Des vidéos d’autrices et d’auteurs sur le site du Salon du livre de Genève du 28 avril au 2 mai

Comme l’année passée, le Salon du livre de Genève a été annulé et reprend la formule automnale d’octobre dernier, pensée pour pouvoir s’adapter aux contraintes sanitaires, intitulée salon du livre en ville qui aura lieu du 21 au 24 octobre 2021, où l’on pourra rencontrer les autrices, les auteurs et leurs livres dans des lieux culturels et insolites de Genève.
En attendant cette fête du livre intimiste, du 28 avril au 2 mai, les autrices et les auteurs  viennent à la rencontre du public du salon du livre via des vidéos diffusées sur son site et sur les réseaux sociaux. Une façon de célébrer les livres, les autrices et les auteurs de manière symbolique aux dates où le Salon du livre devait avoir lieu.
(…)

Lire la suite

Alain Bittar, directeur de l’ICAM, a accueilli virtuellement Leïla Bahsaïn qui présente son nouveau roman, La Théorie des aubergines

En 1979,  Alain Bittar crée la Librairie arabe L’Olivier qui continue depuis quatre décennies à établir un trait d’union entre la Suisse et le Monde arabe. La librairie regroupe le livre, la musique ainsi qu’une Galerie d’Art spécialisée dans l’Art contemporain mais L’ICAM – L’Institut des cultures arabes et méditerranéennes – organise aussi l’accueil de concerts, de rencontres littéraires, en présence, bien évidemment en temps normal. Mi-avril 2021, l’ICAM a organisé une rencontre virtuelle avec Leïla Bahsaïn, disponible pour présenter son second roman, La Théorie des aubergines aux éditions Albin Michel. (…)
Lorsque sa protagoniste perd son poste de rédactrice dans une agence de publicité, Dija se voit proposer de rejoindre une entreprise d’insertion par la cuisine. L’atmosphère est chaleureuse et sympathique, les effluves délicieuse et les participants à cet atelier bigarrés : il y a Véronique, l’infirmière en burn-out; Jean, le grand timide; Gérald, un repris de justice à la petite semaine; Johnny-Bryan, un altruiste opposé à l’idée même de travail … D’autres personnages, tout aussi attachants et hauts en couleur, les rejoindront. Sous la houlette optimiste du chef Achour, convaincu des bienfaits de l’esprit collectif et de l’entraide, cette jolie assemblée d’âmes brisées va apprendre à s’apprivoiser en se réconciliant avec les saveurs de la vie.
(…)

Lire la suite

Laurent-Frédéric Bollée et Maran Hrachyan ont réuni leur art pour signer un magnifique roman graphique sur Patrick Dewaere, sorti chez Glénat

L’épigraphe en début d’album résume la philosophie du comédien :
« Moi je crois que plus on s’abîme, plus on est beau ».
Glénat propose un remarquable ouvrage, signé Laurent-Frédéric Bollée et Maran Hrachyan, sur le comédien Patrick Dewaere, au titre éponyme et qui porte le sous-titre À part ça la vie est belle.

Cet album, sorti en début d’année, amène les lectrices et les lecteurs plus âgés à se replonger avec bonheur dans ce destin à la fois et tragique de cet écorché vif. Les plus jeunes générations pourront découvrir l’incroyable parcours de cet acteur grâce à cet ouvrage, qui conjugue avec harmonie, poésie l’œuvre passionnante et la vie à l’issue dramatique de cet icône du cinéma français, décédé à trente-cinq ans après avoir joué dans trente-sept films et vingt-sept pièces de théâtre. Les affiches des films cultes du cinéma français des années 1970 rappelle la palette de rôles que Patrick Dewaere a incarnés sur grand écran, dans, entre antres, Les valseuses (1974) donnant la réplique à Gérard Depardieu, Adieu poulet (1975), Coup de tête ou Série noire (1979).
(…)

Lire la suite

Cellule dormante de Christian Lecomte, Prix Roman des Romands – Rencontre

Voilà des mois que la culture semble être devenue un mot tabou : les salles de cinéma, les théâtres, les salles de spectacles et de concerts, les opéras sont fermés et essaient tant bien que mal, de survivre en proposant des films, des concerts, des extraits de spectacle en streaming. Nos libraires ont aussi dû fermer mais il nous reste la possibilité de commander des ouvrages en ligne et de se faire livrer par envoi postal ou d’aller chercher les ouvrages commandés par le biais du service click and collect. Les lecteurs et les lectrices peuvent aussi s’adresser directement aux maisons d’éditions, pour ce livre, aux Éditions Favre.

