Berlinale 2018 – Quote of the Day #9: Milko Lazarov réalisateur d’Ága

Le cinéaste bulgare Milko Lazarov réalisateur d’Ága, film hors compétition à l’esthétique époustouflante qui se déroule dans l’extrême nord russe et dont parlerons ultérieurement, quand on lui pose des questions sur le sens de certains éléments qui reviennent régulièrement dans le film ou qui semblent symboliques:
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – Quote of The Day #8: Markus Imhoof sur la politique européenne concernant les migrants

Hors compétition était présenté le dernier documentaire, Eldorado, du cinéaste suisse Markus Imhoof sur la crise des migrants, ses tenants et aboutissants (critique à paraître samedi). Voilà ce qu’il dit, clairement, sur la politique délétère de l’Union européenne et par conséquent de la Suisse, puisque dans ce domaine, elle prend y prend part.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – Quote of the Day #7: Mani Haghighi et son agacement de la vision du cinéma iranien dans le monde

Le film Khook (PIG) était présenté le 20 février en compétition (voir la critique) mais la conférence de presse a été repoussée à aujourd’hui. Déjà en 2016 lors de la présentation de son film également en compétition Ejhdeha Vared Mishavadi (A Dragon Arrives !), on a pu constater que le cinéaste est toujours poli avec les journalistes (au contraire de Joaquin Phoenix) mais pas toujours commode. Si, quand il est question de son film, on peut parfois regretter cette attitude, en ce qui concerne cette question sur le cinéma iranien, on lui donne tout à fait raison!
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – Quote of the Day #6: Joaquin Phoenix

Même si le film de Gus Van Sant Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot est décevant (voir la critique du jour), il est le premier de cette compétition à montrer un rôle masculin fort. Joaquin Phoenix a donc toutes ses chances pour un Ours d’interprétation. Quant à son attitude en conférence de presse, elle s’apparente également à celle de l’ours quelque peu mal léché de l’expression bien connue. Ses réponses, quand il en a donné, son restées très laconiques, il s’est moqué de questions des journalistes – qui certes ne posent pas toujours des questions intelligentes, mais bon … -, à travers son langage corporel, il n’a jamais caché son ennui à être là, faisant même dos à la salle un moment, mais il faut lui reconnaître la sincérité de cette attitude:
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – Quote of the Day #5: Erik Poppe réalisateur de Utøya 22. juli

Déjà citée dans l’article relatant la 5è journée de compétition, il n’est pas inutile de souligner et répéter cette assertion du cinéaste norvégien Erik Poppe, réalisateur de Utøya 22. juli:
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – Quote of the Day #2 : Jim Broadbent

Lors de la conférence de presse de Black 47, film hors compétition traitant de la famille de 1847 en Irlande , Jim Broadbent qui interprète Lord Kilmichael, affameur de la région, qui envoie les céréales qui restent en Angleterre, et responsable de l’expulsion des habitants de leurs maisons afin d’économiser la taxe que le propriétaire terrien doit payer pour ceux qui habitent sur ses terres, dit sur un ton caustique:
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – Quote of the Day #1: Bill Murray

During the press conference of The Isle of Dogs (film review in French), the animated film that opened the 68th Berlinale, a journalist asked Wes Anderson: « How did you assemble such a great group of voices and for Bill Murray who has been in a lot of your films, how was it to be just a voice? »
(…)

Lire la suite