Chaos, écrit et mis en scène par Valentine Sergo, au Théâtre Pitoëff jusqu’au 24 octobre, donne, à travers le destin de Hayat, voix et corps à des femmes opprimées

On entre sur les chapeaux de roue dans la dernière production de l’autrice et metteuse en scène Valentine Sergo : des bruits de bombes, de sirènes au loin, des cris de douleurs d’un accouchement puis les pleurs d’un bébé. En quelques secondes, le décor est planté, s’ensuivent 2h30 qui défilent comme un paysage vu d’un train: l’histoire de Hayat, originaire d’un pays sous occupation contrainte à l’exil pour des raisons privées et politiques.
À travers de courtes saynètes, Chaos nous propulse dans des allers-retours constants entre passé et présent, entre le Moyen-Orient et l’Europe ; le destin d’une vingtaine de personnages – tous joués par les deux actrices et les deux acteurs dans une solide performance tant artistique que physique – se tisse sous nos yeux, rendant petit à petit au récit défragmenté sa forme globale.
(…)

Lire la suite

La mouche, de George Langelaan, mise en scène et interprétée par Valérie Lesort et Christian Hecq, convoque ingéniosité, inventivité, créativité et malice !

Le Théâtre Kléber-Méleau (TKM) à Renens (VD), convie le public à savourer La Mouche, librement inspiré de la pièce de George Langelaan, dans une adaptation et une mise en scène de Valérie Lesort et de Christian Hecq, du 28 septembre au 8 octobre 2021.
Créée en janvier 2020 au Théâtre des Bouffes du Nord, La Mouche, part en tournée les 25 et 26 octobre 2021 au Centre culturel d’Uccle, en Belgique, du 4 au 6 novembre à l’Espace des Arts, Scène nationale à Chalon-sur-Saône, les 12 et 13 novembre au moulin du Roc à Niort.
(…)

Lire la suite

[Audio] Rencontre avec Omar Porras, directeur du Théâtre Théâtre Kléber-Méleau (TKM), entre autres !

Omar Porras, l’actuel directeur du Théâtre Kléber-Méleau (TKM) à Renens, porte de multiples casquettes : acteur, metteur en scène et chef de troupe du Teatro Malandro; il incarne un personnage picaresque à lui tout seul. Mais, contrairement à Don Quichotte, Omar Porras ne combat pas les moulins à vent mais nourrit des rêves.
(…)

Lire la suite

Carmen l’audition – Un spectacle itinérant tout public, en plein air dans les communes genevoises, jusqu’au 15 septembre

Avant d’investir son nouveau lieu en janvier 2022, Le Théâtre de Carouge propose, en coproduction, une pièce tirée du programme TKM Théâtre Kléber-Méleau à Renens – Carmen l’audition mise en scène par Omar Porras et le Teatro Malandro, librement inspiré de l’opéra de Georges Bizet. La collaboration avec les communes permet d’amener le spectacle vers le public et, mis à part à Gy où une participation de 5 francs est demandée, le spectacle est gratuit. Une bonne occasion d’assister à du spectacle vivant sans barrière financière !
(…)

Lire la suite

Moitié-moitié, du dramaturge australien Daniel Keene, au Théâtre de l’Orangerie de Genève jusqu’au 29 août 2021 dans une mise en scène limpide de Mariama Sylla

Pièce écrite en 2002 par l’auteur de théâtre australien le plus joué en Europe, Daniel Kenne, traduite en 2003 par Séverine Magois, moitié-moitié raconte l’histoire d’une réconciliation. Le point de départ : un conflit classique entre deux frères. Loin de partir dans un processus d’escalade qui, la mythologie nous le prouve, finit souvent dans le drame ou le fratricide, les deux frères, Ned et Luke, vont trouver, pas à pas, un chemin de retrouvailles fraternelles.
La création du Théâtre de l’Orangerie, dans une mise en scène naturaliste-symbolique de Mariama Sylla, fait plus appel aux sens qu’à l’intellect du public avec un travail scénographique – signé Khaled Khouri – époustouflant, passant du décor clinique, aseptisé, aux perspectives et lignes géométriques du début de la pièce à  un fouillis organique à la fin du spectacle, avec pour accompagnement narratif implicite, un jeu de lumières au cordeau (William Ballerio) et un design sonore (Simon Aeschimann) tout en subtilité suggestive qui fera passer le son d’une pendule, qui tel un métronome marquera la dynamique des premiers échanges entre les frères, à celui des oiseaux dans leur espace commun retrouvé.
(…)

Lire la suite

La saison 2021-2022 de la Comédie de Genève dans son nouvel écrin des Eaux-Vives

Les portes de la Comédie de Genève s’ouvrent doublement : au sortir (à date) de la pandémie, après une inauguration reportée et une saison annulée, le temps est venu de découvrir le nouveau lieu qui accueille le théâtre et le programme de la saison 2021-2022 qui va inaugurer cette nouvelle ère. Enfin !

