j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Sortie romande de Drii Winter (Trois Hivers) de Michael Koch – Prix du meilleur film suisse 2022

Après avoir représenté la Suisse dans la catégorie « meilleur film international », le film de Michael Koch a remporté le 24 mars le Quartz du meilleur film suisse 2022. Drii Winter (Trois Hivers) est à présent sur les écrans romands.

— Simon Wisler – Drii Winter (Trois Hivers)
© Armin Dierolf / hugofilm

Extrait de la critique j:mag (Malik Berkati) publiée lors de Berlinale 2022 où le film était en compétition. Il y avait reçu une mention spéciale du jury de l’Ours d’or.

(…) La première chose que l’on voit, dans le format 4 :3 qui permet de resserrer l’image sur les personnages et les détails, c’est le dos de Marco (Simon Wisler), bâtit comme les montagnes qui l’entourent, massif, puissant, robuste. Pourtant, Marco n’est pas d’Isenthal mais du Flachland, de la plaine, ce qui ne manque pas de donner aux habitués de l’auberge du village, tenu par la mère de sa fiancée Anna (Michèle Brand), une occasion de gloser. En effet, Marco est au village depuis un an, ou plutôt un hiver comme on compte là-haut, et on ne l’a pas encore vu à l’église, pire, il boit du thé froid au lieu de la bière. Mais il est respecté pour sa force de travail qu’il ne ménage pas. Son apparence rustre laisse place à de la délicatesse, de la tendresse lorsqu’il porte au lit la fille de sa femme, Julia, issue d’une précédente relation, lorsque Anna se met à danser devant lui à la fin de son service et qu’il la regarde avec un amour infini dans les yeux, lorsqu’il caresse les vaches dont il s’occupe avec attention. (…).

© j:mag Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*