Madame, un film de Stéphane Riethauser sous forme de confessions intimes à sa grand-mère disparue – sur les écrans romands

Madame, c’est Caroline, la grand-mère de Stéphane Riethauser. Une vieille dame dont on devine dès les premières images qu’elle cache, derrière sa coquette mise en pli et ses manières bourgeoises, une rare force de caractère et un vécu difficile.
Avec sa grand-mère,  Stéphane Riethauser a partagé une immense complicité, des moments tendres et des confidences sur leur parcours respectifs, étant chacun à leur époque « différent », hors des jalons tout tracés que la société a prévus pour eux. Leur relation est au cœur du film : un double autoportrait dans lequel la matriarche et son petit-fils cinéaste se confient l’un à l’autre.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : trois films asiatiques en compétition internationale

Hiruk-pikuk si al-kisah (The Science of Fictions), de Yosep Anggi Noen, représente l’Indonésie, co-produit par l’Indonésie, la Malaysie et la France
(…)
Pa-go (Height of the Wave), de Park Jung-bum, représente la Corée du Sud en compétition pour le Pardo d’Oro
(…)
Yokogao (A Girl Missing), de Koji Fukada, représente le Pays du soleil levant en compétition internationale

Lire la suite

Locarno 2019 : les films en compétition pour l’Allemagne, la Suisse et la Bulgarie

Das freiwillige Jahr (L’année de volontariat), de Ulrich Köhler et Henner Winckler, représente l’Allemagne dans le concorso internazionale
(…)
O fim do mundo, de Basil Da Cunha, le film suisse en compétition
(…)
Cat in the Wall, de Mina Mileva et Vesela Kazakova, représente la Bulgarie, dans une co-production de la Bulgarie, du Royaume-Uni et de la France
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : les trois films français en lice pour le Pardo d’Or laissent perplexes

Douze Mille, de Nadège Trebal; Les Enfants d’Isadora, de Damien Manivelle; Terminal sud, de Rabah Ameur-Zaïmeche

Voici sans aucun doute le film le plus intéressant des candidats français dans le concours international.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : les films de la péninsule ibérique en compétition

Technoboss, de João Nicolau, représente le Portugal dans le concours international
(…)
Longa noite (Longue nuit), de Eloy Enciso, représente l’Espagne dans la course aux Léopards
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : quand la littérature rencontre le cinéma dans le cadre de la première adhésion de la Suisse à la Journée de Dante

Dans le cadre du Monte Verità d’Ascona, Marco Solari, président du Locarno Film Festival et délégué du Comité de direction des Eventi letterari (les événements littéraires), lance la première adhésion suisse à l’institution d’une journée dédiée à Dante Alighieri en vue du 700e anniversaire de sa mort, en 2021 : la Journée de Dante.

Faut-il encore présenter Dante Alighieri (Durante degli Alighieri dit Dante) est un poète, écrivain, penseur et homme politique florentin  né entre la mi-mai et la mi-juin 1265  à Florence et mort le  14 septembre 1321 à Ravenne. « Père de la langue italienne », Dante est, avec  Pétrarque et Boccaccio (Boccace), l’une des « trois couronnes » qui imposèrent le toscan comme langue littéraire puisque, rappelons-le, chaque région de la péninsule avait sa langue.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : Il nido (Le nid), le film anxiogène du cinéaste italien Roberto De Feo, projeté sur la Piazza Grande dans le cadre de Crazy Midnight

Le film s’ouvre sur une scène nocturne : un homme court, portant un très jeune enfant dans ses bras. On comprend rapidement qu’il est poursuivi. Il prend sa voiture mais les poursuivants le talonnent. La voiture  finit dans le fossé. La scène entière aligne des décors angoissants accompagnés par une musique anxigène.

La séquence suivante nous dévoile un jeune adolescent, Samuel, qui joue un morceau classique au piano devant une assemblée d’adultes assis face à lui. La camera révèle rapidement aux spectateurs que Samuel est  paraplégique. Sa mère, Elena, à la tenue austère et boutonnée jusqu’au sommet du cou, amène un gâteau d’anniversaire où trône une seule bougie. Les adultes offrent à Samuel une édition très ancienne du Paradis perdu, de Milton.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : la rétrospective du festival braque les projecteurs sur le cinéma « black »

Le Festival de Locarno a accepté la demande du Blake Edwards Estate parvenue ces dernières semaines des États-Unis, et de reporter la rétrospective consacrée au génie américain de la comédie en anticipant celle initialement prévue pour l’édition 2020, sur la question noire au cinéma. La rétrospective Black Light a été confiée à Greg de Cuir Jr, spécialiste reconnu du cinéma noir international, tandis que Roberto Turigliatto continuera de s’occuper des rétrospectives prévues pour les éditions suivantes.

S’il n’existe pas une seule Afrique, il n’existe pas un seul cinéma « noir »; la réalité est plus complexe et plurielle.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : la Semaine de la critique propose une immersion sur plusieurs années dans l’univers des « Adolescentes », un film de Sébastien Lifshitz

Emma et Anaïs sont les meilleures amies et pourtant tout dans leur vie semble les séparer, leur milieu social mais aussi leur personnalité. De treize à dix-huit ans, Adolescentes, de Sébastien Lifshitz, suit les deux jeunes filles durant ces années où des transformations radicales et des premières fois rythment leur vie quotidienne. A travers leurs histoires personnelles, le film offre un portrait unique de la France et de son histoire récente.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : rencontre des festivaliers avec Hilary Swank au Spazio Cinema

Vendredi soir, elle était très attendue sur le tapis rouge, l’un des temps forts de cette 72ème édition du Festival de Locarno : elle est arrivée, élégante élancée, spontanée et drôle, affichant ce sourire étincelant qui la caractérise. Sur l’immense écran de la Piazza Grande, tout les spectateurs ont pu l’admirer. Face à ce public déjà acquis à sa cause. l’actrice oscarisée Hilary Swank, arrivée hier soir pour recevoir le Leopard Club Award, s’est montrée naturelle, enjouée, généreuse de sa personne et souriante.
(…)
Ce samedi matin à 10h30 au Spazio Cinema de Locarno, Hilary Swank s’est prêtée à un exercice très prisé par les festivaliers en donnant une longue conversation publique, en compagnie du modéréateur Mike Goodridge qui a mené la rencontre avant que l’actrice ne réponde aux questions des très nombreuses personnes présentes.
(…)

Lire la suite