Léman, bien plus qu’un lac : une double invitation au voyage à travers un livre et une exposition – rencontre audio avec Claude Dussez, Vincent Guignet et Lionel Gauthier

En cette période morose pour tout un chacun et particulièrement difficile pour la culture, chacune et chacun cherche à se ressourcer et à voyager avec l’esprit comme avec les sens. A l’approche des fêtes, la quête de cadeaux à offrir à ses proches, pourquoi ne pas opter pour des libres, histoire de soutenir une corporation malmenée depuis que la pandémie sévit à travers le monde.
Comme par exemple, Léman, bien plus qu’un lac, de Claude Dussex et Vincent Guignet, dont les photographies sont accompagnées par des textes poétiques de Blaise Hofmann, aux  éditions Glénat . Des textes qui invitent au voyage tout autant que les clichés qu’ils accompagnent. La sortie de ce magnifique ouvrage est accompagnée par la nouvelle exposition temporaire éponyme, dont l’ouverture était initialement prévue le 14 novembre 2020. Soumise aux décisions de mesures sanitaires l’exposition a marqué la réouverture des portes du Musée du Léman le 1er décembre et sera prolongée jusqu’au 15 août 2021.
(…)

Lire la suite

La fiancée du danger de Michèle Kahn, ou le destin hors du commun de Marie Marvingt

On n’ose imaginer combien de rues et de centres sportifs porteraient son nom, combien de biographies voire de films auraient été créés si Marie Marvingt (1875-1963) avait été un homme et non une sportive accomplie et une pionnière dans de nombreux domaines, méconnue, probablement parce qu’elle faisait de l’ombre à ses contemporains masculins, alors qu’elle est la femme la plus décorée de France !
Heureusement, l’écrivaine et journaliste Michèle Kahn s’est emparée du destin de cette cantalienne qui a passé une grande partie de sa vie en Lorraine où elle est morte dans l’indigence avant de tomber dans un quasi oubli. Et quand on lit ce roman biographique, genre dont l’écrivaine est devenue maître, on se demande comment cette fin et cette absence de postérité peuvent être possibles ! La liste des exploits et faits d’arme ou de journalisme de Marie Marvingt est si longue et extraordinaire que l’on se surprend à vouloir vérifier que Michèle Kahn n’en invente pas quelques-uns. Mais non, cette femme hors du commun, journaliste et infirmière, a bel et bien été aéronaute et première femme à avoir traversé la Manche en ballon, alpiniste – avec plusieurs exploits à la clef, cycliste, nageuse au long cours, détentrice de 17 titres mondiaux en sport de haut niveau (ski, bob, luge, patinage) et de 34 médailles, elle fait partie des premières femmes à passer le permis de conduire, elle devient également aviatrice et, pour finir en beauté sa vie d’aventurière, elle passe son brevet de pilote d’hélicoptère à réaction à 85 ans !

Lire la suite

BD: Des Bombes et des Hommes par Estelle Dumas – Rencontre

La BD publié récemment par Futuropolis porte le titre clinquant Des Bombes et des Hommes, est écrite par une femme – Estelle Dumas – qui s’est basée sur son vécu en Bosnie-Herzégovine, un quart du siècle plus tôt.

Cette petite histoire dans la grande nous montre surtout qu’il peut y avoir de la lumière même dans les heures les plus sombres de l’Humanité!

Pour payer ses études de langues appliquées et de sciences politiques, la jeune fille a longtemps travaillée adans des festivals. D’abord à Dinard, puis à Travelling de Rennes. Pour faire autre chose que « passer sa vie à organiser des cocktails pour des gens qui ont besoin de voir des gens qui ont besoin d’être vus », elle met son énergie au service de l’humain! Le hasard vuet qu’elle se retrouve à Sarajevo, parmi des activistes de l’ONG lyonnaise Équilibre. Malgré le pronostic peu enviable sur sa résistance et ses possibilités d’action réelle, dans un environnement très difficile, la jeune fille de 25 ans s’accroche en partageant courageusement le quotidien des Sarajeviens assiégés, subissant des bombardements, des mortiers, les snipers, les coupures d’eau et d’électricité, la famine et la mort! Elle s’intègre vite et fait partie du premier convoi pour Gorazde, la ville située à l’est de Bosnie, elle aussi coupée du monde durant trois ans, bombardée et privée de tout, dont la moitié des habitants ont été tués par les forces des paramilitaires et extrémistes serbes.
(…)

Lire la suite

Livestream auf YouTube 10. November 2020 20:00 Uhr – Die Wandelbaren: Ein Roman über das Deutsche Theater in Kasachstan

Aufgrund der aktuellen Bestimmungen im Zusammenhang mit der Covid-19-Pandemie wird die Veranstaltung am Dienstag, dem 10. November 2020, um 20:00 Uhr als Livestream auf dem Youtube-Kanal des Literaturforums im Brecht-Haus Berlin übertragen.

