L’Abbatiale de Payerne, joyau de l’art roman en Suisse, met en place une saison 2021 interactive (et accessoirement permet de gagner 10’000 francs en pièces d’or !)

L’Abbatiale a rouvert au public le 11 juillet 2020, après plus de 10 ans de travaux avec un parcours de découverte immersif et interactif qui permet aux visiteurs, petits et grands, de se glisser dans l’histoire et les secrets de cet édifice millénaire.

— Abbatiale de Payerne
© Abbatiale de Payerne/ Rémy Gindroz

Pour la saison 2021, l’Abbatiale de Payerne met au centre de l’attention la figure mythique de la reine Berthe avec des performances artistiques et visites guidées contées qui permettent au public de mieux connaître cette figure légendaire dont, comme l’explique l’historien Kurt Messmer, « l’état des sources désespère les historiens, mais constitue un terreau fertile pour les légendes », et d’acquérir les précieux indices de l’enquête du « Tombeau de la Reine » qui se clôturera en mai par l’ouverture exceptionnelle du tombeau de l’église paroissiale, intervention archéologique inédite. Démarrée en 2020, la quête trouve sa conclusion cette année, non seulement avec l’ouverture du tombeau mais également avec 10’000 francs en pièces d’or à gagner. Le dernier indice vient d’être dévoilé sur le site de l’Abbatiale et les bulletins de participation peuvent être renvoyés. En été, grâce à l’exposition « Bâtisseurs », c’est autour de la construction médiévale et des restaurations de monument que les visiteurs pourront découvrir le site de l’Abbatiale. En septembre, l’Abbatiale fêtera sa première année depuis sa réouverture avec un programme qui sera dévoilé ultérieurement et, pour clôturer la saison, les associations musicales gravitant autour de l’édifice offriront un programme musical pour célébrer Noël.

L’Abbatiale en mouvement

Entre le 2 et le 18 avril, compris dans le prix d’entrée du parcours de découverte de l’Abbatiale, le visiteur bénéficie d’une expérience artistique réalisées par Lumen création qui met en scène des performances COVID compatibles et permettent au visiteur de découvrir tous les indices liés à l’enquête du Tombeau de la Reine. Échassiers-danseurs, acrobates et comédien plongent les visiteurs dans la peau des archéologues et historiens et dans un univers féérique. Les performances artistiques déambulatoires ont lieu tout au long de la journée, à : 10h30, 12h00, 13h30 et 15h00. Mêlant élévation, acrobaties et rêve, elles sont une voie alternative à la divulgation des indices que l’on trouve sur le site internet.

Pour les plus jeunes, il y a aussi la possibilité de participer à des visites guidées contées autour de la figure de la reine Berthe. Elles ont lieu tous les après-midi, sauf les lundis, à 16h15 (rendez-vous à 16h00). Pour y participer, il suffit de s’inscrire par mail à info@abbatiale.ch ou par téléphone au 026 662 67 04. Ces visites sont ouvertes aux enfants entre 6 et 16 ans. Elles permettent de découvrir le site de l’Abbatiale autrement. Le prix est inclus dans le billet d’entrée à l’Abbatiale, soit 9.- pour les enfants.

— Performances artistiques réalisées par Lumen création
Image courtoisie Abbatiale de Payerne

L’ouverture du tombeau de l’église paroissiale

Pour clôturer l’enquête archéologique du « Tombeau de la Reine », les archéologues ouvrent le tombeau du XIXe siècle de l’église paroissiale, le 20 mai 2021. Il s’agit de présenter à un large public le travail des archéologues et des anthropologues et d’en savoir plus sur le contenu de ce sarcophage demeuré fermé depuis plus de deux siècles. Il s’agit d’une exploration archéologique inédite en Suisse. Anne-Gaëlle Villet, directrice-conservatrice du lieu, se réjouit de cet événement car ce qui en fait sa singularité est le fait que

« il y a un tombeau dans l’église paroissial mais on ne sait pas ce qu’il y a dans ce tombeau. Cette ouverture publique le 20 mai montrera au public comment les archéologues et historiens travaillent et procèdent mais il y aura aussi un effet surprise pour nous. Selon les sources anciennes il y a eu un transfert de l’abbaye à l’église paroissiale, mais on n’en sait plus. Si on trouve quelque chose on fera des analyses au carbone 14 dont on aura les résultats au mois de juin, suite à quoi nous ferons une conférence. »

Le mois des bâtisseurs

Cet été, l’Abbatiale offre à ses visiteurs une exposition sur la construction des grands édifices religieux et sur leur restauration, un axe parallèle à la visite découverte. « Bâtisseurs » se tient dans l’Abbatiale et en parallèle, sur la place du marché, grands et petits pourront s’essayer à la construction à l’aide de lambourdes et de corde. Les sculptures ainsi créées prendront place sur la place du Marché au fur et à mesure de l’avancée de l’été.  Anne-Gaëlle Villet explique qu’il s’agit ici de « mettre en valeur le travail de restauration effectué et d’expliquer comment on restaure des constructions médiévales. »

Publication souvenir : « l’Abbatiale de Payerne »

Première d’une série de publications visant à faire mieux connaître l’histoire de l’Abbatiale et de ses récents travaux, la publication souvenir l’Abbatiale de Payerne offre aux visiteurs un premier aperçu largement illustré de l’histoire du site.

La jauge-COVID de l’espace abbatial est de 50 personnes.

https://www.abbatiale-payerne.ch

https://www.reineberthe.ch

Malik Berkati

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 584 posts and counting. See all posts by malik berkati

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*