Le Théâtre de Carouge termine la saison 2018-2019 avec « Amour et Psyché » par le Teatro Malandro

L’histoire d’Amour et Psyché est nul doute l’un des mythes les plus fascinants et féconds de la culture occidentale. La fable est simple : supplantée dans le cœur des mortels par la belle Psyché, Vénus se désole de voir ses temples désertés par les humains et emplis de mauvaises herbes; aussi  ordonne-t-elle à son fils Cupidon de la venger.
Psyché est au cœur de l’attention de tous: Vénus ne peut souffrir cette simple mortelle, car celle-ci lui fait concurrence par sa beauté et détourne tous les adorateurs de ses autels. Aussi charge-t-elle son fils, Amour (dit Cupidon), de la venger.

 

C’est alors que le père de Psyché, au désespoir, annonce à sa fille qu’elle doit être donnée en sacrifice à Vénus afin d’apaiser sa colère et que les assauts du Serpent qui ravage le royaume prennent fin. La victime accepte sans hésitation le sort qui lui est réservé et les Zéphyrs se saisissent d’elle…
Mais par un retournement inattendu, lorsque Psyché arrive dans le royaume de Vénus, elle découvre un somptueux palais qu’Amour, épris d’elle, lui a construit : au premier regard, Psyché est prise de passion pour ce dieu et la félicité du couple est sans pareille. Cependant, soucieuse de rassurer les siens, Psyché obtient de son amant la possibilité de faire venir ses sœurs un temps auprès d’elle, mais celui-ci s’éprend de la jeune fille et en fait secrètement son épouse. L’amour qu’éprouvent le dieu et la mortelle va grandissant mais Amour à imposé à Psyché de demeurer dans l’ignorance de l’identité de celui qu’elle aime.
Dès leur arrivée dans le céleste palais, celles-ci, dévorées par une odieuse jalousie, décident de corrompre le bonheur de leur cadette en la faisant douter de son union : elles lui insufflent, avant de la quitter, le puissant désir de connaître l’identité de son amant (qui ne lui a pas été révélée)…
Rongée par la curiosité, Psyché découvre l’identité de son mystérieux amant et, en guise de punition, doit subir une série d’épreuves imposées par Vénus avant de retrouver son cher époux et de recevoir le don de l’immortalité.

Avec cette pièce notamment inspirée des récits de La Fontaine et d’Apulée, sont mis en lumière et en feux d’artifices toute la folie baroque et la machinerie du théâtre.

Amour et Psyché d’après Molière – adaptation Marco Sabbatini , mise scène Omar Porras
Image courtoisie Teatro Malandro

Le Teatro Malandro est une institution à Genève. Enfin, il faudrait dire aujourd’hui à Renens-Lausanne, puisqu’Omar Porras a repris la direction du Théâtre Kléber-Méleau.

Nous devions inaugurer notre structure éphémère au printemps 2017 avec 28 représentations d’Amour et Psyché. Les circonstances ont fait que nous n’aurons finalement pu le jouer que 8 fois au BFM… Session de rattrapage donc, pour celles et ceux qui auraient manqué cette fête théâtrale festive et baroque. A voir ou à revoir !

nous recommande Jean Liermier, directeur.

Comme le souligne Omar Porras,

Comme la littérature, la scène est plus que le conservatoire des mythes : elle est leur laboratoire, un terrain d’exploration, où peut s’opérer leur épiphanie.

Après avoir traversé le mythe de Dionysos, de Faust, de Don Quichotte ou encore de Don Juan, Omar Porras revient ici à celui de Psyché, aux accents de conte féérique, qu’il adapte en croisant la matrice originelle du texte de Molière et le goût de la parole du XVIIè siècle avec d’autres sources référentielles pour un voyage dans l’imaginaire.

Omar Porras et son équipe revisitent le mythe d’Amour et Psyché de Molière avec d’excellents comédiens aux multiples talents – pour certains, la danse et le chant – Yves Adam, Jonathan Diggelmann, Karl Eberhard, Philippe Gouin, Maëlla Jan, Jeanne Pasquier, Emmanuelle Ricci, Juliette Vernerey, dans une adaptation de Marco Sabbatini en collaboration avec Odile Cornuz, assistante à la mise en scène et à la scénographie Fredy Porras.

Comme à l’accoutumée dans les créations d’Omar Porras, les effets de lumières, voire les flammes et feux d’artifice sont nombreux. Mathias Roche signe les créations lumières et Emmanuel Nappey la création et l’univers sonore, particulièrement bigarré. alliant percussions, musique baroque et musique contemporaine, un creuset musical entraînant dont on aimerait bien connaître les titres et les compositeurs.

Omar Porras aime jouer avec les genres, grimant souvent ses comédiens parés de perruques et juchés sur de hauts talons, et invitant ses comédiennes à revêtir des gilets, vestons et pantalons. Amour et Psyché ne déroge pas à cette marque de fabrique, signature d’Omar Porras qui a a recouru aux soins d’Elise Vuitel, assistée de Cécile Revaz, pour les costumes. Les maquillages, perruques et masques , accessoires habituels chez le Omar Porras, sont assurés par Véronique Soulier-Nguyen.

Amour et Psyché, produit par le TKM Théâtre Kléber-Méleau, Renens et coproduit par  Théâtre de Carouge, Châteauvallon Scène nationale, Pont des Arts de Cesson-Sévigné.

Le spectacle a été créé en mars 2017 au TKM Théâtre Kléber-Méleau et présenté aux BFM. Pour les spectateurs qui ne l’auraient pas vu à cette occasion, courrez voir ce spectacle à la cuisine, rue Baylon, à Carouge, du 30 avril au 17 mai 2019.

Firouz E. Pillet

www.tcag.ch

https://malandro.ch

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 337 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Une pensée sur “Le Théâtre de Carouge termine la saison 2018-2019 avec « Amour et Psyché » par le Teatro Malandro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*