Rencontre (audio) avec le cinéaste vaudois Lionel Baier pour La dérive des continents (au Sud) présenté en Première à la Quinzaine des réalisateurs au 75ème Festival de Cannes en mai 2022

La dérive des continents (au Sud) constitue le troisième volet d’une tétralogie sur la construction européenne après Comme des Voleurs (à l’Est) 2006 et Les grandes Ondes (à l’Ouest) en 2013. Ce nouveau film de Lionel Baier mêle avec harmonie la comédie politique et le drame des relations conflictuelles entre une mère et son fils.
Nathalie Adler (Isabelle Carré) est en mission pour l’Union Européenne à Catania, en Sicile. Elle est très sollicitée et enchaîne des journées intenses de travail, car elle est chargée d’organiser la prochaine visite du Président Macron (Tom Villa) et de la Chancelière Merkel (Ursina Lardi) dans un camp de migrants afin de montrer à Bruxelles que tout est sous contrôle. Lionel Baier filme ce branle-bas de combat, soulignant les travers des uns comme des autres et les mises en scène en amont des visites officielles pour permettre aux médias qui couvrent l’événement de donner une image que toutes et tous attendent.
En sus du stress des préparatifs de cette rencontre entre le président français et la chancelière allemand, Albert (Théodore Pellerin), activiste dans l’humanitaire et fils de Nathalie, militant engagé auprès d’une ONG, débarque sans crier gare, à la grande surprise de sa mère, avec laquelle il n’a plus de contact depuis des années. (…)

Lire la suite

Neolithica (Le Grand Secret), écrit et mis en scène par Dominique Ziegler, questionne sur l’apparition du pouvoir et de la violence au cours de l’évolution de l’humanité. Rencontre avec Dominique Ziegler

Le pouvoir, la violence, l’asservissement, l’esclavagisme, le pouvoir des hommes sur les femmes : quand sont-ils apparus ? De quand datent ces pratiques et ces us qui semblent séculaires ? Ce sont les questions que s’est posé l’auteur genevois Dominique Ziegler en écrivant son nouveau spectacle sur l’invitation de Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge qui l’a convié à le présenter par le truchement du camion-théâtre, apanage du Théâtre de Carouge. (…)

Lire la suite

La Lanterne Magique fête ses trente ans, essaimant la passion du cinéma au fil des générations. Rencontre avec Vincent Adatte

Depuis de très nombreuses années, Vincent Adatte œuvre dans l’univers du septième art et y porte diverses casquettes : scénariste sur les films de Francis Reusser (Derborence), de Michel Rodde (Le Voyage de Noémie), de Jean-Blaise Junod (Duende), de Samuel et Frédéric Guillaume (Max & Co), entre autres. Il continue actuellement à intervenir comme consultant pour de jeunes cinéastes. Actuel Président de l’association Ciné-Bulletin – qui édite la revue professionnelle éponyme – Vincent Adatte travaille comme critique de cinéma pour plusieurs médias romands. (…)

Lire la suite

Il Giardino del Re, de Silvio Soldini, marque le retour réussi du cinéaste italo-suisse qui signe un drame existentiel subtil et magnifiquement interprété. Rencontre

La vie de Camilla (Kasia Smutniak), une avocate d’affaires milanaise, brillante, divorcée, cohabitant tant bien que mal avec une fille adulte qui a tant de reproches à l’égard de sa mère.  Camilla s’investit pleinement dans son travail au détriment de ses proches et d’une éventuelle histoire d’amour. Sa vie à la mécanique bien huilée va être est brutalement bouleversée une nuit lorsqu’un accident de scooter dont elle pourrait être responsable laisse un jeune homme sans-papiers sur l’asphalte. Ce mort, que personne n’identifie, l’incite à se lancer dans une enquête privée personnelle qui l’éloigne des lieux et des personnes qu’elle a l’habitude de fréquenter. Peut-être le début d’un éveil de conscience et d’un changement de vie…

Lire la suite

Locarno 2022, Fuori Concorso : Erica Jong, breaking the wall, présenté en première mondiale à La Sala, en présence du réalisateur Kaspar Kasics, rend hommage à la féministe américaine, intervenue par zoom. Rencontre avec le cinéaste suisse

Kaspar Kasics ne connaissait pas Erica Jong ni son parcours, mais à la découverte de son livre Fear of Flying, le réalisateur suisse s’est mis à dévorer les autres ouvrages publiés par la féministe américaine, avant de la contacter pour réaliser un documentaire. Pensant qu’il s’agissait d’une lubie et que le documentaire ne verrait jamais le jour, Erica Jong lui répond poliment en riant : « Kaspar, we are going to have fun together. » (…)

