Locarno 2019 : quand la littérature rencontre le cinéma dans le cadre de la première adhésion de la Suisse à la Journée de Dante

Dans le cadre du Monte Verità d’Ascona, Marco Solari, président du Locarno Film Festival et délégué du Comité de direction des Eventi letterari (les événements littéraires), lance la première adhésion suisse à l’institution d’une journée dédiée à Dante Alighieri en vue du 700e anniversaire de sa mort, en 2021 : la Journée de Dante.

Portrait de Dante Alighieri par Sandro Botticelli (1445–1510)
Collection de la bibliothèque et fondation Martin Bodmer (Cologny, Suisse)

Faut-il encore présenter Dante Alighieri (Durante degli Alighieri dit Dante) est un poète, écrivain, penseur et homme politique florentin  né entre la mi-mai et la mi-juin 1265  à Florence et mort le  14 septembre 1321 à Ravenne. « Père de la langue italienne », Dante est, avec  Pétrarque et Boccaccio (Boccace), l’une des « trois couronnes » qui imposèrent le toscan comme langue littéraire puisque, rappelons-le, chaque région de la péninsule avait sa langue.

Poète majeur (« Il sommo poeta » ou simplement « Il poeta ») du Moyen-Age, il est l’auteur de la Divine Comédie qui entraîne les lecteurs d’abord en enfer, puis au purgatoire avant d’accéder au paradis et est souvent considérée comme la plus grande œuvre écrite dans cet idiome et l’un des chefs-d’œuvre de la littérature mondiale à l’instar des oeuvres de Shakespeare, Cervantes ou Rabelais.

Le 14 septembre 1321, alors qu’il est de retour d’une ambassade à Venise, s’éteint à Ravenne le poète qui composa, pour citer Jorge-Luis Borges, « le meilleur livre jamais écrit par un homme ». À un peu plus d’un an du 700e anniversaire de sa mort, dans les colonnes du Corriere della Sera est née l’idée d’instaurer une journée à la mémoire du poète : la Journée de Dante. Une initiative qui a immédiatement reçu le soutien de la Società Dante Alighieri, des principales institutions culturelles italiennes, des écrivains, des intellectuels et des personnalités du monde politique du pays qui donna naissance au grand poète.

Un enthousiasme et une émulation ont imprégné cette initiative qui a impliqué, entre autres, le traducteur de la Divine Comédie en français, René de Ceccatty, déterminé à solliciter la participation de structures culturelles étrangères à cette Journée de Dante.

Lors de la réception organisée au Monte Verità par le Locarno Film Festival à l’occasion de la visite du conseiller fédéral et ministre de la Culture Alain Berset, Marco Solari, président du Locarno Film Festival et délégué du Comité de direction des Eventi letterari, a accueilli et soutenu l’institution de la Journée de Dante. Une journée que d’autres associations culturelles de Suisse, pays dont la langue italienne est l’une des quatre langues nationales, rejoindront bientôt – espérons-le – avec la même conviction.

Firouz E. Pillet, Locarno

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 355 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*