Le Musée du Léman propose une exposition passionnante, accompagné d’un ouvrage richement illustré, consacrés au palmipède le plus célèbre du Léman : « Le lac du cygne »

Le Musée du Léman à Nyon a pour mission de préserver et mettre en valeur le Léman, sa flore, sa faune, ses rivages et ses flots. La nouvelle exposition temporaire Le lac du cygne que propose le musée jusqu’au 18 septembre 2022, invite à plonger dans l’histoire, les mythes et les particularités scientifiques du majestueux oiseau blanc qui semble avoir toujours fait partie de nos paysages lacustres. Pourtant, ce palmipède emblématique,  symbole qui peuple les rives de notre lac depuis le XIXe siècle, est un venu d’ailleurs : de la Mer baltique ! (…)

Lire la suite

Rencontres cinématographiques à Genève du 26.11. au 3.12 2021 – Palestine Filmer C’est Exister (PFC’E)

La pandémie avait privé le public de la 9e édition de Palestine Filmer C’est Exister, à que cela ne tienne, les organisateurs.trices ont concocté une 10e édition 2 en 1, enrichie par ces deux années où le Covid-19 a été au centre de toutes les préoccupations, du moins dans nos pays occidentaux. Car ailleurs, la vie, en sus de la crise sanitaire, a continué d’être ponctuée par la structure économique, politique, géopolitique, sociétale, environnementale et ses facteurs de contingence. Loin des yeux, loin du cœur, le centre du système-monde déjà peu enclin à s’occuper des problèmes de fond de la planète, assurant seulement le service minimum afin d’en tirer un maximum de substantifique moelle tout en essayant de contrôler à la marge les pressions afin qu’elle n’implose pas, c’est totalement recroquevillé sur lui-même. Un mot est entré dans le vocabulaire mondial : le confinement. Ce terme définit une réalité que la majorité des individus qui peuplent la planète ont vécu pendant cette pandémie – quelques jours, quelques semaines, quelques mois ; et pour la plupart, ce fut une expérience au mieux désagréable au pire traumatisante. Quel sentiment de liberté n’avons-nous pas ressenti lorsque nous avons pu à nouveau sortir, rendre visite à nos familles, nos ami.es, aller au travail, à l’école, fréquenter les lieux de culture et de loisirs…
Eh bien, il existe un territoire et un peuple qui, depuis plus de septante ans vit en situation de confinement. (…)

Lire la suite

Le Musée des Arts Décoratifs de Paris présente l’exposition « Thierry Mugler, Couturissime » jusqu’au 24 avril 2022

Jusqu’au 24 avril 2022 le public parisien et les fans du couturier Thierry Mugler, qui vit et travaille à Berlin, auront l’occasion de voir et admirer ses heures de fashion gloire. Produite et organisée par le Musée des Beaux Arts de Montréal (MBAM) et le Musée des Arts Décoratifs de Paris (MAD), cette rétrospective retrace l’étape parisienne du célèbre couturier, celle où il a connu son plus grand succès. Dès l’entrée, le visiteur apprend qu’il s’agit d’un artiste complet, photographe, danseur, réalisateur, parfumeur qui avec un brio inédit présente ses silhouettes et accessoires de haute couture, prêt-à-porter, costumes du théâtre et de music-hall, photographies, vidéos, élaborés entre 1973 et 2014. Manfred Thierry Mugler montre son splendide univers et ses nombreuses collaborations avec les noms les plus connus du show-biz mondial. (…)

Lire la suite

„Im Fluss der Zeit – Jüdisches Leben an der Oder“ – Eine Wanderausstellung des Deutschen Kulturforums Östliches Europa, bis 10. Dezember 2021 in Wiesbaden

Die Landschaft an der Oder mit ihren wechselnden herrschaftlichen und nationalen Zugehörigkeiten war über Jahrhunderte hinweg ein Begegnungsraum. Hier kreuzten sich auch die deutsch-jüdische und die polnisch-jüdische Kultur. In der Neuzeit bedrohte der Nationalismus, gepaart mit dem Antisemitismus, diese kulturelle Vielfalt an Oder, Obra und Warthe. Der Nationalsozialismus zerstörte sie. (…)

Lire la suite

L’Amour selon Nacer Khemir : calligraphies de l’artiste exposées à l’ICAM L’Olivier et cycle de films au Cinélux à Genève – Rencontre [audio]

« La langue, comme un jardin, et tout d’abord une clôture et sa terre est faite des sédiments des générations passées. Son parfum embaume les morts et les vivants ; elle est à la fois le dessin et la quintessence de l’âme d’un peuple dans le miroir du temps. »
À partir de ce constat, mettant à profit la réclusion forcée induite par le confinement, l’artiste tunisien Nacer Khemir, ne pouvant envisager un tournage, s’est mis à peindre créant de nombreuses calligraphies autour des noms de l’amour dans la langue arabe. Exprimant son art à travers le cinéma, l’écriture dont les contes, la peinture à la sculpture, la calligraphie, il est parvenu à tirer un trait d’union artistique deux rives entre le Nord et le Sud, entre l’Orient et l’Occident. Sur l’invitation de son ami de longue date, Alain Bittar, fondateur et directeur de la librairie L’Olivier et de l’ICAM – l’institut des cultures arabes et méditerranéennes -, Nacer Khemir expose une partie de calligraphies dans l’espace réservé aux expositions au sous-sol de la librairie. Lors du vernissage de l’exposition, le public a pu découvrir, dans une ambiance conviviale, une sélection des calligraphies de Nacer Khemir, présent pour converser et échanger avec le public. Les tableaux exposés marquent le regard et l’esprit par leurs couleurs vives qui semblent avoir permis à l’artiste de conjurer l’absence de contacts durant le confinement. (…)

