Cannes 2021 :Libertad, de Clara Roquet, présenté à la Semaine de la Critique, peint un magnifique portrait d’une adolescente, entre révolte envers le carcan familial et identification à ses pairs

La cinéaste catalane Clara Roquet séduit le public de la Croisette avec son premier long métrage, Libertad, présenté à la Semaine de la Critique. Se déroulant pendant un été sur la Costa Brava où la famille Vidal décide de se retrouver dans leur résidence d’été pour passer le dernier été avec la matriarche de la famille, qui souffre de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé, Libertad suit les journées et les soirées de Nora (Maria Morera Colomer, que les cinéphiles ibériques ont découvert dans La vida sense la Sara Amat en 2019), quinze ans. Un âge difficile à vivre, où le corps change mais n’est pas encore devenu celui d’une femme, un âge où pourtant on souhaite pouvoir sortir, aller danser en boîte, flirter avec les garçons.
(…)

Lire la suite