Intégré à la nouvelle gare des Eaux-Vives où passe le Léman Express qui permet à nos voisins Vaudois et Français d’arriver à Genève au cœur de la ville et singulièrement, directement à la Comédie, le nouveau bâtiment est à la fois moderne, conçu pour être un lieu de vie ouvert la journée, de passage, d’inclusion dans le quartier et la ville, et parfaitement fonctionnel dans sa mission, avec deux salles, des ateliers pour construire les décors, fabriquer les costumes, un restaurant qui donne sur les ateliers où on peut voir les artisans fabriquer les décors. Le nouveau plateau, grâce à sa conception et son amarrage direct au back-stage permet d’accueillir des spectacles qui demandent de grandes mises en place, de grands décors.
 Tout l’espace est pensé pour participer à l’action culturelle générale que veut établir la Comédie et sa co-directrice Natacha Koutchoumov, par ailleurs comédienne et metteuse en scène avec deux pièces au programme de la saison, qui met particulièrement l’accent sur cet aspect :
(…)

Lire la suite

[Audio] Rencontre avec Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge

Entre deux rendez-vous, arrivant au pas de course, alerte et enjoué comme à l’accoutumée, Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge, nous a accueillis dans le foyer du 57, la petite salle, en plein déménagement pour cause de fin de bail. Malgré son agenda plein à craquer, Jean Liermier nous a confié, de manière exhaustive, les difficiles décisions prises depuis une année, les défis à relever, les liens à conserver et à consolider tant avec toutes celles et tous ceux qui font le théâtre mais aussi avec le public malgré un contexte incertain. Les fidèles du Théâtre de Carouge se souviennent avec tristesse du communiqué de presse du 29 octobre 2020 qui annonçait l’annulation des représentations de Cyrano de Bergerac, représentations qui venaient de commencer :
« Une première qui sera aussi la dernière ! »
(…)

Lire la suite

Le Festival de la Cité Lausanne 2021 : une 49ème édition bigarrée et aux multiples propositions

Du 6 au 11 juillet 2021, le Festival de la Cité Lausanne voit les choses en grand et déroule une programmation qui a bien peu à envier à une édition normale, présentée sur seize lieux artistiques répartis dans quatre espaces distincts. Au programme, de la danse, du théâtre, des concerts, des arts de la rue, des performances, des ateliers et des spectacles pour enfants mais aussi un restaurant futuriste éphémère et un talk-show télé quotidien.
Au total, cette édition du Festival de la Cité Lausanne comptabilise nonante projets à découvrir, des artistes de dix-neuf nationalités différentes dont Dorothée Munyaneza, Marie-Caroline Hominal, Flora Détraz, Ana Rita Teodoro, Cherish Menzo, Alice Ripoll, Cindy Van Acker, Yves-Noël Genod, Claudio Stellato, Juan Ignacio Tula, Un loup pour l’homme, Les batteurs de pavé, Cal y Canto Teatro ou encore le jardin du temps, magique et accueillante installation scénographique de Nadia Lauro sur la place du Château. En musique, Fulu Miziki, /A\, This Is The Kit, Lalalar, Kate NV, Johan Papaconstantino, Egyptian Blue, Awori & Twani, Lazarus Kane, Kush K, Don Melody Club, Grainsdelavoix, une carte blanche à l’Ensemble Rue du Nord, le soundsystem de La Sacrée Déter et parmi tant d’autres !
(…)

Lire la suite

L’Étang de Robert Walser dans une mise en scène corrosive de Gisèle Vienne

La scène s’éclaire et d’un coup, d’un seul, le spectateur est emporté dans une bourrasque sensorielle qui le ballotera jusqu’à la fin de la pièce dans un maelstrom d’émotions desquelles perleront, au fil du récit, ses propres réflexions. Car L’Étang du suisse Robert Walser, exploré par Gisèle Vienne, n’est pas frontalement cérébral ; la pièce saisit d’abord par sa puissance visuelle et sonore avant de laisser filer les mots qui imprègnent subrepticement le cerveau de sens qui se cristallise et développe la réflexion encore longtemps après que l’œil et l’ouïe épuisé.es par cette expérience volcanique se soit calmé.es.  
(…)

Lire la suite

Le Grand Théâtre de Genève annule trois productions mais convie son public à plusieurs rendez-vous digitaux

Suite aux dernières annonces du Conseil fédéral mercredi 17 février 2021, la scène lyrique genevoise doit prendre la décision d’annuler trois productions : un opéra, un ballet et un récital, ces annonces empêchant toute activité culturelle publique jusqu’au 1er avril au moins. Les productions de l’opéra Parsifal, du ballet Drumming et du récital de Matthias Goerne sont donc annulées ainsi que les dernières représentations de l’opéra La clemenza di Tito. Le Grand Théâtre de Genève n’abandonne pas son public et donne rendez-vous sur les chaînes et sa page GTG digital où des captations de haute qualité sont disponibles.

Le Grand Théâtre de Genève met tout en œuvre pour maintenir un lien artistique avec son public
(…)

Lire la suite