Un dessin de Léonard de Vinci au centre d’une bataille judiciaire en France

L’Étude pour un Saint- Sébastien dans un paysage a été confirmée comme étant l’œuvre de Léonard de Vinci et est vite devenue l’objet d’un conflit surprenant et jamais vu.
Depuis 2016 un petit dessin montrant le martyre de Saint Sébastien, qui vaut actuellement des millions d’euros, a provoqué une terrible bataille judiciaire et financière. Son propriétaire a décidé de le vendre à l’étranger et Roselyne Bachelot refuse catégoriquement cette démarche. Mais le propriétaire, toujours anonyme, a assigné en référé la ministre française de la Culture en accusant la maison de ventes aux enchères Tajan de tentative d’extorsion.
Retrouvée par hasard en 2016, dans un carton avec d’autres dessins et gravures, l’esquisse a été oubliée durant 57 ans. Un médecin généraliste, qui se cache derrière le pseudonyme Jean B, l’avait reçu comme cadeau de son père, après avoir réussi le concours de l’externat des hôpitaux de Paris, en 1959. Cinq ans auparavant il a confié la vieille boîte à peinture à la célèbre maison Tajan dont le directeur de département des tableaux anciens, Thaddée Prate a découvert le chef-d’œuvre du maître italien de Vinci après presque 6 décennies. Le dessin fut d’abord estimé entre 20 000 et 30 000 euros. La confirmation qu’il s’agit bien d’un dessin de Vinci est aussi venue de la part de l’expert Patrick de Bayser, puis par Carmen C.Bambach, la plus grande spécialiste de la Renaissance du Metropolitan Museum de New York City.
(…)

Lire la suite