Locarno 2019 : trois films asiatiques en compétition internationale

Hiruk-pikuk si al-kisah (The Science of Fictions), de Yosep Anggi Noen, représente l’Indonésie, co-produit par l’Indonésie, la Malaysie et la France
(…)
Pa-go (Height of the Wave), de Park Jung-bum, représente la Corée du Sud en compétition pour le Pardo d’Oro
(…)
Yokogao (A Girl Missing), de Koji Fukada, représente le Pays du soleil levant en compétition internationale

Lire la suite

Locarno 2019 : les films en compétition pour l’Allemagne, la Suisse et la Bulgarie

Das freiwillige Jahr (L’année de volontariat), de Ulrich Köhler et Henner Winckler, représente l’Allemagne dans le concorso internazionale
(…)
O fim do mundo, de Basil Da Cunha, le film suisse en compétition
(…)
Cat in the Wall, de Mina Mileva et Vesela Kazakova, représente la Bulgarie, dans une co-production de la Bulgarie, du Royaume-Uni et de la France
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : les trois films français en lice pour le Pardo d’Or laissent perplexes

Douze Mille, de Nadège Trebal; Les Enfants d’Isadora, de Damien Manivelle; Terminal sud, de Rabah Ameur-Zaïmeche

Voici sans aucun doute le film le plus intéressant des candidats français dans le concours international.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : les films de la péninsule ibérique en compétition

Technoboss, de João Nicolau, représente le Portugal dans le concours international
(…)
Longa noite (Longue nuit), de Eloy Enciso, représente l’Espagne dans la course aux Léopards
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : Fi Al-Thawra (During Revolution), de Maya Khoury, plonge les spectateurs au coeur de la révolution syrienne, vue et filmée par les Syriens, présenté en première mondiale dans la section concours international

Maya Khoury a travaillé pendant plusieurs années avec ses compagnons du collectif Abounaddara, de manière anonyme, afin de préserver leurs familles. Par le biais de son journal, accessible sur les ordinateurs et les téléphones portables de leurs compatriotes, le collectif  a donné des informations de première main, filmée par le collectif ou par des Syriens avec leurs téléphones portables, afin d’informer les Syriens de la réalité du pays, une vision beaucoup plus véridique que celle que les médias occidentaux entretiennent.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : A Febre, de Maya Da-Rin, plonge les spectateurs dans la forêt amazonienne et la question identitaire indigène

Le premier long métrage de la réalisatrice brésilienne Maya Da-Rin , décrit avec justesse et de l’intérieur la situation d’une communauté autochtone d’Amazonie contrainte d’émigrer vers de grands centres urbains, en l’occurence Manaus. La caméra de Maya Da-Rin suit Justino, un homme d’une quarantaine d’années, issu du peuple indigène Desana, qui travaille comme agent de sécurité dans le port de Manaus. Alors que sa fille se prépare à étudier la médecine à Brasilia, Justino attrape une mystérieuse fièvre.
(…)

Lire la suite

Locarno 2019 : La 72ème édition du Festival du Film de Locarno se tiendra du 7 au 17 août 2019 sur les rives du Lac majeur

Lors de la conférence de presse qui a eu lieu le mercredi 17 juillet, le programme officiel de la 72ème édition du Festival du film de Locarno a été dévoilé, une édition sous la nouvelle direction artistique de Lili Hinstin.
Rappelons que depuis Irene Bignardi, qui avait succédé à Marco Müller, le Festival de Locarno n’avait connu que des directeurs. Ce souffle féminin sur le festival tessinois est donc très attendu.
(…)

Lire la suite

Locarno 2018 – Glaubenberg, de Thomas Imbach ou l’amour incestueux contrarié au concours international pour les Léopards. Rencontres.

Le dernier film de Thomas Imbach, Glaubenberg, entraîne le public dans les méandres de l’amour que Lena (16 ans) ressent pour son frère Noah, un brin plus âgé qu’elle, un amour bien plus que fraternel. Pour se distraire, elle encourage l’ami de Noah, Enis, à sombrer dans ses bras mais n’en mesure pas les conséquences: elle est tellement obsédée par son frère qu’elle ne peut pas réfréner ses sentiments. Elle commence à rêvasser, vivant plus dans un monde fantastique que dans la vraie vie. Elle finit par se confesser à Noé. Il est choqué et la repousse. Lena entreprend un voyage dans l’inconnu au sens émotionnel, psychologique et géographique, partant de manière effrénée sur les traces de son frère parti travailler sur sa passion, la géologie, en Turquie.
(….)

Lire la suite

Locarno 2018 – Menocchio d’Alberto Fasulo, en compétition internationale, a enthousiasmé la presse italienne

Menocchio du Frioul Alberto Fasulo, concourt en compétition au Festival de Locarno ce samedi et était attendu avec impatience par la presse de la péninsule. La première mondiale du film relate l’histoire du meunier Domenico Scandella, de Montereale, qui a vécu dans la seconde moitié du XVIe siècle, affirmant des idées novatrices face aux préceptes rigides de l’Église catholique afin de défendre la liberté de pensée.
(…)

Lire la suite

Locarno 2018 : Sibel, du tandem de cinéastes Çağla Zencirci et Guillaume Giovanetti en compétition, donne à réfléchir sur la différence

Sibel, vingt-cinq ans, vit avec son père, maire, et sa sœur dans un village isolé des montagnes de la région de la mer Noire en Turquie. Sibel est muette, mais elle communique en utilisant le langage sifflé ancestral de la région.
Rejetée par ses concitoyens, elle chasse sans relâche un loup qui rôde dans la forêt voisine, provoquant des peurs et des fantasmes chez les femmes du village. Sibel est à l’affût des moindres traces laissées par l’animal tant redouté, espérant le tuer et ainsi retrouver une légitimité aux yeux des femmes du village qui l’ont rejetée à cause de son handicap. Au lieu du loup traqué, Sibel traverse le chemin avec un fugitif politique. Blessé, menaçant et vulnérable, il est le premier à la voir et à apprécier les nombreuses qualités de la jeune femme.
(…)

Lire la suite