[Audio] Pessac : Azouz Begag est président du Jury des étudiants

Azouz Begag, né à Lyon de parents originaires d’Algérie, se dit épicurien, amoureux de a vie et de es richesses, affirmant fièrement son identité « hybride » et multiple. Fils d’ouvriers agricoles de Sétif, ex-département de Constantine et installés en métropole en 1949, Azouz Begag passe les dix premières années de sa vie à Villeurbanne. Quand il a six ans, il rêve de devenir professeur. A huit ans, devant la prestation d’un acteur venu dans son école, il veut devenir comédien, ou encore « président comme Nasser ». À l’école, il connaît le racisme et la stigmatisation des Musulmans de France. L’homme politique, écrivain, diplomate et chercheur français en économie et sociologie est chargé de recherche du CNRS.

— Azouz Begag
© Firouz Pillet

Rappelons que Azouz Begag a été ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances de juin 2005 à avril 2007 dans le gouvernement Dominique de Villepin, fonction qu’il quitte afin de prendre une part active dans la campagne présidentielle de François Bayrou. A la veille de prendre sa retraite, Azouz Begag a choisi de se consacrer à l’écriture littéraire comme cinématographique.
Rencontre juste avant la projection du film iranien « Un homme intègre », de Mohammad Rasoulof, récemment incarcéré par les autorités iraniennes à cause de son dernier film, primé à Un Certain Regard,  qui révèle sur rand écran la corruption, les pots-de-vin et l’omettra qu entoure ces pratiques. Rencontre conviviale et riche en thèmes variés.

 

Firouz E. Pillet

© j:mag Tous droits réservés

 

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 355 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*