Amsterdam: Artist Paul McCarthy’s C.S.S.C. Coach Stage Stage Coach VR experiment Mary and Eve (2017) in VR series Xtended at Eye Filmmuseum – From 25 July through 11 August

On 25 July 2019, Paul McCarthy’s expansive virtual reality work C.S.S.C. Coach Stage Stage Coach VR experiment Mary and Eve will be presented at Eye Filmmuseum in Amsterdam, marking its premiere in the Netherlands. First exhibited by the Faurschou Foundation during the Venice Biennale in 2017, this work revisits McCarthy’s ongoing project, ‘CSSC Coach Stage Stage Coach.’ Encompassing a wide range of media, McCarthy’s project pulls from mass culture, fusing high-brow and kitsch references to evoke a range of feelings, from intense familiarity to deep disgust. This work includes a recent film that gleans inspiration from John Ford’s 1939 Western Stagecoach that stars John Wayne. Taking the form of a spin-off, a phenomenon associated with the entertainment industry, this virtual reality work builds on an existing scene by McCarthy that stars his two characters, Mary Magdalen (played by Rachel Alig) and Eve (played by Jennifer Daley).
(…)

Lire la suite

Berlin – Am 15.07. und 29.07: The Short Nights of Berlin im Open Air Mitte

Leicht versteckt, im hinteren Hof des Haus Schwarzenberg und direkt hinter dem Kino Central liegt das Open Air Kino Mitte. Neben dem regulären Open Air Programm gibt es dort auch dieses Jahr wieder das Kurzfilm-Festival The Short Nights of Berlin zu sehen. Es zeigt Filme, die entweder in Berlin spielen oder eine signifikant andere Verbindung zu Berlin oder dem Berliner Leben haben.
(…)

Lire la suite

Genève – Les Cinémas du Grütli proposent El Reino, le troisième long métrage de Rodrigo Sorogoyen, qui autopsie les divers scandales politiques en Espagne

Manuel López-Vidal (Antonio de la Torre) est un homme politique influent dans sa région. Alors qu’il doit entrer à la direction nationale de son parti, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption qui menace ses amis les plus proches. Pris au piège, il plonge dans un engrenage infernal…

Le film s’ouvre sur un homme, de dos, au téléphone, devant une plage. Puis, la caméra le suit au pas de course alors qu’il déambule dans des dédales avant de retrouver ses amis attablés dans un restaurant. Tout au long de cette séquence, une musique au rythme soutenu, qui semble marquer un compte-rebours, accompagne l’acteur et reviendra, de manière récurrente, tout au long du film.
(…)

Lire la suite

Rojo, le troisième long métrage de Benjamin Naishtat, revisite la violence des années septante en Argentine – Dans les salles suisses

Argentine, 1975 : la séquence d’ouverture filme en caméra frontale une villa dans un quartier  bourgeois où diverses personnes sortent, emportant des effets de valeurs, un miroir, un poste de télévision, etc. La caméra de Benjamin Naishtat nous entraîne ensuite dans l’étude de Claudio (Dario Grandinetti), avocat réputé et notable local, qui mène une existence confortable, acceptant de fermer les yeux sur les pratiques du régime en place. Lors d’un dîner, il est violemment pris à parti par un inconnu et l’altercation vire au drame. Claudio fait en sorte d’étouffer l’affaire, sans se douter que cette décision va l’entraîner dans une spirale sans fin.
(…)

Lire la suite

Berlinale Sommer-Spotlight 2019 : Tolle Filme unter freiem Himmel in Berlin vom 15. – 18. Juli

Fast schon Tradition: Wer im Februar die Berlinale Highlights verpasst hat, kann eine Auswahl an Gewinnerfilmen und Publikumslieblingen vor dem deutschen Kinostart vom 15. – 18. Juli 2019 im radioeins Freiluftkino Friedrichshain in Berlin sehen. Präsentiert werden die Filme von den Leiter*innen der Sektionen sowie der neuen Geschäftsführerin der Internationalen Filmfestspiele Berlin Mariette Rissenbeek.
(…)

Lire la suite

Inna de Yard  : le dernier documentaire de Peter Webber remet sur le devant de la scène des gloires mythiques de la « soul » jamaïcaine