Traktorist will er werden und die schöne Tochter des Sowchose-Vorsitzenden heiraten. Doch es kommt anders. Für ein deutsches Theater werden junge Talente gesucht und der 16-jährige Arnold Bungert wird vom Feld weg auf die Schauspielhochschule in Moskau geschickt. Hier trifft er die junge Violetta Kraushaar, die aus der Zeitung von der Talentsuche erfahren hat.
Wir schreiben das Jahr 1980. Mitten in der kasachischen Steppe entsteht das Deutsche Schauspieltheater Temirtau, das sich zur Insel der deutschen Kultur und Sprache mit allen Grenzen und auch Freiheiten der späten Sowjetunion herausbildet. Nach Jahrzehnten treffen sich die Protagonisten wieder, um darüber zu sprechen, was aus ihren Träumen wurde.
(…)

Lire la suite

Love and Death in Montmartre d’Evans Chan – Une plongée dans la courte de vie de Qiu Miaojin, figure de proue littéraire de la communauté LGBTQI asiatique

Evans Chan, peut-être plus connu pour ses films documentaires militants concernant la lutte démocratique à Honk Kong (Raise The Umbrallas, 2016, film pour lequel il nous avait accordé un entretien ; ou son dernier film We Have Boots, 2020), est un artiste multiforme, cinéaste, librettiste, dramaturge, traducteur et éditeur (dont trois livres de Susan Sontag). Avec Love and Death in Montmartre (2019), le réalisateur hongkongais renoue avec un cinéma documentaire plus complexe que l’exposition et le protocole de faits, flirtant avec l’onirisme et l’interprétation du réel, sans pour autant le distordre ni l’expurger de son caractère d’engagement.
À voir gratuitement jusqu’au 10 novembre au Festival international Signes de nuit, passé en ligne pour cause de pandémie.

Lire la suite

Du 28 octobre au 1er novembre 2020 le Salon du livre de Genève, annulé au printemps dernier, s’invite dans la Cité

Le Salon du livre de Genève comme nous le connaissons – au printemps et à Palexpo – n’a bien sûr pas pu avoir lieu cette année pour cause de crise sanitaire. Mais comme de nombreuses manifestations culturelles, celle-ci a su s’adapter et se réorganiser afin de proposer au public une version allégée et différente de son offre. C’est ainsi que le Salon du livre de Genève s’invite au cœur de la ville, dans des lieux culturels, emblématiques et populaires où les autrices et auteurs pourront retrouver leurs publics, célébrer les différentes formes de littérature et d’innover avec différents formats de rencontres.

Cette édition propose près de 200 rencontres, un programme éclectique et de nombreux invités qui, pour des raisons évidentes, vivent principalement en Suisse ou en France, ce qui n’enlève en rien à la diversité des plumes et la variété des genres. La liste complète ici.
Quelques temps forts du Salon du livre en ville
(…)

Lire la suite

Call for a Worldwide Reading for the democracy movement in Hong Kong on 9 September 2020

In its tradition of engagement for and with artists in civil society (a few examples here, here or there), The international literature festival berlin calls for a wave of solidarity with the Hong Kong democracy movement.
j:mag endorses this call.
(…)
Institutions and persons who would like to participate with a reading on 9  September 2020 are asked to inform ilb and send information like: Name of the organizer, place, and date of the event, participants, language of the event, and, if you have, website link. The e-mail address is: worldwidereading@literaturfestival.com. The ilb will announce the events on the website  https://www.literaturfestival.com and on social media.
(…)

Lire la suite

Denis de Rougemont 2.0 : L’intégrale de Denis de Rougemont en libre accès

Des chercheurs de l’UNIGE ont numérisé l’intégrale de l’œuvre de Denis de Rougemont, accessible gratuitement sur internet et bientôt accompagnée d’instruments d’analyse et de recherche.
Denis de Rougemont (1906-1985), écrivain suisse de renommée mondiale, a laissé une œuvre foisonnante, tant par le nombre de ses écrits (plus de trente livres et mille articles) que par la variété des thèmes et des domaines de connaissance embrassés, de la théologie à la critique littéraire et à l’analyse des mythes, en passant par la philosophie politique ou la réflexion écologique. Denis de Rougemont est sans conteste l’une des personnalités littéraires suisses les plus importantes du XXe siècle.
(…)

Lire la suite

Le Sourire du Scorpion de Patrice Gain, un roman choc – Entretien

L’auteur hypnotise le lecteur sur les 206 pages de son roman, paru récemment chez l’éditeur marseillais Les Mots et le reste, avec de fantastiques descriptions de la  nature enchantée d’un début d’été durant lequel une charmante famille française part dans le canyon de Tara en raft : Alex, sa femme Mily et leurs jumeaux de 15 ans Luna et Tom.; nomades modernes vivant dans un camion rouge, en quête permanente de liberté et d’aventure. Sans se méfier, ils font confiance à Goran, un guide serbe rencontré par hasard. Longtemps après, Tom, le narrateur dés événements, comprendra grâce à Sulé, un Bosniaque de son collège, que tout a été bien planifié :
(…)

Lire la suite

19. ilb – Das Internationale Literaturfestival : Eine Veranstaltung die mehr denn je ein Echoraum der Welt ist

Der Berliner Spätsommer reimt sich auf das ilb, das Internationale Literaturfestival, sein reichhaltiges Programm, seine kulturellen und politischen Positionen und hochkarätige Gäste, die ihre Werke präsentieren und ein interessiertes und informiertes Publikum treffen. Dieses Jahr dennoch eine kleine aber bedeutende Aenderung: Für die nächsten 3 Jahre nutzt das Haus der Berliner Festspiele die Sommerpause, um die notwendigen Sanierungsarbeiten durchzuführen. Seit Jahren ist dieser Ort das pulsierende Herz des Festivals, wo sich Autoren, Leser, Presse und Fotografen in einer freundlichen Atmosphäre treffen. Das Festival hat sicherlich hervorragende Orte gefunden, die für viele von ihnen bereits in früheren Ausgaben Treffpunkte waren, aber ohne Garten, ohne “Autorenzelt” verliert das Festival leider etwas von seiner Seele des kulturellen Flanierens. Die neue Hauptveranstaltungsorte sind das Hebbel am Ufer HAU1+2, die James-Simon-Galerie auf der Museumsinsel, das Collegium Hungaricum Berlin und das silent green Kulturquartier im Wedding.
(…)

Lire la suite