The Exam de Shawkat Amin Korki – Un drame social à suspense d’une grande finesse !

Le cinéma kurde, riche et originaire de plusieurs pays et réalités – Turquie, Irak, Syrie, Iran – reste encore très confidentiel de ce côté du monde en dehors des circuits des festivals. Un de ses fers de lance est le scénariste-réalisateur-producteur kurde irakien Shawkat Amin Korki, récipiendaire de plusieurs prix internationaux. Pour son dernier film, The Exam, il a reçu le prix de la critique internationale (FIPRESCI) à Karlovy Vary et le Prix du meilleur scénario au Festival du film de Tirana. Il n’y a malheureusement pas de sortie en salle prévue en Suisse, mais trigon-film le distribue sur la plateforme suisse de films à la demande que le distributeur gère : filmingo. (…)

Lire la suite

Le festival du film francophone MyFrenchFilmFestival est à suivre en ligne dans le monde entier jusqu’au 14 février

Avec plus de septante plateformes associées, la 12e édition de MyFrenchFilmFestival offre pendant un mois une sélection de films francophones récents, promus par UniFrance et leurs correspondants suisses, belges et québécois visibles dans le monde entier, dans certaines régions gratuitement, dans d’autres moyennant un modeste prix à l’unité (1,99 euro) ou un pack à 7,99 euros. Les courts métrages présentés sont gratuits partout dans le monde et visibles sur la plateforme YouTube du festival. Le festival est entièrement gratuit en Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-est, Corée du Sud, Pologne, Roumanie et Russie/CEI, sachant que les ayants-droits sont rémunérés dans ces pays également. Les longs métrages ne sont pas disponibles en France pour des raisons de distribution, mais les organisateurs indiquent que l’année passée, les courts métrages comptaient 1 million de vues dans l’Hexagone. (…)

Lire la suite

Drive My Car (Doraibu mai kâ) de Ryusuke Hamaguchi – Un moment de pure magie qui transforme l’expérience cinématographique en une œuvre d’art

Yusuke Kafuku (Hidetoshi Nishijima) est un acteur et metteur en scène de renom avec une méthode de travail propre et une vision artistique expérimentale ; sa spécificité : mettre en scène des acteurs et actrices parlant des langues différentes dans une production qui sera surtitrée à la représentation. Il met en scène et joue En attendant Godot de Beckett, parallèlement, il se prépare à jouer le rôle principal dans Oncle Vanya de Tchekhov. Il travaille son rôle dans sa Saab 900 turbo rouge – reconnaissable entre 1000 dans les prises de vue large de la circulation uniformisée – grâce à une cassette sur laquelle la voix de sa femme Oto (Reika Kirishima), écrivaine et scénariste à succès pour la télévision, est enregistrée. Il entretient avec Oto une relation particulière, mêlant création et érotisme. Un drame va bouleverser ce fragile équilibre, à la suite duquel Yusuke va renoncer à jouer Oncle Vania mais accepter de le mettre en scène pour le festival du théâtre de Hiroshima. (…)

Lire la suite

A selection of ten films that have shaped the cinematographic year 2021

For the last two years, the world has been experiencing extraordinary turbulence that has affected all sectors of society, including culture and cinema, which had already been undergoing various transformations and difficulties for several years. After these two years under pandemic, it appears that the creation is an essential good to the humanity, that the fact of living it collectively also and, as regards the cinema, that a film of cinema and made and thus must be looked at on a screen in a cinema room! Here is a selection of 10 films seen in theaters this year. The links point to reviews and interviews written in French by j:mag.
(…)

Lire la suite

L’équipe de j :mag vous souhaite de paisibles fêtes de fin d’année et n’oublie pas ceux pour qui cette période est difficile

Pour la plupart d’entre nous, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se retrouver en famille et ami.es proches. Chaque année, cette période est malheureusement également le révélateur et l’accélérateur de mal-être pour les personnes isolées, esseulées, marginalisées, en difficulté personnelle ou professionnelle. Ces deux dernières années est venu se greffer un sale virus qui exacerbe toutes les vicissitudes du quotidien. (…)

Lire la suite

PFC’E 2021 – Gaza de Garry Keane et Andrew McConnell : plongée dans le tissu humain de l’enclave-prison de la bande de Gaza