Lire la suite

Locarno 2022, Open Doors : rencontre audio avec Yanillys Pérez Rivas, réalisatrice de la République dominicaine

Née en septembre 1983 en République dominicaine, la réalisatrice, scénariste et productrice Yanillys Pérez Rivas nous a parlé de son parcours autodidacte dans l’univers du septième art et de son expérience en tant qu’actrice dans le film Carlos d’Olivier Assayas. Avec humour et en français, Yanillys Pérez Rivas a expliqué comment ses courts métrages, Un chien nommé Emily (2009), Del otro lado (De l’autre côté, 2011), Techos rotos (Plafonds brisés, 2014), sélectionné pour le Festival des courts métrages de Clermont-Ferrand, lui ont permis d’acquérir une légitimation auprès de ses pairs. (…)

Lire la suite

Locarno 2022 : Petites, premier long métrage de Julie Lerat-Gersant, est projeté en première mondiale dans la compétition Cineasti del presente. Rencontre (audio)

Enceinte à seize ans, Camille (Pili Groyne) se retrouve placée dans un centre maternel par le juge des enfants. Sevrée d’une mère aimante mais toxique, elle se lie d’amitié avec Alison (Lauréna Thellier), jeune mère immature qui lui confie sa fillette (Diana, la fille de la réalisatrice) pour aller danser. Camille se débat contre l’autorité de Nadine (Romane Bohringer ), une éducatrice aussi passionnée que désillusionnée. Ces rencontres vont bouleverser son destin…

Lire la suite

Locarno 2022 : Giona A. Nazzaro, Directeur artistique du Festival du film de Locarno, s’est confié sur cette 75ème édition à la veille du coup d’envoi

Ayant pris la direction artistique du Festival du film de Locarno en janvier 2021, Giona A. Nazzaro a auparavant œuvré dans le monde du septième art sous différentes latitudes. En effet, Giona A. Nazzaro a été délégué général de la Semaine internationale de la critique de cinéma à la Mostra de Venise, membre du comité artistique de l’IFFR – Festival international du film de Rotterdam (2020) et programmateur et curateur du comité de sélection des Visions du Réel Festival à Nyon (2010-2020). Il a aussi travaillé comme programmateur et commissaire pour le Torino Cinema Giovani, le Festival dei Popoli et le Rome Film Fest et a écrit et édité des livres sur Gus Van Sant, Spike Lee et Abel Ferrara. Il a été le pionnier de l’étude du cinéma de Hong Kong en Italie. (…)

Lire la suite

Lausanne : à découvrir à L’Hermitage, Achille Laugé, des points, encore des petits points, toujours des petits points délicieusement raffinés ! Rencontre avec la commissaire Nicole Tamburini

La Fondation de l’Hermitage propose une rétrospective de l’œuvre du peintre néo-impressionniste Achille Lauré mis en lumière par l’éclairage de la commissaire Nicole Tamburini. Intitulée Achille Laugé, Le néo-impressionnisme dans la lumière du Sud, cette exposition, qui a ouvert ses portes le 14 juin et se déroule jusqu’au 30 octobre 2022, permet de découvrir son œuvre, réunissant quelque quatre-vingts tableaux. Si Pissarro, Seurat, Monet, Signac sont connus du grand public, Achille Laugé demeure un artiste méconnu qui, après un séjour à Paris où il suivit des cours à l’École des Beaux-Arts, est retourné dans les terres qui l’ont vu naître, dans la région de Carcassonne, dans le département de l’Aude, pour y faire toute sa carrière. (…)

Lire la suite

Clap sur Léman : le deuxième volet de cette exposition consacrée aux films tournés sur les rivages du Léman est à découvrir aux Bains des Pâquis – Rencontre avec Didier Zuchuat

Responsable du Centre de documentation du Musée du Léman, à Nyon, depuis 2011, Didier Zuchuat porte de nombreuses casquettes : expert de la flotte historique de la CGN, des voitures amphibies et du motonautisme, fin connaisseur du septième art et amoureux des vieux cinémas.
Cet inconditionnel enthousiaste remet sans cesse l’ouvrage sur le métier et convie actuellement le public aux Bains des Pâquis pour y découvrir le deuxième volet de Clap sur Léman, une exposition qui illustre les liens insoupçonnés entre le Léman et le septième art par le truchement des films tournés sur ses rivages. (…)

Lire la suite