Locarno 2021 : Une 74e édition haute en couleurs artistiques – Du 4 au 14 août 2021

Lors de la conférence de presse qui annonçait, avec un soulagement manifeste des organisateurs, l’édition 2021 du festival international du film de Locarno, Pierre Alain Schnegg, Président de la ville de Berne associée au festival, s’exclamait :

Basta con la pandemia! Nous voulons à nouveau la Piazza ! Je me réjouis même de la peur collective de l’orage !

Ce cri du cœur, c’est également celui d’un nombreux public qui en a assez de regarder du cinéma sur un petit écran, seul à la maison, qui se languit de l’expérience collective du 7e art. Depuis, la variant Delta a remis le virus au centre des conversations, mais les mesures sanitaires calées – avec le pass sanitaire comme sésame pour accéder à la Piazza Grande – permettront au public de profiter des différents lieux de projection de plus de 200 films de cette 74e édition.

Rapahël Brunschwig, directeur opérationnel du festival insiste lui aussi sur le côté collectif de l’expérience cinématographique :

Ce qui nous a manqué durant cette crise, c’est le collectif. Nous devons à nouveau fêter le cinéma dans les salles. Sans public, pas de festival, pas de films ; on ne peut pas se passer du public ! La Piazza Grande est pensée comme un Grand 8 : des montées d’émotions très différentes les unes des autres. Nous voulons y montrer la richesse et les facettes de tous les cinémas. La pandémie n’a pas gagné, nous sommes là, le public aussi !

Marco Solari, Président infatigable du festival expliquait quant à lui comment le festival avait réussi à se renouveler pendant sa pause forcée :

J’ai envie de dire que nous sortons renforcés – artistiquement, financièrement et opérationnellement de cette crise. Artistiquement on a su surprendre : un festival n’est pas une succession de bons films mais une mosaïque, une œuvre d’art et Giona A. Nazzaro (nouveau directeur artistique du festival, N.D.A.) a réussi cette œuvre d’art. Financièrement, les aides cantonales et fédérales ont été renforcées et assurées pour 5 ans, et les partenaires sont restés. Opérationnellement, nous avons effectué un saut dans le numérique avec une jeune équipe enthousiaste et très performante, avec une vision qui rejoint celle du conseil du festival : créer une communauté à côté du festival physique, une communauté numérique qui a explosé pendant la pandémie dans le monde entier. Nous allons continuer à élaborer et mettre en place cette stratégie.

Giona A. Nazzaro explique la difficulté de la sélection qui compte 203 films programmés, avec 97 Premières mondiales, 8 Premières internationales, provenant d’une centaine de pays :

Pendant la pandémie, la production a continué et il a été douloureux de renoncer à certains films qui nous ont été soumis et nous forcer à garder une compétition resserrée sur 17 films provenant de 12 pays. De manière générale, notre sélection évite la tentation de suivre les sentiers battus, en gardant les yeux ouverts sur les films des hémisphères, des latitudes et d’économies aux pôles opposés. Nous cherchons à suivre l’évolution du jeune cinéma et, surtout, repenser notre relation avec le public de Locarno et le public au-delà des frontières de notre ville et de notre région. Nous voulons être un festival qui s’ouvre, être inclusif et durable, capable de répondre aux problèmes complexes générés par le moment historique que nous traversons, sans tomber dans l’élitisme narcissique.

— Piazza Grande Locarno
© Locarno Film Festival – Massimo Pedrazzini

Le festival de Locarno, l’un des 13 festivals compétitifs majeurs du monde, a cette particularité, comme la Berlinale, d’être à la fois international et ouvert sur le local. Ses différentes sections permettent également  chacun.e de trouver film à ses yeux, d’explorer les genres, les cinémas du monde comme le cinéma suisse. À noter également une section pour enfants, Locarno Kids :Screenings, qui permet la découverte mais aussi d’accompagner les enfants à travers un parcours d’initiation à l’image et au film, chose vitale dans le monde numérique dans lequel les jeunes générations baignent.

Le programme complet.

Malik Berkati, Locarno

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 651 posts and counting. See all posts by malik berkati

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*