Exposition à l’UNIGE du 14 octobre au 29 novembre – «Figures de l’ombre. Histoires genevoises»

Au XIXe siècle, les autorités genevoises se penchent sur la prise en charge d’individus dont les comportements défient les normes en vigueur. Placés jusque-là sous la responsabilité de l’Hôpital général, ils sont désormais du ressort d’institutions distinctes, telles que la Prison pénitentiaire, l’Asile d’aliénés ou encore l’Hospice général. Détenu-e-s, indigent-e-s, aliéné-e-s, mais qui sont ces figures de l’ombre?
(…)

Lire la suite