L’Abbatiale de Payerne, joyau de l’art roman en Suisse, met en place une saison 2021 interactive (et accessoirement permet de gagner 10’000 francs en pièces d’or !)

L’Abbatiale a rouvert au public le 11 juillet 2020, après plus de 10 ans de travaux avec un parcours de découverte immersif et interactif qui permet aux visiteurs, petits et grands, de se glisser dans l’histoire et les secrets de cet édifice millénaire.
Pour la saison 2021, l’Abbatiale de Payerne met au centre de l’attention la figure mythique de la reine Berthe avec des performances artistiques et visites guidées contées qui permettent au public de mieux connaître cette figure légendaire dont, comme l’explique l’historien Kurt Messmer, « l’état des sources désespère les historiens, mais constitue un terreau fertile pour les légendes », et d’acquérir les précieux indices de l’enquête du « Tombeau de la Reine » qui se clôturera en mai par l’ouverture exceptionnelle du tombeau de l’église paroissiale, intervention archéologique inédite. Démarrée en 2020, la quête trouve sa conclusion cette année, non seulement avec l’ouverture du tombeau mais également avec 10’000 francs en pièces d’or à gagner. Le dernier indice vient d’être dévoilé sur le site de l’Abbatiale et les bulletins de participation peuvent être renvoyés. En été, grâce à l’exposition « Bâtisseurs », c’est autour de la construction médiévale et des restaurations de monument que les visiteurs pourront découvrir le site millénaire de l’Abbatiale. En septembre, l’Abbatiale fêtera sa première année depuis sa réouverture avec un programme qui sera dévoilé ultérieurement et, pour clôturer la saison, les associations musicales gravitant autour de l’édifice offriront un programme musical pour célébrer Noël.
(…)

Lire la suite

Rites et traditions des Bogumiles herzégoviens et de l’arrière-pays dalmate

Experte en musique médiévale, la musicologue Katarina Livjanic, originaire de Zadar, a quitté sa Croatie natale durant des années 1990. Depuis 1997 elle s’est installée à Paris et dirige l’ensemble Dialogos, spécialisé dans les répertoires vocaux médiévaux. Livjanic s’est rendue en résidence à l’Harvard University dès l’obtention de son doctorat en musicologie médiévale à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Elle a aussi travaillé comme professeure invitée à la Wallesley University, à l’Institut catholique de Paris ou elle a enseigné le chant grégorien et à la Limerick University comme directrice d’interprétation du plan-chant médiéval. Ingénieure de recherche à la section de musicologie de l’Institut de Recherche et d’Histoire de textes du CRNS, elle a été conseillère artistique au Festival de musique ancienne d’Utrecht et artiste en résidence au Festival Laus polyphoniae à Anvers. Collaboratrice de revues spécialisés, l’artiste est souvent invitée par les universités, telles que la Schola Cantorum Basiliensis, la Fondazione Ciri, ou la Boston University. Depuis 2005 elle co- dirige le master professionnel en interprétation de musique médiévale à l’Université Sorbonne-Paris IV avec Benjamin Bagbi, directeur de l’ensemble Sequentia.
(…)

Lire la suite

Bosnie : des stèles médiévales bogomiles

L’exposition, inaugurée cette fin de semaine au Musée National de Bosnie-Herzégovine sous le titre Stèles-tombes médiévales, a été présentée par

Lire la suite