45e Festival du Cinéma Américain de Deauville : des films et des stars du 6 au 15 septembre 2019

Sur le tapis rouge de 80 mètres passeront les nombreuses vedettes du Nouveau monde : Geena Davis, Kristen Stewart, Sophie Turner, Pierce Brosnan, Hal Hartley mais aussi Sienna Miller, Olivier Assayas, Judith Godrèche ou Yvan Attal…

Édition jubilée

C’est avec une belle euphorie et un grand plaisir évidents que le directeur général de Festival du Cinéma Américain de Deauville, Bruno Barde, a annoncé le programme de la manifestation qui fête cette année ses 45 ans. Les journalistes rassemblés dans la salle Tootsie du beau et grandiose Centre International situé près de l”océan et des mythiques planches, ont immédiatement appris que l’édition 2019 sera très féminine. D’abord avec l’attractif duo des présidentes : Catherine Deuneuve – la dernière star du cinéma français, pour la compétition des longs métrages et la belle Anna Mouglalis, ancien mannequin qui a su charmer le septième art européen qui présidera le jury “Révélation”.

Parmi les quatorze films en compétition officielle, six sont des réalisations féminines : Mickey and the Bear d’Annabelle Attanasio, Bull d’Annie Silverstein, Share de Pippa Bianco, Swallow de Carlo Mirabella Davis, Port Authority (lire la critique lors de sa présentation à Cannes 2019, N.R.L.R.) de Danielle Lessovitz, The Climb de Michael Angelo Covino, The Peanut butter de Tyler Nilson et Michael Schwartz. Tous présenteront leur premier long métrage ainsi que Mirrah Toulkes qui présentera Judy and the Punch, Jennifer Reeder Knives and the Skin, Guy Nattiv présentera Skin (critique sous peu sur nos pages, N.D.L.R.), Ben Rekhi Watch List, Alistar Banks Griffin The wolf Hour,Tyler Taormine Ham on Rye et Robert Eggers son œuvre intitulée The Lighthouse.

Prix et récompenses

Un Jour de Pluie à New York ouvrira la manifestation le samedi 6 septembre. Ce film de Woody Allen, jugé le meilleur par des spécialistes, sera hors compétition. Les spectateurs pourront admirer aussi Une vie caché de Terrence Malick, American skin de Nate Parker. Olivier Assayas présentera son film tourné en Espagne Wasp Network avec Penelope Cruz, Gael Garcia Bernal et Edgar Ramirez qui clôturera le festival, dimanche 15 septembre. Gurinder Choda montrera Music of my life sur les chansons de Bruce Springsteen et Jake Scott American Woman avec Sienna Miller qui obtiendra un Talent Award, tout comme Kristen Stewart à l’affiche de Seberg de Benedict Andrews. Geena Davis, longtemps trop occupée pour venir en France, aura même la récompense et présentera en tant que productrice un ambitieux documentaire de Tom Donahue This changes Everything. Le toujours séduisant Pierce Brosnan, recevra lui aussi, un Deauville Talent Award.

 

Les exceptionnelles nouveautés

Un événement sans précédant aura lieu au cinéma Le Marny ou seront projétes 70 heures d’images de série devenue déjà culte de Game of Thrones, du 7 au 14 septembre. Une saison par jour!
Sophie Turner, une actrice qui monte, connue d’abord par le personnage de Sansa Stark dans Game of Thrones, recevra le prix Nouvel Hollywood qui récompense les nouveaux et prometteurs talents du septième art américain.L’icône du cinéma indépendant Hal Hartley, sera à Deauville pour présenter la version restaurée de son chef d’œuvre Long Island Trilogy, dans les salles obscures le 25 septembre. Récompensé du Prix de Jury au festival de Cannes, Ladj Ly présentera Les Misérables et obtiendra l’attractif prix Ornano Valenti des mains de son descendant Jean-Guillaume d’Ornano.
Une nouvelle section nommée American Heritage prolongera activités des Nuits Américaines en présentant le cinéma de patrimoine.

Djenana Djana Mujadzic

© j:mag Tous droits réservés

Djenana Mujadzic

Rédactrice / Reporter (basée à Paris)

Djenana Mujadzic has 107 posts and counting. See all posts by Djenana Mujadzic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*