«Boy Erased» : film sur les effroyables thérapies de conversion sexuelle sur les écrans romands

Boy Erased, drame américain écrit et réalisé par Joel Edgerton,  sorti en  2018,  était très attendu par le public helvétique. Présenté en avant-première au Festival international du Film et du Forum des droits humains (FIFDH), ce film est l’adaptation des mémoires de Garrard Conley, intitulées Boy Erased: A Memoir (2016).
(…)

Lire la suite

Jusqu’au 28 avril 2019, les Cinémas du Grütli à Genève proposent un riche programme intitulé « Le cinéma français sous l’occupation ».

Alors que pendant l’Occupation allemande tout manquait, électricité, argent, matériaux pour faire des décors et des costumes, que nombre de ses « génies » (Renoir, Ophuls, Duvivier, etc.) étaient partis, le cinéma français ne s’est que rarement aussi bien porté … Ce n’était certes pas le paradis, la pression de Vichy, de la Gestapo, de la censure, étaient perceptibles, mais furent produits durant cette période plus de 200 longs métrages de fiction. Dont quelques chefs d’œuvre et presque aucun film antisémite ou xénophobe. Et tous furent accueillis par une fréquentation record. C’est ce phénomène étonnant que nous allons scruter avec une vingtaine de films de Clouzot, Becker, Bresson, Carné, Autant-Lara…
(…)

Lire la suite

Rencontre avec Kacey Mottet Klein pour la sortie suisse de « L’adieu à la nuit » d’André Téchiné

Trois ans après avoir été sélectionné parmi dix jeunes acteurs européens  dans les Shooting Stars Award (les jeunes talents européens) à la Berlinale 2016, où le jeune acteur romand Kacey Mottet Klein avait représenté la Suisse, il était de retour dans la capitale allemande avec l’équipe du film  L’adieu à la nuit d’André Téchiné, présenté hors compétition lors de la 69ème Berlinale.
(…)

Lire la suite

Le Théâtre de Carouge invite le Théâtre des Osses qui propose une magnifique adaptation du Journal d’Anne Frank

Qui ne connaît pas Le Journal d’Anne Frank ? Ce cahier à couverture à carreaux rempli d’une écriture régulière est devenu emblématique, universel témoignage de la résistance des Juifs, mais aussi de tous les autres groupes persécutés – homosexuels, communistes, résistants, isogames – par la machine à exterminer nazie. Et pourtant, le Journal d’Anne Frank nous émeut et nous bouleverse toujours.
Cette nouvelle adaptation dans une mise en scène ingénieuse et novatrice  est signée Geneviève Pasquier et Nicolas Rossier, que nous avons pu rencontré juste avant le lever du rideau alors que le foyer résonne des voix du public, déjà abondant, qui attend impatiemment l’ouverture des portes de la petite Salle du Théâtre de Carouge, sis Rue Ancienne 57.
(…)

Lire la suite

Hommage : Agnès Varda, figure de proue de la Nouvelle Vague, laisse la rue Daguerre orpheline

Toujours alerte, distillant une énergie communicative, des propos à la fois sages et emplis de fraîcheur, mâtinés d’une malice qui se reflétaient dans ses yeux, tel un pèlerin infatigable, Agnès Varda parcourait le monde, son monde, à l’affût des moindres détails, attentive à ce qu’autrui considérait comme des broutilles qu’elle magnifiait par son observation. Agnès Varda nous semblait éternelle. Et pourtant, ce vendredi matin, en pleine projections de presse, certains téléphones se sont mis à sonner, certains journalistes sont sortis de la salle pour répondre à ces appels qui annonçaient le triste nouvelle de la disparition d’Agnès Varda : elle souffrait d’un cancer que tous ignoraient tant cette grande dame était discrète.
(…)

Lire la suite

Rencontre avec le documentariste Stéphane Goël pour son dernier film: Insulaire

En 1877, Alfred von Rodt, un aristocrate bernois, devient gouverneur d’une minuscule île au large des côtes chiliennes. Il règne jusqu’à sa mort sur «son petit royaume» peuplé de quelques dizaines d’insulaires et de milliers de chèvres. Ses descendants, fiers de leurs origines helvétiques, rêvent d’autonomie politique et songent à réguler l’immigration. Cette île est une métaphore, un morceau de Suisse perdue dans l’océan.
(…)

Lire la suite

Rencontre avec Douglas Beer, réalisateur de L’instant infini

Arrivant dans la région genevoise – on aperçoit le Salève au loin -, un couple de jeunes Français tombent en panne à quelques kilomètres dont la maison qu’ils ont loué. Accueillis par le propriétaire de la demeure, Philippe Miserez (Mathieu Chardet), le couple semble, a priori, comme tous les couples. Accablée par la culpabilité depuis la mort de sa fillette, Marie (Jennifer Rihouey) s’adonne à l’auto-érotisme pour cesser de constamment revivre le terrible accident. Devenu distant, son mari, Léonard (Damien Dorsaz) lui suggère de tirer profit de son addiction en devenant cam-girl. D’abord horrifiée par ce qu’elle juge être de la prostitution, Marie bientôt cède pour satisfaire celui qu’elle pense avoir perdu.
(…)

Lire la suite

Rencontre avec Séverine Barde réalisatrice du documentaire qui rend un vibrant hommage à la Diva des nuits genevoises : Greta Gratos

Nous avions rencontré Pierandré Boo /Greta Gratos en janvier de cette année pour un entretien passionnant, voici celui effectué avec Séverine Barde, la réalisatrice du film qui lui est consacré.
(…)

Lire la suite

FIFDH : la dix-septième édition du Festival se déroule du 8 au 17 mars 2019 à Genève – rencontre avec sa directrice Isabelle Gattiker

La 17ème édition du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) s’ouvre à Genève, en présence de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme Michelle Bachelet et de la Secrétaire d’État suisse aux Affaires étrangères Pascale Baeriswyl. Alors que les droits humains subissent un recul sans précédent et que les institutions multilatérales sont attaquées quotidiennement, le FIFDH met à l’honneur l’engagement et la résistance citoyenne au cours de deux-cents évènements dans soixante-deux lieux du Grand Genève et de Suisse romande. En parallèle à la session principale du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, trois-cents intervenant/es du monde entier vont témoigner, dénoncer et échanger avec le public.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2019 – Berlinale Special: Celle que vous croyez, le dernier film de Safy Nebbou offre un magnifique rôle à Juliette Binoche. Rencontre avec le réalisateur

Claire Millaud, quinquagénaire séduisante, mère divorcée de deux enfants, essaie d’oubliier que son mari l’a quittée pour une femme plus jeune en se livrant à une relation passionnelle avec un jeune amant, Ludo (Guillaume Gouix), un photographe mais cette liaison s’avère houleuse, instable et difficile. Quand Ludo met un terme à leur histoire, Claire se met à l’épier via les réseaux sociaux et pour se venger de lui, elle décide de se lier d’amitié sur Facebook avec son assistant, Alex (François Civil), âgé de vingt-neuf ans.
(…)

Lire la suite