, Bloc Central, sur le milieu carcéral romand, y a été présenté en avant-première.

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 189 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*