Cannes 2022 : Frère et Sœur, d’Arnaud Desplechin, présenté en compétition, dissèque la haine viscérale entre un frère et sa sœur

Arnaud Desplechin est un habitué de la Croisette : Tromperie, sélectionné à Cannes Première, nouvelle section hors compétition du festival cannois en 2021, présentait l’an dernier l’adaptation de Deception, de Philipp Roth (1994). Le cinéaste roubaisien revient à Cannes avec Frère et Sœur qui suit, au fil des ans, la haine qu’entretiennent Alice (Marion Cotillard) et Louis (Melvil Poupaud), un frère et une sœur à l’orée de la cinquantaine… Alice est actrice, Louis fut professeur et est désormais poète. Alice hait son frère depuis plus de vingt ans sur une simple phrase qu’elle a lancée à l’époque. Ils ne se sont pas vus depuis tout ce temps – quand Louis croisait la sœur par hasard dans la rue, celle-ci ne le saluait pas et fuyait… Le frère et la sœur vont être amenés à se revoir lors du décès accidentel de leurs parents. (…)

Lire la suite