j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Culture / KulturThéâtre / Theater

Neuchâtel : le créateur de la Compagnie du Passage, Robert Bouvier, convie le public à un programme festif et bigarré pour fêter cet anniversaire. Rencontre

En deux décennies, la Compagnie du Passage a donné 1935 représentations dans près de quatre-cent-trente théâtres ou festivals en Suisse et à l’étranger comme la France, la Belgique, la Russie, l’Ukraine, le Maroc, le Québec, l’Ile de la Réunion, l’Ile Maurice, la Guadeloupe et la Martinique, et ce devant plus de 265’000 spectateur·trices. Quand la Ville de Neuchâtel inaugure un nouveau théâtre en 2000, elle en confie la direction à Robert Bouvier, metteur en scène et comédien, qui en devient le directeur artistique, qui crée, trois ans plus tard, la Compagnie du Passage. Si le nom du lieu est lié à la rue qui l’abrite, le passage est le terme qui sied à Robert Bouvier qui souhaite en faire un lieu d’échanges cultures, d’accueil et de rayonnement en l’ouvrant aux spectacles invités et aux résidences.

— Robert Bouvier
Image courtoisie Cie du Passage

Véritable démiurge et homme-orchestre, Robert Bouvier n’est pas forcément le metteur en scène de toutes les créations de la compagnie et il lui tient à cœur d’inviter différents metteurs en scène pour élargir les champs artistiques et ouvrir les deux salles du Théâtre du Passage à divers modes d’expression artistique : théâtre, mais aussi danse, art circassien et pour cet anniversaire, septième art !

La Compagnie du Passage a invité d’autres metteurs en scène, à l’instar de Charles Tordjman pour L’éloge de la faiblesse d’après Alexandre Jollien, Une lune pour les déshérités d’Eugène O’Neill, mise en scène Robert Bouvier (2005), Cinq Hommes de Daniel Keene, avec une traduction de Séverine Magois, dans une mise en scène Robert Bouvier. Ce spectacle qui fut lauréat 2020 du concours De La Scène à l’Écran, tourne encore aujourd’hui et a fait l’objet d’une recréation en 2022 pour une adaptation audiovisuelle pour la RTS réalisée par Denis Rabaglia.

Certaines pièces sont immédiatement associées à ce vivier culturel qu’est le Théâtre du Passage : citons François d’Assise de Joseph Deilteil, qui, bien que créée en 1994, tourne encore en 2023 et a été en 2006 et 2021 au Festival Off d’Avignon. La première création de la compagnie, Lorenzaccio, dans une mise en scène d’Anne-Cécile Moser, et une conception et une collaboration artistique de Robert Bouvier, reste une référence du répertoire de la Compagnie du Passage. Parmi les autres spectacles qui ont fait rayonner la qualité de la Compagnie, mentionnons Les estivants de Maxime Gorki, dans une mise en scène Robert Bouvier, Antigone d’après Henry Bauchau, dans une mise en scène Robert Sandoz, Le poisson combattant, texte et mise en scène de Fabrice Melquiot, un texte écrit pour Robert Bouvier qui l’a joué dans le festival Off d’Avignon, La cerisaie d’Anton Tchekhov, dans mise en scène Gilles Bouillon, Le chant du cygne, fantaisie d’Anton Tchekhov, une création originale de Robert Bouvier, que nous avions rencontré avec ses comédiens, accueillis dans la petite salle du Théâtre de Carouge, et qui rendait avec ce texte un vibrant hommage au métier de comédien avec Roger Jendly dans une de ces dernières interprétations, et enfin en Nous, l’Europe, banquet des peuples, de Laurent Gaudé, dans une mise en scène Roland Auzet, grande coproduction dans laquelle Robert Bouvier joue et l’a jouée pour la première fois au Festival Off d’Avignon en 2019.

Pour ces deux décennies, il fallait donc un anniversaire d’envergure : Robert Bouvier et la Compagnie invitent le public à venir en nombre au Théâtre du Passage, à Neuchâtel, sis Passage Maximilien de Meuron 4, le 28 mars à dix-huit heures. Le programme des festivités s’ouvrira, dès 18 heures au restaurant du théâtre, où le public est convié à assister au vernissage d’une installation originale de Ruben Pensa qui reflète le parcours de la Compagnie du Passage en Suisse et à l’étranger. Ce vernissage sera suivi par la projection d’extraits des spectacles créés par la Compagnie. Après quelques breuvages festifs de circonstance, la soirée se poursuivra avec la projection du documentaire Cinq Hommes un journal intime au-delà de la scène, réalisé par Cosimo Terlizzi, d’après les images filmées en tournée par deux des comédiens : Antonio Buil et Bartek Sozanski. Le film Cinq Hommes a été présenté en Italie dans les festivals de Turin en décembre 2022 et Trieste en janvier 2023.

Le directeur artistique du Théâtre du Passage et créateur de la Compagnie du Passage, qui a coutume de multiplier les casquettes, nous a accordé de son temps pour se confier sur les temps forts de ces deux décennies, sur les rencontres et l’émulation créative qui en s découlé, sur l’ouverture de ce vivier culturel à de multiples et diverses formes artistiques, sur un spectacle seul en scène qu’il prépare en s’amusant à mettre en abîme ses multiples fonctions. Rencontre audio par téléphone :

 

Firouz E. Pillet

www.theatredupassage.ch

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée/based Genève)

Firouz Pillet has 994 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*