Lire la suite

48 Stunden Neukölln – Das Kunstfestival 18. – 20. Juni 2021 : ein hybrides Event unter dem Motto „Luft“

Nach der überwiegend digital gehaltenen Festivalausgabe des vergangenen Jahres, verhindert durch die Covid-19-Pandemie, finden die diesjährigen 48 Stunden Neukölln als hybride Veranstaltung statt. Mehr als 600 Künstler*innen haben sich mit dem Festivalthema „Luft“ auseinandergesetzt. Viele der etwa 250 Projekte ermöglichen als Installationen im öffentlichen Raum oder als Schaufensterausstellungen reale Publikumsbeteiligung – natürlich unter Beachtung der im Juni geltenden sanitären Regeln. Etwa 75 Projekte finden als digitale Formate statt, darunter Live-Streams, individuelle Begegnungen per Videokonferenz oder digitale Ausstellungen.
(…)

Lire la suite

Exposition sur les grilles de l’Hôtel de ville de Paris jusqu’au 31 mai: Les femmes s’emparent du Cinéma

Sur les grilles de l’Hôtel de Ville de Paris une exposition particulière et en plein air évoque le livre 100 grands films de réalisatrices, de Véronique Le Bris, publié récemment par Gründ et ARTE éditions (vous pouvez feuilleter le livre ici).
Le travail et le talent d’une vingtaine cinéastes est mis en exergue en 24 panneaux et à travers l’histoire du cinéma. Parmi elles, il y a Alice Guy et sa Fée aux choux, première fiction du septième art qui date de 1896, Lotte Reiniger avec Les aventures du Prince Ahmed, premier long métrage d’animation. Suivent Agnès Varda, Maya Deren, Céline Sciama, Wadjda d’Haifaa et tant d’autres. Importante et inédite, l’exposition fait découvrir au public l’impact peu connu des réalisatrices sur l’histoire du cinéma, de ces débuts jusqu’à nos jours. (…)

Lire la suite

Palais Galliera : Gabrielle Chanel. Manifeste de mode

Sur une surface de près de 1 500 m2 – dont les nouvelles galeries ouvertes en rez-de-jardin et un parcours jalonné de plus de 350 pièces issues des collections de Galliera, du Patrimoine de CHANEL, de musées internationaux – le Victoria & Albert Museum de Londres, le De Young Museum de San Francisco, le Museo de la Moda de Santiago du Chili, le MoMu d’Anvers… – et de collections particulières se présente le style intemporel de Coco Chanel. La célèbre Maison de la rue Cambon a soutenu l’exposition avec laquelle le Musée de la Mode parisien fête aussi son ouverture, après deux ans de travaux d’extension.
(…)

Lire la suite

Und was ist Ihr jüdisches Berlin? – Aufruf zur Partizipation

Die Stiftung Neue Synagoge Berlin – Centrum Judaicum bereitet eine Ausstellung vor und ruft die Öffentlichkeit zur Teilnahme auf. Wir geben hier ihren Aufruf wieder:
Jüdisches Berlin erzählt. Mein, Euer, Unser?
Diese Ausstellung der Stiftung Neue Synagoge Berlin – Centrum Judaicum, die wir gerade vorbereiten, präsentiert vielfältige Blickwinkel auf die jüdische Geschichte Berlins – durch das Prisma von heutigen Berliner*innen: Das jüdische Berlin von heute ist divers, bunt und spannend – ebenso wie die Erinnerungsdiskurse, Mythen und Zuschreibungen, die sich um jüdische Vergangenheit und auch Gegenwart ranken. Die Ausstellung entfaltet damit anhand von individuellen Erzählungen ein Kaleidoskop an Ereignissen, Orten und Atmosphären der mannigfaltigen jüdischen Geschichte Berlins. (…)

Lire la suite

Jüdisches Museum Frankfurt – Online-Führung am 12.05.2021  zum ökumenischen Kirchentag mit der Museumsdirektorin Mirjam Wenzel durch die Ausstellung: Die weibliche Seite Gottes

Digitale Führung durch die aktuelle Wechselausstellung mit Museumsdirektorin Prof. Dr. Mirjam Wenzel, die uns ein spannendes Interview letztes Jahr gegeben hatte.
Im Alten Orient war es üblich, weiblichen Gottheiten zu huldigen. Die Spuren dieser Praxis verlieren sich im 5. Jahrhundert vor unserer Zeitrechnung. An die Stelle weiblicher Gottheiten trat die Idee einer weiblichen Seite des einen Gottes, die in der jüdischen Tradition mit der Vorstellung einer „Einwohnung Gottes auf Erden“ und dem Begriff der Schechina verbunden ist. Christentum und Islam entwickelten zu dieser Idee im Laufe der Jahrhunderte verwandte Erzählungen.
(…)

Lire la suite