Aventiclap 2021 : c’est au cœur du site historique d’Avenches que la quatrième édition se déroulera du 7 à 10 octobre – Rencontre avec Jean-Marc Detrey [audio]

Mû par sa passion inconditionnelle pour le septième, le fondateur et directeur d’Aventiclap, Jean-Marc Detrey, entouré par les membres de son comité et ses amis, fidèles soutiens, souhaite faire le lien entre la fin des grandes manifestations estivales en plein air les arènes, site phare de la cité romaine, et le début de la période automnale en salles qui invite le public à se calfeutrer dans les salles tout en se divertissant.
(…)

Lire la suite

[Audio] Rencontre avec Anas Khalaf, co-réalisteur avec Rana Kazkaz du film Le Traducteur, ou l’importance du verbe dans l’interprétation des mots d’autrui et dans l’expression de ses propres mots

Après avoir travaillé dans l’industrie pétrolière et gazière, Anas Khalafs’est tourné vers une carrière dans le cinéma. Né en Syrie, mais élevé en France, Anas a déménagé à Los Angeles pour y travailler quelques années. Son épouse, Rana Kazkaz, a commencé sa carrière d’actrice en étudiant au Théâtre d’art de Moscou. Puis, elle s’est tournée vers l’écriture et a écrit son premier scénario Gibran, basé sur la vie de Kahlil Gibran, qui a été sélectionné pour le développement par Tribeca All Access (2005). Rana Kazkaz a étudié la réalisation et a été l’une des huit femmes sélectionnées pour participer à l’atelier de réalisation pour femmes de l’American Film Institute (2006). Le couple de réalisateurs vivait à Damas au début de la révolution syrienne mais a choisi de ne pas protester par peur des conséquences, pour finalement fuir le pays – un choix qui inspire leur premier long métrage, Le Traducteur.
(…)

Lire la suite

On est fait pour s’entendre, troisième long métrage de Pascal Elbé, brosse par touches délicates le portrait qu’un quinquagénaire en mal d’écoute – Rencontre [Audio]

Voilà plus d’une décennie que l’acteur Pascal Elbé est passé derrière la caméra; il a réalisé Tête de Turcs en 2010 et Je compte sur vous en 2015. Venu présenter son troisième long métrage lors de la 17ème édition du Festival du Film français d’Helvétie, On est fait pour s’entendre, dont il signe le scénario et dans lequel il interprète le rôle principal, Pascal Elbé est venu sur les rives du Léman nous parler de son dernier opus. Issu d’une famille juive séfarade d’Algérie, Pascal Elbé passe son enfance à Strasbourg puis fait ses débuts d’acteur sur les planches. S’illustrant au sein d’une troupe, il écrit avec ses compagnons deux pièces comiques qui connaissent un succès public au Splendid et au Café de la Gare : Charité bien ordonnée (1992) et Tout baigne (1995). Pascal Elbé se retrouve dans l’adaptation cinématographique de la seconde pièce, Tout baigne (1999) mais les cinéphiles l’ont déjà vu dans des comédies de Gérard Jugnot comme Fallait pas ! . Le comédien accède à la notoriété dans la comédie de Michel Boujenah, Père et fils, dans laquelle il incarne l’un des trois fils de Philippe Noiret aux côtés de Charles Berling et de Bruno Putzulu. Pascal Elbé s’impose comme la révélation de ce film qu’il a co-écrit, et qui lui vaut une nomination au César du Meilleur espoir.
(…)

Lire la suite

[Audio] Rencontre au Festival du film français d’Helvétie avec Catherine Corsini pour son dernier film, La Fracture

Alors que retentissent à travers la France entière les revendications des Gilets jaunes en décembre 2019, Raf (Valeria Bruni Tedeschi) et Julie (Marina Foïs), un couple au bord de la rupture, se retrouvent dans un service d’Urgences d’un hôpital parisien, proche de l’asphyxie le soir d’une manifestation. Leur rencontre avec Yann (Pio Marmaï), un manifestant blessé et en colère, va faire voler en éclats les certitudes et les préjugés de chacun. À l’extérieur, la tension monte alors qu’à la demande du gouvernement, l’hôpital, sous pression, doit fermer ses portes. Le personnel est débordé et exténué.
La nuit va être longue pour les soignants comme pour les patients …

Lire la suite

[Audio] Rencontre audio avec Stéphane Brizé pendant le Festival du Film français d’Helvétie où était présenté son dernier film – Un autre monde

Au fil de sa filmographie, Le cinéaste français s’est imposé comme l’un des plus marquants de la dernière décennie, apportant son point de vue ainsi que son observation perspicace des maux de notre société. Stéphane Brizé partage avec l’écriture de Ken Loach et de Mike Leigh un regard sociologique et anthropologique, plongeant son public en immersion aux côtés de ses protagonistes.
(…)

Lire la suite

[Audio] Rencontre avec Omar Porras, directeur du Théâtre Théâtre Kléber-Méleau (TKM), entre autres !

