Fondation de l’Hermitage : encore quelques jours jusqu’au 3 janvier 2021 pour visiter l’excellente exposition – Arts et Cinéma !

Cinéphiles, cette exposition est pour vous ! Truffée de références historiques mises en dialogue avec les influences des différents territoires artistiques, elle met en lumière de nouvelles perspectives sur la transdisciplinarité du septième art.
Amoureuses et amoureux des beaux-arts, cette exposition est aussi faite pour vous ! Très bien documentée par les stations audio-visuelles, elle ouvre des chemins de traverse méconnus qui projettent un regard enrichi sur le cinéma.
Curieuses et curieux de la culture en générale, cette exposition est faite pour vous ! Agréable à cheminer, elle permet à chacun.e de s’arrêter au gré de son intérêt de la modernité artistique sans avoir à ingurgiter des tonnes d’informations sans lesquelles la visite deviendrait incompréhensible. À cet égard, les salles sont bien agencées par thèmes et le parcours cohérent, commençant par Avant le cinéma et finissant à la quatorzième station par La révolution est une couleur.

— Eadweard Muybridge – Animal Locomotion: Males (Nude), 1887; photographie, 48,3 x 61 cm
Paris, collection La Cinémathèque française

Adaptant un projet montré au CaixaForum de Madrid et de Barcelone (2017) et au musée des Beaux-Arts de Rouen (18 octobre 2019-10 février 2020), l’exposition illustre les échanges et les influences réciproques entre cinéastes et plasticiens, depuis les premiers films de la fin du XIXe siècle jusqu’à la Nouvelle Vague. Mettant l’accent sur les arts plastiques, l’étape lausannoise fait dialoguer des extraits, des affiches et des maquettes de films avec des sculptures, des dessins, des photographies et des peintures de premier plan.
Une grande place est donnée aux Frères Lumière et Jean-Luc Godard, à côté de créations de Camille Pissarro, Fernand Léger, Fritz Lang (avec d’extraordinaires planches du storyboard de Metropolis), Charlie Chaplin, Pablo Picasso, Luis Buñuel, Nicolas de Staël, pour ne citer que les plus célèbres.

De nombreux extraits de films illustrent les thématiques, dont les plus spectaculaires se trouvent dans la salle 10 – consacrée au surréalisme avec un extrait particulièrement édifiant sur la collaboration entre Salvador Dalí et Alfred Hitchcock pour le film La Maison du docteur Edwardes (Spellbound ; 1945) –  et le couloir 12 et la salle 13 qui abordent la Nouvelle Vague avec des extraits de films de Godard et dans le couloir 12 un extrait de reportage qui suit Godard dans les années 60 au Musée d’art moderne de Paris : « Bon, ben c’est décevant » dit-il, avant de développer son propos dans son style traditionnel alliant ironie, provocation et fond de vérité sur le rôle des musées et du cinéma comme véhicule de ressenti artistique.

Une belle respiration culturelle qui joue avec les sens et les réminiscences cinématographiques tout en garnissant l’excursion de références historiques et artistiques.

Malik Berkati

Attention, horaires spéciaux !
Jusqu’au 20 décembre : jeudi : 10h-21h (Happy Hours 18h-21h) ; vendredi à dimanche : 10h-18h ; lundi à mercredi : fermé.
Du 21 décembre au 3 janvier 2021 : mardi à dimanche : 10h-18h ; jeudi : 10h-21h (Happy Hours 18h-21h) ; lundi : fermé.
Fêtes de fin d’année : 24.12 et 31.12, 10h-16h ; 25.12 et 01.01 fermé.

https://www.fondation-hermitage.ch

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 547 posts and counting. See all posts by malik berkati

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*