Rencontre avec la cinéaste bosnienne Ines Tanović: Nous ne sommes pas privilégiées, nous réalisatrices d’ex-Yougoslavie!

Énergique et engagée, Inès Tanovic nous a raconté la très dure réalité des femmes cinéastes dans l’Europe du sud-est. Elle travaille actuellement sur son deuxième long métrage Le fils et espère le finir dans cinq ou six ans : « un délai relativement rapide en Bosnie-Herzégovine. » Rencontre.
(…)

Lire la suite