#BackToCinema – Canción sin nombre, de Melina León, scrute les fantômes du Pérou des années quatre-vingts – dès le 8 juillet sur les écrans romands

Pérou, au plus fort de la crise politique des années 80. Georgina attend son premier enfant. Sans ressources, elle répond à l’annonce d’une clinique qui propose des soins gratuits aux femmes enceintes. Mais après l’accouchement, on lui enlève sa fille pour « effectuer des contrôles ». L’infirmière lui ordonne de se reposer. Le lendemain de son accouchement, on refuse de lui dire où est son bébé. Décidée à retrouver sa fille, elle sollicite l’aide du journaliste Pedro Campos qui accepte de mener l’enquête.
(…)

Lire la suite