Sundance Film Festival : Slow, de Marija Kavtaradze, aborde les méandres d’une relation tortueuse et atypique

Une jeune femme, Elena (Greta Grinevičiūtė), enchaîne les relations brèves et ne semble pas vouloir s’attacher à quiconque. Elle entretient une relation compliquée avec sa mère qu’elle ne voit quasiment pas et s’épanouit en tant que professeure de danse contemporaine. Le jour où la danseuse voit débarquer dans son cours Dovydas (Kęstutis Cicėnas), interprète en langue des signes, sa vie est chamboulée par ce garçon mystérieux qui l’attire car très différent des autres jeunes hommes de son âge. (…)

Lire la suite