Mostra 2019 : Gloria Mundi, de Robert Guédiguian, en concours avec une tragédie grecque des temps modernes

Le film s’ouvre sur une scène, en gros plan, des jambes écartées d’une mère en plein travail, vues depuis sa tête : les mains de l’infirmière empoigne un nouveau-né, encore attaché à son cordon ombilical et le pose sur la poitrine de la parturiente.

Scène suivante : dans une maternité de Marseille, une famille se réunit pour la naissance de la petite Gloria. Malgré la joie, les jeunes parents, Mathilda (Anaïs Demoustier) et Nicolas (Robinson Stévenin), certes heureux parents,  vivent des temps difficiles. Alors qu’ils luttent pour sortir de cette situation financière difficile, ils retrouvent le grand-père de Gloria, un ancien prisonnier.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 :  Lan xin da ju yuan (Saturday Fiction) de  Lou Ye, avec Gong Li, plonge le public dans les tumultes de l’occupation nippone en Chine en 1941

Lan xin da ju yuan (Saturday Fiction) retrace un chapitre terrible de l’histoire chinoise sous occupation nippone, si brutale et sanguinaire qu’elle marque encore les esprits de nos jours.

Depuis l’occupation japonaise, la Chine est le théâtre d’une guerre du renseignement entre les Alliés et les puissances de l’Axe. La célèbre actrice Jean Yu (la tout aussi célèbre Gong Li) retourne à Shanghai, apparemment pour jouer dans Saturday Fiction, réalisé par son ancien amant. Mais quel est son but réel ? Libérer son ex-mari ? Voler des informations secrètes pour les forces alliées ? Travailler pour son père adoptif ? Ou échapper à la guerre ? Alors qu’elle s’embarque dans sa mission et qu’il devient de plus en plus difficile de distinguer les amis des agents secrets, alors que tout semble échapper à tout contrôle, Jean Yu commence à se demander si elle peut révéler ce qu’elle a découvert sur l’attaque imminente de Pearl Harbor.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 : Guest of Honour, d’Atom Egoyan, ou les affres de l’âme humaine

Jim (David Thewlis) et sa fille Veronica (Laysla De Oliveira), une jeune professeure de musique du secondaire, tentent de démêler leur relation complexe, leurs histoires secrètes et leurs démons personnels en faisant progressivement remonter à la surface des secrets enfouis depuis des années, faisant jaillir des vérités fondées sur des malentendus.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 : Om det oändligafår (A propos de l’infini) de Roy Andersson, une méditation sur l’existence humaine

Le nouveau film de Roy Andersson, Om det oändligafår (A propos de l’infini) est une coproduction suédo-norvégo-allemande et concourt dans la compétition internationale.

Om det oändligafår  propose une réflexion sur la vie humaine dans toute sa beauté et sa cruauté, sa splendeur et sa banalité. Transporté dans un univers onirique où les cauchemars existent, les spectateurs sont guidés par la voix douce et contemplative d’un narrateur évoquant Scheherezade : « J’ai vu un homme qui a voulu sauvé l’honneur de la famille en tuant sa fille et s’est repenti », « J’ai vu un curé qui s’est mis à douter de l’existence de Dieu », « J’ai vu une femme pleurer son enfant mort à la guerre pendant que son mari nettoie la tombe de leur fils, Tommy », etc.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 : The Laundromat (Panama Papers) de Steven Soderbergh lessive l’argent, les comptes off shore mais aussi les cerveaux

Ellen et Joe, toujours amoureux comme au premier jour, voguent paisiblement sur un bateau. Lorsque ces vacances idylliques supposées marquer les quarante de mariage avec Joe prennent une tournure fatale, Ellen Martin (Meryl Streep, toujours aussi pimpante) commence à enquêter sur une fausse police d’assurance qu’avait contracté la société de navigation et se retrouve brutalement dans les méandres de transactions douteuses qui peuvent être liées à un cabinet d’avocats de Panama City et son intérêt direct à aider les citoyens les plus riches du monde à amasser encore plus de fortunes.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 : Wasp Network ou les espions cubains d’Olivier Assayas

La Havane, décembre 1990. René González (Edgar Ramírez), pilote de ligne cubain, vole un avion et s’enfuit du pays, laissant derrière lui sa femme (Penélope Cruz) et sa fille adorées. Il commence une nouvelle vie à Miami, bientôt rejoint par d’autres dissidents cubains, tous travaillant à la déstabilisation du régime Castro. Basé sur une histoire vraie.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 : Joker, de Todd Phillips, centré sur le personnage du Joker de DC Comics, propose un préquel de Batman

Un préquel ou une préquelle, selon les usages, propose l’histoire qui précède celle d’une œuvre antérieurement créée.

Le film s’ouvre sur les rues désolées de New-York où règne a violence car la population est désespérée de vivre dans la misère. La télévision et les chaîne de radio ne cessent de relater la misère et la violence qui sévissent dans la ville. Arthur Flec, aux petits soins pour sa mère, la fait danser dans le salon et relève le courrier car celle-ci espère une réponse à ses lettres de Thomas Wayne (Brett Cullen), un politicien richissime censé être son père.
(….)

Lire la suite

Mostra 2019 : Le «J’accuse» de Roman Polanski crée des vagues de polémiques puis des crépitements d’applaudissements nourris

Alfred Dreyfus, capitaine, riche et, avant tout, juif, fut donc reconnu coupable alors que les preuves à charge étaient rares et contradictoires. La vague d’antisémitisme qui a suivi la France, à l’époque comme aujourd’hui, a été décisive pour le choix du bouc émissaire. Il a fallu des années pour qu’il soit acquitté d’accusations diffamatoires. Son crime ? Etre juif !

Georges Picquart (Jean Dujardin), l’un des témoins de son humiliation, a été promu à la tête de l’unité de contre-espionnage qui l’accusait. Mais lorsque Picquart découvre que les informations confidentielles continuent à être transmises aux Allemands, il est plongé dans un dangereux labyrinthe de tromperies et de corruption qui menace non seulement son honneur, mais sa vie même.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 : Ema, de Pablo Larrain, ou la crise d’un quadragénaire

Celles et ceux qui connaissent la filmographie du cinéaste chilien attendaient avec impatience son dernier opus, dont la sous-signée qui avait adoré Jackie (2016), Neruda (2016) ou No (2012).

Le diagnostic est tombé au Lido de Venise : avec Ema,  Pablo Larrain traverse une violente crise de la quarantaine, signant un journal incendiaire d’une jeune femme avec Gael García Bernal dans le rôle de chorégraphe d’une compagnie de danse et de Mariana Di Girolamo, sa très jeune épouse, dans celle d’une danseuse et professeure d’école en expression corporelle.
(…)

Lire la suite

Mostra 2019 : Marriage Story, de Noah Baumbach, en concours, dissèque les arcanes d’un divorce à l’américaine

Marriage Story brosse l’analyse incisive, corrosive  d’un mariage qui s’étiole et débouche inéluctablement sur une procédure de divorce à grand renfort de psychologues et surtout d’avocats.

Au Festival de Venise, Scarlett Johansson et Adam Driver sont un couple qui fait face à un divorce douloureux et à la bataille juridique qui les accompagne très souvent. Ils sont les protagonistes de Marriage Story, le nouveau film du réalisateur américain Noah Baumbach qui a réuni une palette d’acteurs pour ce film en sus des pré-cités : Laura Dern, Alan Alda, Ray Liotta, Julie Hagerty.
(…)

Lire la suite