Pessac 2018 : rencontre avec le Président d’honneur, Jean-Noël Jeanneney

Spécialiste d’histoire politique, culturelle et des médias, Jean-Noël Jeanneney a été président de Radio France, président de la Mission du Bicentenaire de la Révolution française et de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, par deux fois secrétaire d’État au début des années 1990 et président de la Bibliothèque nationale de France de 2002 à 2007. Jean-Noël Jeanneney est actuellement producteur d’une émission de radio hebdomadaire sur France Culture, Concordance des temps.

— Jean-Noël Jeanneney
Par Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons – cc-by-sa-3.0, CC BY-SA 3.0

Dans son avant-propos publié dans le catalogue de cette vingt-neuvième édition du Festival du Film d’Histoire de Pessac, Jean-Noël Jeanneney, Président d’honneur de la manifestation depuis sa création, souligne quelques clefs de lecture pour aborder la riche sélection de films de cette édition :

Depuis Flaubert et Astérix, combien les idées reçues peuvent enrichir la création et le cinéma ne fait pas exception. Vue de la France – Jeanne d’Arc, Sainte-Hélène, Fachoda, Mers-el Kébir… – la « Per de Albion » en est puissamment lestée. Le Brexit n’arrange pas les choses. Soit. Mais nous nous hâterons, avec tous les films à l’appui, de surmonter ces facilités. Car il s’agira de servir toutes les nuances et, si possible, toutes les lucidités. En allant puiser dans la profusion du cinéma quantité d’appuis à des jugements balancés, à des évocations pertinentes. Et en enrichissant les images, pas à pas, selon notre vocation, de la compétence des historiens – à charge de réciproque. Nulle identité n’est immobile (…).

Rencontré dans le foyer du Cinéma Jean-Eustache, Jean-Noël était disposé à nous accorder un entretien d’une demi-heure mais le brouhaha régnant dans le foyer (les diverses files d’attente pour les projections) et la conférence du troisième étage diffusée en direct sur un gigantesque écran de télévision dans le foyer ont fini par l’agacer et il a poliment pris congé de notre micro même après nous avoir avoué qu’il apprécie beaucoup les médias suisses. C’est certainement l’homme de radio qui sommeille en lui qui n’a pas supporté les conditions sonores de l’enregistrement, à notre plus grand regret !

 

Firouz E. Pillet

© j:mag Tous droits réservés

 

 

 

 

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 237 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*