j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Forum citoyen / Bürgerforum

FIFDH 2024 : rencontre avec Claire Nouvian, fondatrice, directrice générale de l’association BLOOM pour la défense des mers et des océans, de leurs ressources, de leur biodiversité

Née à Bordeaux et ayant grandi sur trois continents, Claire Nouvian travaille, dès 1996, comme journaliste pour des magazines français et allemands. Elle passe ensuite huit années à filmer la faune sauvage pour des documentaires animaliers et scientifiques diffusés sur de grandes chaînes de télévision (France 2, France 3, La cinquième, Discovery Channel, Science Channel).

— Claire Nouvian
UnivNantes (youtube), CC BY 3.0, via Wikimedia Commons

En 2001, un repérage pour un film à l’Aquarium de Monterey, en Californie, plonge Claire Nouvian dans le monde des abysses. C’est alors qu’elle réalise qu’il n’existe aucun document synthétique à portée du grand public sur les océans profonds et leur faune merveilleuse, que leur exploration scientifique n’en est qu’à ses balbutiements et que les informations que l’on possède sont encore très parcellaires. Pourtant, ces milieux sont exploités à échelle industrielle depuis plus de trente ans dans un silence total et aucun traité ni aucune loi ne protège les eaux internationales, qui couvrent pourtant les deux tiers de la planète.

Suite à ce constat, Claire Nouvian fonde en 2004 l’Association BLOOM, pierre angulaire de toutes ses actions d’éducation du grand public, de sensibilisation et de sa mission politique en faveur de la conservation marine. Elle partage ses découvertes à travers le livre Abysses (publié en dix langues, récompensé par cinq prix) et l’exposition éponyme dans le monde entier.

En 2009, BLOOM ouvre un bureau à Hong Kong, où Claire a grandi, afin de se concentrer sur le problème de la consommation excessive des requins en Asie. Le travail acharné de Claire Nouvian et de son équipe paie : en 2016, elle obtient un décret d’interdiction de la pêche profonde en dessous de 800 mètres de l’Union européenne, au terme d’une campagne de quatre ans. Elle s’attaque ensuite à la pêche électrique et obtient ses premières victoires début 2018, lorsque le Parlement Européen y oppose son veto, suivi des députés français.

Récompensée par le Prix Goldman en avril 2018, considérée comme la « Erin Brockovich » des océans par le groupe Mondadori et « l’ange gardien de la planète » par le Magazine Géo, Claire Nouvian est l’une des environnementalistes les plus reconnues de l’Hexagone. Aux côtés d’autres ONG (WWF, Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace), Claire Nouvian est intervenue dans les consultations politiques concernant la Pêche et l’environnement marin (Grenelle de la Mer, Réforme de la Politique Commune de la Pêche, Quotas européens pour les espèces profondes).

Se réjouissant, hors micro, que le festival ait un immense succès, Claire Nouvian nous a parlé des victoires remportées par son association, des combats qu’elle mène actuellement en rappelant l’ampleur de la destruction en cours dans les océans, de la disparition des grands mammifères marins et des récifs coralliens sans lesquels l’humanité ne peut vivre.

Rencontre

 

Firouz E. Pillet

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée/based Genève)

Firouz Pillet has 965 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*