Omar Porras, l’actuel directeur du Théâtre Kléber-Méleau (TKM) à Renens, porte de multiples casquettes : acteur, metteur en scène et chef de troupe du Teatro Malandro; il incarne un personnage picaresque à lui tout seul. Mais, contrairement à Don Quichotte, Omar Porras ne combat pas les moulins à vent mais nourrit des rêves.
(…)

Lire la suite

[Audio] Dans les circonvolutions du cerveau et de la recherche scientifique : rencontre avec le réalisateur Jean-Stéphane Bron qui nous parle de son dernier documentaire : Cinq nouvelles du cerveau (The Brain)

Si les férus d’Agatha Christie sont familiers des « petites cellules grises » qu’Hercule Poirot fait travailler à chaque enquête, ces fameuses petites cellules grises restent un vaste mystère pour la majorité d’entre nous. 
Le dernier documentaire du cinéaste suisse Jean-Stéphane Bron, intitulé Cinq Nouvelles du Cerveau, nous entraîne dans une captivante et vertigineuse aventure rondement menée à l’instar d’une enquête policière, au cœur des arcanes du cerveau qui contient l’ensemble du savoir humain – pas toujours exploité à sa juste mesure, comme le souligne Aude Billard dans le  documentaire -, la mémoire et ses incroyables capacités, envisageant les perspectives d’avenir qui s’ouvrent grâce à l’intelligence artificielle.
(…)

Lire la suite

[Audio] Lors de sa venue en Suisse à l’occasion de la sortie de son second long métrage, Rouge, le réalisateur français d’origine algérienne Farid Bentoumi nous a accordé un entretien chaleureux, enrichissant et passionnant

{Critique du Film Rouge écrite par MaB lors du FIFDH 2021 dans lequel il était en compétition: FIFDH 2021 – Rouge un film qui nous entraîne au cœur d’un scandale environnemental }

Né en France en 1976, Farid Bentoumi fait des études en arts et communication et de nombreux voyages, et, après un court passage dans l’univers du marketing, devient acteur. Formé à l’improvisation, Farid Bentoumi joue Novarina, Beckett, Brecht, Racine, met en scène et co-écrit plusieurs pièces. Talent Cannes Adami 2003, il tourne ensuite dans de nombreux courts métrages et séries télévisées.
Grand Prix du jury au festival des Scénaristes en 2005, il se lance dans l’écriture. Après El Migri (2009) documentaire sur sa famille franco-algérienne, il réalise Un autre jour sur Terre (2009), courte fiction. Son court métrage Brûleurs (2011) est sélectionné dans plus de soixante festivals, couronné de nombreux prix dont celui du Jeune Public au Cinemed 2011. Un métier Bien (2015), son troisième court métrage de fiction sort alors que Farid Bentoumi termine son premier long métrage, Good Luck Algeria (2015),  en compétition à Montpellier.
(…)

Lire la suite

[Audio] Locarno 2021 : rencontre avec Axelle Ropert, la réalisatrice de Petite Solange, qui concourt pour le Pardo d’Oro

Venue à Locarno pour présenter son dernier long métrage, Petite Solange, en compétition, Axelle Ropert nourrit une longue histoire amicale avec Locarno et son festival. (…)
Solange (Jade Springer), treize ans, partage sa vie d’adolescente entre sa famille, le lycée et ses amis. Extravertie, joyeuse, elle est passionnée et adore ses parents, Aurélia, (Léa Drucker),  comédienne au théâtre et son père, Antoine,  (Philippe Katerine) qui vend des instruments de musique. Progressivement, ses parents se mettent à se disputer, se fâcher, ils commencent à s’éloigner puis leur séparation se profile. En classe, Solange, habituellement si vive,  s’est éteinte, ne parvient pas à réciter un poème de Verlaine et éclate en sanglots. Le spectre du divorce parental se précise, l’univers de Solange se brise.
(…)

Lire la suite

[Audio] Locarno 2021 : rencontre avec Aurélie Saada, réalisatrice de Rose, et d’une de ses actrices, Aure Atika

La réalisatrice, scénariste et musicienne, Aurélie Saada, est présente à Locarno pour la présentation de son film, Rose, projeté sur la Piazza Grande le 5 août 2021.
Née à paris en 1978, Aurélie Saada est chanteuse, auteure-compositrice-interprète et actrice. Connue également sous le pseudonyme Mayane Delem, ou simplement Mayane, ainsi qu’ Aurélie Maggiori (suite à son mariage avec Mark Maggiori), elle constituait le groupe Brigitte avec Sylvie Hoarau, un duo qui a remporté le Prix « Groupe ou artiste révélation scène » aux Victoires de la musique 2021.
(…)

Lire la suite