Berlinale 2019 – Compétition jour #3 : Der Boden unter den Füssen – Contagieuse paranoia

Film exigeant pour le public mais riche et percutant, Der Boden unter den Füssen aurait tout l’air d’un film destiné à un public de festival si ce n’était de la pertinence de son sujet, soit le surmenage et la paranoïa, qu’elle soit professionelle ou médicale.

C’est d’abord le désir de créer un film sur le besoin de contrôle qui a lancé la réalisatrice autrichienne Marie Kreutzer à écrire et à réaliser ce scénario sur deux soeurs orphelines, Conny et Lola, qui gravitent dans des mondes totalement différents, mais qui se rencontrent à travers les névroses de leurs mondes respectifs. Connie souffre de schyzophrénie paranoïde tandis que Lola se noie dans son travail de conseillère en finance pour oublier sa solitude et les soucis que lui cause sa soeur, par ailleurs de 15 ans son ainée et dont elle s’est retrouvée la tutrice légale.
(…)

Lire la suite