Gaza, une petite bande de terre (41 kilomètres de long et entre 6 et 12 kilomètres de largeur), qualifiée depuis son blocus en 2007 de « la plus grande prison à ciel ouvert du monde », où s’entassent 2 millions de Palestinien.nes entre Israël, l’Égypte et la mer Méditerranée, qui revient au devant de l’actualité au rythme des guerres qu’elle subit, avant de retourner dans un recoin de l’esprit de la « communauté internationale » – comme l’on dit –, qui s’empresse de l’oublier jusqu’aux prochains faits de guerre. Garry Keane et Andrew McConnell portent avec ce documentaire un regard très cinématographique, une esthétique époustouflante et un montage parfaitement assumé dans son intention scénaristique d’entraîner le public au plus près de la vie inconcevable des Gazaoui.es. (…)

Lire la suite

PFC’E 2021 – An Unusual Summer de Kamal Aljafari, un manifeste poétique et politique extrait d’une caméra de surveillance

Depuis son premier film The Roof (2006), Kamal Aljafari sonde l’espace de la mémoire individuelle et collective à travers la matière de l’observation qu’il retravaille et restitue à l’écran avec son propre regard. Son dernier film expérimental, An Unusual Summer, entraîne le public dans une enquête à suspense : qui dans le voisinage vandalise la voiture de son père ?
(…)

Lire la suite

PFC’E 2021 – The Journey of the Others de Jaime Villareal, une mise en abîme puissante de l’art comme moyen de résistance avec le Freedom Theatre, dans le camp de réfugiés de Jénine en Palestine occupée

Le documentaire de Jaime Villarreal  prend comme point de départ l’entreprise a priori vouée à l’échec des membres du Freedom Theatre de Jénine, en Cisjordanie, de jouer leur pièce The Siege aux États-Unis, pour nous raconter l’histoire du Freedom Theater et ses enjeux culturels, politiques et sociaux. À travers les préparatifs et le suivi des acteurs le cinéaste chilien expose les dynamiques de résistance à travers la culture, du pouvoir symbolique qu’elle véhicule, mais aussi de l’effet salvateur qu’elle peut avoir sur des populations en situation de tension permanente. (…)

Lire la suite

Rencontres cinématographiques à Genève du 26.11. au 3.12 2021 – Palestine Filmer C’est Exister (PFC’E)

La pandémie avait privé le public de la 9e édition de Palestine Filmer C’est Exister, à que cela ne tienne, les organisateurs.trices ont concocté une 10e édition 2 en 1, enrichie par ces deux années où le Covid-19 a été au centre de toutes les préoccupations, du moins dans nos pays occidentaux. Car ailleurs, la vie, en sus de la crise sanitaire, a continué d’être ponctuée par la structure économique, politique, géopolitique, sociétale, environnementale et ses facteurs de contingence. Loin des yeux, loin du cœur, le centre du système-monde déjà peu enclin à s’occuper des problèmes de fond de la planète, assurant seulement le service minimum afin d’en tirer un maximum de substantifique moelle tout en essayant de contrôler à la marge les pressions afin qu’elle n’implose pas, c’est totalement recroquevillé sur lui-même. Un mot est entré dans le vocabulaire mondial : le confinement. Ce terme définit une réalité que la majorité des individus qui peuplent la planète ont vécu pendant cette pandémie – quelques jours, quelques semaines, quelques mois ; et pour la plupart, ce fut une expérience au mieux désagréable au pire traumatisante. Quel sentiment de liberté n’avons-nous pas ressenti lorsque nous avons pu à nouveau sortir, rendre visite à nos familles, nos ami.es, aller au travail, à l’école, fréquenter les lieux de culture et de loisirs…
Eh bien, il existe un territoire et un peuple qui, depuis plus de septante ans vit en situation de confinement. (…)

Lire la suite

FFW2021 – La Semaine du film français de Berlin propose une édition hybride du 24 novembre au 1er décembre avec la présence de quelques invité.es de marque

Le cinéma francophone est à nouveau à l’affiche des cinémas berlinois pour cette 21ème édition de la Französische Filmwoche, avec comme contrainte la règle sanitaire des 2G (vacciné.e ou guéri.e). Fort d’une expérience en ligne concluante l’année passée, le festival propose toutefois une sélection de films à regarder en ligne. (…)

Lire la suite