Le prix littéraire du Roman des Romands 2021 a été décerné à Christian Lecomte pour Cellule dormante

Paru aux Éditions Favre, le livre raconte l’histoire d’un adolescent de la banlieue parisienne récupéré par la mouvance terroriste. Christian Lecomte a été invité par Alain Bittar ce vendredi 12 février 2021, pour parler de son dernier recueil et échangé avec ses lecteurs depuis la librairie L’Olivier par le truchement d’une vidéo en direct sur le site de la librairie.
(…)

Lire la suite

Lou ! Sonata – tome 1 : Julien Need propose d’accompagner son héroïne dans sa nouvelle vie de jeune adulte

Voilà des mois que la culture semble être devenue un mot tabou : les salles de cinéma, les théâtres, les salles de spectacles et de concerts, les opéras sont fermés et essaient tant bien que mal, de survivre en proposant des films, des concerts, des extraits de spectacle en streaming. Nos libraires ont aussi dû fermer mais il nous reste la possibilité de commander des ouvrages en ligne et de se faire livrer par envoi postal ou d’aller chercher les ouvrages commandés par le biais du service click and collect. Les lecteurs et les lectrices peuvent aussi s’adresser directement aux maisons d’éditions, pour cette BD, aux Éditions Glénat.
Lou a résonné avec toute une génération : entre quotidien décalé, évocation des problématiques adolescentes et références à la pop-culture, Lou ! est une série attachante, mystérieuse, fascinante qui accompagne les lectrices depuis 2004. Elle se démarque par sa créativité foisonnante, à la fois atypique et par son dessin coloré qui égaie l’esprit et les yeux comme des bonbons acidulés qui éclatent en bouche.
Au fil des ans, les albums de la série Lou ! se sont imposés comme l’une des BD les plus en phase avec leur époque et les attentes des lectrices. Julien Neel en avait fait la promesse à la fin du Tome 8 de Lou !, il revient pour une saison 2 intitulée Lou ! Sonata. C’est désormais chose faite : Lou n’est plus l’adolescente que nous avons accompagnée pendant des années mais une jeune femme confrontée à sa vie d’étudiante qui s’installe seule (presque puisque le chat est toujours là) dans la ville de Tygre.
(…)

Lire la suite

Léman, bien plus qu’un lac : une double invitation au voyage à travers un livre et une exposition – rencontre audio avec Claude Dussez, Vincent Guignet et Lionel Gauthier

En cette période morose pour tout un chacun et particulièrement difficile pour la culture, chacune et chacun cherche à se ressourcer et à voyager avec l’esprit comme avec les sens. A l’approche des fêtes, la quête de cadeaux à offrir à ses proches, pourquoi ne pas opter pour des libres, histoire de soutenir une corporation malmenée depuis que la pandémie sévit à travers le monde.
Comme par exemple, Léman, bien plus qu’un lac, de Claude Dussex et Vincent Guignet, dont les photographies sont accompagnées par des textes poétiques de Blaise Hofmann, aux  éditions Glénat . Des textes qui invitent au voyage tout autant que les clichés qu’ils accompagnent. La sortie de ce magnifique ouvrage est accompagnée par la nouvelle exposition temporaire éponyme, dont l’ouverture était initialement prévue le 14 novembre 2020. Soumise aux décisions de mesures sanitaires l’exposition a marqué la réouverture des portes du Musée du Léman le 1er décembre et sera prolongée jusqu’au 15 août 2021.
(…)

Lire la suite

La fiancée du danger de Michèle Kahn, ou le destin hors du commun de Marie Marvingt

On n’ose imaginer combien de rues et de centres sportifs porteraient son nom, combien de biographies voire de films auraient été créés si Marie Marvingt (1875-1963) avait été un homme et non une sportive accomplie et une pionnière dans de nombreux domaines, méconnue, probablement parce qu’elle faisait de l’ombre à ses contemporains masculins, alors qu’elle est la femme la plus décorée de France !
Heureusement, l’écrivaine et journaliste Michèle Kahn s’est emparée du destin de cette cantalienne qui a passé une grande partie de sa vie en Lorraine où elle est morte dans l’indigence avant de tomber dans un quasi oubli. Et quand on lit ce roman biographique, genre dont l’écrivaine est devenue maître, on se demande comment cette fin et cette absence de postérité peuvent être possibles ! La liste des exploits et faits d’arme ou de journalisme de Marie Marvingt est si longue et extraordinaire que l’on se surprend à vouloir vérifier que Michèle Kahn n’en invente pas quelques-uns. Mais non, cette femme hors du commun, journaliste et infirmière, a bel et bien été aéronaute et première femme à avoir traversé la Manche en ballon, alpiniste – avec plusieurs exploits à la clef, cycliste, nageuse au long cours, détentrice de 17 titres mondiaux en sport de haut niveau (ski, bob, luge, patinage) et de 34 médailles, elle fait partie des premières femmes à passer le permis de conduire, elle devient également aviatrice et, pour finir en beauté sa vie d’aventurière, elle passe son brevet de pilote d’hélicoptère à réaction à 85 ans !