Peter Webber (The Girl With A Pearl Earring) entraîne les spectateurs sur les hauteurs verdoyantes de Kingston – la capitale de la Jamaïque et non la banlieue Sud-Ouest de Londres – où des légendes du Reggae se retrouvent pour enregistrer un disque intitulé Inna de Yard. Plus de trente ans après leur âge d’or, ils s’apprêtent à repartir en tournée à travers le monde. A l’instar de l’album qu’ils enregistrent, le documentaire raconte l’aventure humaine de ces chanteurs qui, en plus d’incarner un genre musical mythique et universel, font vibrer l’âme de la Jamaïque. Car la « soul of Jamaica » est aussi une philosophie de vie.
(…)

Lire la suite

37e édition du Filmfest München – Une belle occasion pour le public de voir les films présentés dans les grands festivals de  l’année écoulée – jusqu’au 6 juillet 2019

Le festival du film de Munich est le second festival allemand en importance après la Berlinale. Très convivial, très ouvert au public – on regrettera tout de même que l’ouverture du festival ne se fasse que sur invitation –  le Filmfest München offre chaque année une large palette de films dans de nombreuses sections et genres, y compris deux sections « séries » , une internationale et une allemande, qui ne sauraient manquer aux festivals contemporains. Cette année, le festival se met enfin à la page de la VR (Virtual Reality), du 2 au 4 juillet, sous la dénomination Virtual Worlds ; la manifestation est gratuite mais pour éviter les longues files d’attente, il est conseiller de réserver en ligne un créneau.
(…)

Lire la suite

The White Crow, de Ralph Fiennes, retrace le « grand saut vers la liberté » de Rudolf Noureev, danseur prometteur de l’Union soviétique

Jeune prodige du célèbre ballet du Kirov, Rudolf Noureev est à Paris en juin 1961 pour se produire sur la scène de l’Opéra. Fasciné par les spectacles des cabarets parisiens et par la vie artistique et culturelle de la capitale française,  Rudolf Noureev se lie d’amitié avec Clara Saint (Adèle Exarchopoulos), jeune femme introduite dans les milieux huppés et qui jouera un rôle décisif dan sla destinée du jeune danseur russe. Mais les hommes du KGB, chargés de surveiller tous les danseurs invités à Paris puis à Londres, sont particulièrement assidus à suivre Noureev et ne voient pas d’un bon œil ses fréquentations « occidentales » et le rappellent à l’ordre. Confronté à un terrible dilemme, Noureev devra faire un choix irrévocable, qui va bouleverser sa vie à jamais, qui va le faire entrer dans dans la grande Histoire en pleine guerre froide entre l’U.R.S.S. et l’Ouest, El Dorado d’une terre convoitée et promise pour les ressortissant du bloc soviétique.
(…)

Lire la suite

Présenté à Cannes 2019 dans la Quinzaine des Réalisateurs, Zombi Child, de Bertrand Bonello, sort ce 26 juin sur les écrans romands

(…)
Zombi Child entraîne les spectateurs à Haïti, en 1962. La séquence d’ouverture dévoile une scène de rite vaudou : la caméra ne révèle que deux mains qui s’affairent à éventrer un volatile avant d’en extraire les viscères. Puis la caméra de Bonello suit un homme qui déambule dans les ruelles d’une bourgade, titube et finit par s’étaler sur le bitume. la séquence suivante suit un convoi funéraire où les pleureuses accompagnent le défunt en chantant et frappant des tambourins et des sortes de djembés.
(…)

Lire la suite

Tolkien, de Dome Karukoski, retrace l’enfance, la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur

Le film de Dome Karukoski a réuni une jolie palette de comédiens : Nicolas Hoult, Lily Collins (la fille de Phil) et Colm Meaney, comédiens qui permettent au cinéaste de proposer une plaisante plongée dans l’enfance, l’adolescence et les premières années du jeune adulte qui se retrouve dans les tranchées en France. Si ce biopic se consacre donc aux jeunes années de Tolkien, le film essaie de faire émerger les chapitres de la vie de l’auteur et les expériences de vie qui expliquent les sources d’inspiration et les prémices de son univers et  la genèse de sa saga mondialement connue et lue.
(…)

Lire la suite