Cannes 2022 : Le Grand Prix, ex aequo avec Close de Lukas Dhont, est attribué à Stars at Noon, de Claire Denis

Une jeune journaliste américaine, Trish (Margaret Qualley), en détresse, bloquée sans argent et sans passeport dans le Nicaragua d’aujourd’hui en pleine période électorale, rencontre dans un bar d’hôtel un voyageur anglais, Daniel (Joe Alwyn). Il lui semble être l’homme rêvé pour l’aider à fuir le pays. Trish commet quelques imprudences, perd pied et réalise trop tard qu’au contraire, elle entre à ses côtés dans un monde plus trouble, plus dangereux. (…)

Lire la suite

Cannes 2022 : Tori et Lokita, de Jean-Pierre et Luc Dardenne, reçoit le Prix du 75e anniversaire !

De nos jours, en Belgique, un jeune garçon, Tori (l’incroyable et fougueux Pablo Schils) et une adolescente, Lokita (Joely Mbundu, tout en réserve et en nuances) venus seuls d’Afrique, unissent leurs destinées pour faire face à l’adversité et opposent leur invincible amitié comme rempart aux difficiles conditions de leur exil. (…)

Lire la suite

Cannes 2022 : Nostalgia de Mario Martone, présenté en compétition, suit le retour, physique et émotionnel, d’un Napolitain dans sa ville natale, entre démons du passé et vendetta du présent

Après quarante ans d’absence, Felice Lasco retourne dans sa ville natale : Naples. Il y retrouve sa mère, Teresa, livrée à elle-même. Il en prend aussitôt soin. Felice redécouvre les lieux, les codes de la ville avec ses règlements de comptes. Le passé de Felice le poursuit et le ronge depuis son adolescence quand il a quitté l’Italie pour aller travailler dans l’entreprise de son oncle au Liban, puis en Afrique du Sud et en Égypte où il vit avec sa femme, Arlette (Sofia Essaïdi).
(…)

Lire la suite

Cannes 2022 : Crimes of the Future, de David Cronenberg, présenté en compétition officielle, dissèque la sexualité du futur

Alors que l’espèce humaine s’adapte à un environnement de synthèse, le corps humain est l’objet de transformations et de mutations nouvelles. Avec la complicité de sa partenaire Caprice (Léa Seydoux), Saul Tenser (Viggo Mortensen), célèbre artiste performer, met en scène la métamorphose de ses organes dans des spectacles d’avant-garde. Timlin (Kristen Stewart), une enquêtrice du Bureau du Registre National des Organes, suit de près leurs pratiques. C’est alors qu’un groupe mystérieux se manifeste : ils veulent profiter de la notoriété de Saul pour révéler au monde la prochaine étape de l’évolution humain. Avec Crimes Of The Future, le cinéaste canadien David Cronenberg va enchanter ses fans en exécutant un retour assumé à ses obsessions, développées avec délectation dans ses films précédents. (…)

Lire la suite

Cannes 2022 : Heojil Kyolshim (Decision to Leave), de Park Chan-wook, présenté en compétition officielle, entraîne le public dans une enquête policière à forte sensualité

Un homme tombe du sommet d’une montagne et meurt. Le détective responsable, Hae-joon (Park Hae-il), vient rencontrer la femme du défunt, Seo-rae (Tang Wei) qui énonce sans grande émotion : « Je m’inquiète quand il ne revient pas d’une montagne, pensant qu’il pourrait enfin mourir. »  Détective chevronné, il enquête inlassablement sur la mort suspecte de l’homme. Bientôt, il commence à soupçonner la femme du défunt, tout en étant déstabilisé par son attirance pour elle. (…)

Lire la suite

Cannes 2022 : Les amandiers, de Valeria Bruni Tedeschi, présenté en compétition officielle, rend un joyeux hommage à Patrice Chéreau et l’école de théâtre qu’il a dirigée

Fin des années quatre-vingts, Stella (Nadia Tereszkiewicz), Etienne (Sofiane Bennacer), Adèle (Clara Bretheau) et toute la troupe ont vingt ans. Ils passent le concours d’entrée de la célèbre école créée par Patrice Chéreau (Louis Garrel) et Pierre Romans (Micha Lescot) au Théâtre des Amandiers de Nanterre. Lancés à pleine vitesse dans la vie, la passion, le jeu, l’amour, ils vont vivre le tournant de leur vie mais aussi leurs premières grandes tragédies. (…)

Lire la suite

Cannes 2022 : Armageddon Time, de James Gray, présenté en compétition officielle, retrace le difficile passage à l’âge adulte

Au milieu des années 1980, le quartier du Queens à New York est sous l’hégémonie du promoteur immobilier Fred Trump, père de Donald Trump, le futur président des États-Unis. Paul Graff (Michael Banks Repeta), un adolescent, étudie au sein de l’école public où la mixité sociale est de rigueur ; Paul y rencontre Johnny Davis (Jaylin Webb), un jeune noir-américain plus âgé que lui, comme il a redoublé. Johnny et Paul se lie d’amitié mais Johnny, rebelle, a tôt fait d’amuser Paul et de l’entraîner sur ses pas. (…)

Lire la suite

Cannes 2022 : Frère et Sœur, d’Arnaud Desplechin, présenté en compétition, dissèque la haine viscérale entre un frère et sa sœur

Arnaud Desplechin est un habitué de la Croisette : Tromperie, sélectionné à Cannes Première, nouvelle section hors compétition du festival cannois en 2021, présentait l’an dernier l’adaptation de Deception, de Philipp Roth (1994). Le cinéaste roubaisien revient à Cannes avec Frère et Sœur qui suit, au fil des ans, la haine qu’entretiennent Alice (Marion Cotillard) et Louis (Melvil Poupaud), un frère et une sœur à l’orée de la cinquantaine… Alice est actrice, Louis fut professeur et est désormais poète. Alice hait son frère depuis plus de vingt ans sur une simple phrase qu’elle a lancée à l’époque. Ils ne se sont pas vus depuis tout ce temps – quand Louis croisait la sœur par hasard dans la rue, celle-ci ne le saluait pas et fuyait… Le frère et la sœur vont être amenés à se revoir lors du décès accidentel de leurs parents. (…)

Lire la suite

Sortie sur les écrans romands de Contes du hasard et autres fantaisies (Guzen to sozo) du cinéaste japonais multiprimé Ryusuke Hamaguchi

Avant d’avoir reçu un nombre incalculable de Prix pour Drive My Car (Oscar du meilleur film international, Prix du scénario du Festival de Cannes, Golden Globe du meilleur film en langue étrangère, Prix de l’Académie japonaise du meilleur scénario, British Academy Film Award du meilleur film en langue étrangère, pour ne citer que ceux-ci), Ryusuke Hamaguchi avait présenté, en 2021 également, Contes du hasard et autres fantaisies (Wheel of Fortune and Fantasy) à la Berlinale où il avait reçu l’Ours d’argent – Grand Prix du jury. Le film sort sur les écrans romands ce 13 avril 2022. (…)

Lire la suite

Berlinale 2022 – Compétition : Alcarràs de Carla Simón ; la fin de l’époque de l’agriculture familiale filmée à fleur de peau

Parfois, il n’y a rien de mieux que la fiction pour mettre en valeur la réalité. Carla Simón aurait pu opter pour une forme documentaire, mais son film y aurait laissé les plumes de la sublimation. Car c’est bien de cela dont il s’agit dans cette fresque naturaliste : la sublimation d’un lieu, d’une saison qui annonce la fin d’une époque. (…)

Lire la suite