Mostra 2019 : Gloria Mundi, de Robert Guédiguian, en concours avec une tragédie grecque des temps modernes

Le film s’ouvre sur une scène, en gros plan, des jambes écartées d’une mère en plein travail, vues depuis sa tête : les mains de l’infirmière empoigne un nouveau-né, encore attaché à son cordon ombilical et le pose sur la poitrine de la parturiente.

Scène suivante : dans une maternité de Marseille, une famille se réunit pour la naissance de la petite Gloria. Malgré la joie, les jeunes parents, Mathilda (Anaïs Demoustier) et Nicolas (Robinson Stévenin), certes heureux parents,  vivent des temps difficiles. Alors qu’ils luttent pour sortir de cette situation financière difficile, ils retrouvent le grand-père de Gloria, un ancien prisonnier.
(…)

Lire la suite

Mostra 2017 : La Villa marque le retour de Robert Guédiguian en compétition à Venise

Le cinéaste des calanques marseillaises n’était pas venu depuis dix-sept ans au Lido de Venise. Parmi les trois Français en lice pour le Lion d’Or, figurent Robert Guédiguian, Abdellatif Kechiche et Xavier Legrand. La Villa, du tire, est un lieu tranquille. Son cinéma n’a pas été pollué par le temps, et continue de raconter une France disparate, où l’appartenance à la classe vit encore avec fierté, et la tradition des travailleurs, des ouvriers, des paysans et des marins résonne encore avec l’ère communiste. Un monde s’étiolant, raconté dans une description douce et nostalgique.
(…)

Lire la suite