Lire la suite

BD: Des Bombes et des Hommes par Estelle Dumas – Rencontre

La BD publié récemment par Futuropolis porte le titre clinquant Des Bombes et des Hommes, est écrite par une femme – Estelle Dumas – qui s’est basée sur son vécu en Bosnie-Herzégovine, un quart du siècle plus tôt.

Cette petite histoire dans la grande nous montre surtout qu’il peut y avoir de la lumière même dans les heures les plus sombres de l’Humanité!

Pour payer ses études de langues appliquées et de sciences politiques, la jeune fille a longtemps travaillée adans des festivals. D’abord à Dinard, puis à Travelling de Rennes. Pour faire autre chose que « passer sa vie à organiser des cocktails pour des gens qui ont besoin de voir des gens qui ont besoin d’être vus », elle met son énergie au service de l’humain! Le hasard vuet qu’elle se retrouve à Sarajevo, parmi des activistes de l’ONG lyonnaise Équilibre. Malgré le pronostic peu enviable sur sa résistance et ses possibilités d’action réelle, dans un environnement très difficile, la jeune fille de 25 ans s’accroche en partageant courageusement le quotidien des Sarajeviens assiégés, subissant des bombardements, des mortiers, les snipers, les coupures d’eau et d’électricité, la famine et la mort! Elle s’intègre vite et fait partie du premier convoi pour Gorazde, la ville située à l’est de Bosnie, elle aussi coupée du monde durant trois ans, bombardée et privée de tout, dont la moitié des habitants ont été tués par les forces des paramilitaires et extrémistes serbes.
(…)

Lire la suite

Livestream auf YouTube 10. November 2020 20:00 Uhr – Die Wandelbaren: Ein Roman über das Deutsche Theater in Kasachstan

Aufgrund der aktuellen Bestimmungen im Zusammenhang mit der Covid-19-Pandemie wird die Veranstaltung am Dienstag, dem 10. November 2020, um 20:00 Uhr als Livestream auf dem Youtube-Kanal des Literaturforums im Brecht-Haus Berlin übertragen.

Traktorist will er werden und die schöne Tochter des Sowchose-Vorsitzenden heiraten. Doch es kommt anders. Für ein deutsches Theater werden junge Talente gesucht und der 16-jährige Arnold Bungert wird vom Feld weg auf die Schauspielhochschule in Moskau geschickt. Hier trifft er die junge Violetta Kraushaar, die aus der Zeitung von der Talentsuche erfahren hat.
Wir schreiben das Jahr 1980. Mitten in der kasachischen Steppe entsteht das Deutsche Schauspieltheater Temirtau, das sich zur Insel der deutschen Kultur und Sprache mit allen Grenzen und auch Freiheiten der späten Sowjetunion herausbildet. Nach Jahrzehnten treffen sich die Protagonisten wieder, um darüber zu sprechen, was aus ihren Träumen wurde.
(…)

Lire la suite

Love and Death in Montmartre d’Evans Chan – Une plongée dans la courte de vie de Qiu Miaojin, figure de proue littéraire de la communauté LGBTQI asiatique

Evans Chan, peut-être plus connu pour ses films documentaires militants concernant la lutte démocratique à Honk Kong (Raise The Umbrallas, 2016, film pour lequel il nous avait accordé un entretien ; ou son dernier film We Have Boots, 2020), est un artiste multiforme, cinéaste, librettiste, dramaturge, traducteur et éditeur (dont trois livres de Susan Sontag). Avec Love and Death in Montmartre (2019), le réalisateur hongkongais renoue avec un cinéma documentaire plus complexe que l’exposition et le protocole de faits, flirtant avec l’onirisme et l’interprétation du réel, sans pour autant le distordre ni l’expurger de son caractère d’engagement.
À voir gratuitement jusqu’au 10 novembre au Festival international Signes de nuit, passé en ligne pour cause de pandémie.

Lire la suite