Genève : le Théâtre Am Stram Gram accueille Camille Rebetez, la Compagnie Extrapol et  Guillaumarc Foidevaux du 12 au 17 décembre 2019

Le temps festif des marchés de Noël et des pains d’épices rime aussi avec une sortie en famille au théâtre. Le Théâtre Am Stram Gram propose L’enfant et le monstre, de Camille Rebetez, la Compagnie Extrapol et Guillaumarc Froidevaux.
(…)

Lire la suite

Genève : les Cinémas du Grütli ont une nouvelle direction

Les responsables des Cinémas du Grütli, sis  16, rue Général Dufour, à Genève avait un choix crucial à effectuer devant de nombreuses candidatures très fournies et des personnalités enrichissantes, postulant pour le poste de directeur:

Le Conseil de Fondation des Cinémas du Grütli a annoncé qu’il a nommé Paolo Moretti en qualité de directeur. Le Conseil de Fondation, entouré d’une commission d’expert-e-s, a choisi Paolo Moretti pour son expérience et la richesse de son parcours, ainsi que pour son projet qui correspond aux attentes actuelles du Conseil de Fondation.
(…)

Lire la suite

Play, d’Anthony Marciano, un film générationnel qui parle aux trentenaires

Ce film franco-belge, réalisé par Anthony Marciano, réunit Max (Max Boublil), Arnaud (Thomas Aprahamian), Mathias (Malik Zidi), trois amis qui se se fréquentent au collège puis resteront amis durant les années lycée, à la faculté et à l’âge adulte.

En 1993, Max a treize ans (Alexandre Desrousseaux) quand son père (Alain Chabat) lui offre sa première caméra. En cette soirée de Noël, le jeune adolescent film l’âtre de la cheminée, le sapin et les cadeaux, sa petite soeur qui découvre les siens, ses parents. Puis, filmant sa soeur dans sa chambre qu’il nomme « la tanière de la bête », il filme ensuite le fameux cake au yaourt de sa mère.
(…)

Lire la suite

Genève –  Un Conte de Noël, d’après Charles Dickens, au Théâtre de Carouge du 3 au 22 décembre 2019, accompagné de diverses activités connexes

Dans une adaptation et une mise en scène de Claude-Inga Barbey, Un conte de Noël, production du Théâtre de Carouge, est proposé au public du 3 décembre au 22 décembre 2019. Ce spectacle dure une heure et demi  et se déroulera à La Cuisine, sis rue Baylon, à Carouge. Les représentations ont lieu du mardi au vendredi à 19 heures trente, le samedi et le dimanche à 17 heures.
Ebenezer Scrooge, un usurier avare, reçoit un soir de Noël – cette fête qu’il déteste par-dessus tout et qu’il qualifie volontiers de « foutaises » – la visite de trois fantômes…
(…)

Lire la suite

Chanson douce, de Lucie Borleteau, ou le portrait d’une nounou bien sous tous rapports

Le film s’ouvre sur un gros plan sur le visage d’une jeune femme, Myriam (Leïla Bekhti), qui regarde par la fenêtre le monde extérieur et se confie :

« Quand je suis tombée enceinte, j’étais encore à l’école. J’ai toujours dit que c’était un accident mais j’e l’ai fait exprès … Une excuse pour ne pas quitter la douceur du foyer. Mais avec deux enfants, tout est devenu plus compliqué. Des journées plus longues, je suis devenue une morte vivante, j’touffe. J’ai peur de tout, surtout j’ai peur qu’ils meurent. Je suis sûre que tout le monde a eu cette pensée. Quand on regarde son enfant dormir, on se demande ce que cela nous ferait si ce corps-là était un cadavre, si ses yeux fermés l’étaient pour toujours.  Je n’y eux rien : je rêve la nuit de leur disparition soudaine. Au milieu d’une foule indifférente, je crie : Où sont mes enfants ? Les gens rient, pensent que je suis folle. »
(…)

Lire la suite

Madame, un film de Stéphane Riethauser sous forme de confessions intimes à sa grand-mère disparue – sur les écrans romands

Madame, c’est Caroline, la grand-mère de Stéphane Riethauser. Une vieille dame dont on devine dès les premières images qu’elle cache, derrière sa coquette mise en pli et ses manières bourgeoises, une rare force de caractère et un vécu difficile.
Avec sa grand-mère,  Stéphane Riethauser a partagé une immense complicité, des moments tendres et des confidences sur leur parcours respectifs, étant chacun à leur époque « différent », hors des jalons tout tracés que la société a prévus pour eux. Leur relation est au cœur du film : un double autoportrait dans lequel la matriarche et son petit-fils cinéaste se confient l’un à l’autre.
(…)

Lire la suite

Le regard de Charles – la vie filmée de et par Charles Aznavour

Le film s’ouvre sur des image en noir et blanc sur lesquelles une voix off (celle de Romain Duris) énonce :

Toute ma vie, j’ai enregistré en super 8, en 16 mm; j’ai gardé dans cette pièce tout le matériel, toutes les bobines. Si le public connaît toutes mes chansons, ce n’est pas le cas pour ces archives et films que je n’ai jamais montrés. 

L’intention du film est d’emblée claire : comme indiqué dans le générique du début, il s’agit d’un film de Charles Aznavour, réalisé par de Marc Di Domenico.
(…)

Lire la suite

Les éblouis, de Sarah Suco, ou l’autopsie d’une emprise subtile et progressive

Camille (Céleste Brunnquell), douze ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l’embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs.
(…)

Lire la suite

Pessac 2019 : le festival du film historique de Pessac accueille les jeunes générations pour sa trentième édition

(…)
Comme chaque année, les organisateurs du festival cherché à allier la qualité artistique, l’intérêt historique et culturel ainsi que l’accessibilité des œuvres (dans la narration, le propos) pour les élèves. Cette année, le programme pédagogique propose dix-neuf films, accompagné d’un ouvrage documenté très instructif.

Le programme pédagogique est diffusé dans tous les établissements de Nouvelle-Aquitaine et permet aux établissements de se positionner sur des séances du Festival dès le printemps.
(…)

Lire la suite

Le Festival du film d’histoire de Pessac (18-25 novembre 2019) propose une programmation riche et bigarrée pour sa  30ème édition

Cette 30e édition du Festival du film d’histoire se déroulera du 18 au 25 novembre 2019, placée sous la thématique Amérique latine, Terres de feu.
Le public explorera la thématique « Amérique latine – Terres de feu » , d’une brûlante actualité – on songe à la Bolivie, au Venezuela, à l’Équateur – avec Patricio Guzmán qui assurera la conférence inaugurale, le 18 novembre. Les réservations pour ces rendez-vous sont impératives.
(…)

Lire la suite