Avec Chroma, second long-étage de Jean-Laurent Chautems, le cinéaste crée un univers troublant et imprévisible qui entraîne le public dans les méandres de deux âmes brisées. Rencontre

Claire (Solène Rigot) est une jeune femme extravertie dont le constant enthousiasme et les rires cachent une profonde tristesse. Elle emménage dans un nouvel appartement et trompe sa solitude en observant ses voisins dont un vieux professeur universitaire (Patrick Chesnais) dont elle se met à suivre frénétiquement les cours en auditrice libre. Son attention est captée par Alain (Aurélien Caeyman), un homme aux étranges phobies et aux tocs surprenants pour lequel elle se prend d’affection. Tel un Saint-Bernard, elle veut le sauver, mais Claire se heurte à la constante prise de distance, courtoise, d’Alain qui s’évertue à éviter toute relation affective. Pour éviter d’affronter son lourd passé, la jeune femme à l’humeur en montagnes russes se met, avec volonté, voire pugnacité, en tête de séduire cet étrange voisin. Ainsi, une improbable histoire d’amour singulière entre ces deux âmes esseulées et meurtries va naitre… Mais suffira-t-elle à les sauver d’eux-mêmes ?

Pour ce second long métrage, Jean-Laurent Chautems dépeint avec délicatesse poétique et par touches successives, tel un peintre devant son tableau, un récit singulier entre ces deux êtres esseulés, meurtris par les épreuves de la vie, qui vont pouvoir panser leurs blessures. Il en résulte une histoire déconcertante et attachante à l’image des personnages (dont une jeune femme incarnée par Lauriane Gilliéron). Jean-Laurent Chautems … voilà un nom qui vous semble familier, et pour cause ! C’est à lui que l’on doit entre autres Plus là pour personne et la série 10 (élue meilleure série en 2010 au Festival de La Rochelle). Présenté durant les Filmtage de Tübingen en novembre 2021 et aux journées cinématographiques de Soleure en janvier 2022, Chroma a reçu un excellent accueil lors de ces deux festivals.

— Jean-Laurent Chautems
© Firouz Pillet

Jean-Laurent Chautems nous a parlé de son fllm, de son écriture, du choix de ses comédiens, de son approche visuelle avec son directeur de la photographie, Gabriel Lobos, et de la musique de Chroma qu’il voulait très originale, hors des sentiers battus, signée Malcolm Braff. Rencontre:

 

Sortie en Suisse romande le 6 juillet 2022.

Firouz E. Pillet

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 708 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*