Locarno 2019 : Il nido (Le nid), le film anxiogène du cinéaste italien Roberto De Feo, projeté sur la Piazza Grande dans le cadre de Crazy Midnight

Le film s’ouvre sur une scène nocturne : un homme court, portant un très jeune enfant dans ses bras. On comprend rapidement qu’il est poursuivi. Il prend sa voiture mais les poursuivants le talonnent. La voiture  finit dans le fossé. La scène entière aligne des décors angoissants accompagnés par une musique anxigène.

La séquence suivante nous dévoile un jeune adolescent, Samuel, qui joue un morceau classique au piano devant une assemblée d’adultes assis face à lui. La camera révèle rapidement aux spectateurs que Samuel est  paraplégique. Sa mère, Elena, à la tenue austère et boutonnée jusqu’au sommet du cou, amène un gâteau d’anniversaire où trône une seule bougie. Les adultes offrent à Samuel une édition très ancienne du Paradis perdu, de Milton.
(…)

Lire la suite