#BackToCinema – Canción sin nombre, de Melina León, scrute les fantômes du Pérou des années quatre-vingts – dès le 8 juillet sur les écrans romands

Pérou, au plus fort de la crise politique des années 80. Georgina attend son premier enfant. Sans ressources, elle répond à l’annonce d’une clinique qui propose des soins gratuits aux femmes enceintes. Mais après l’accouchement, on lui enlève sa fille pour « effectuer des contrôles ». L’infirmière lui ordonne de se reposer. Le lendemain de son accouchement, on refuse de lui dire où est son bébé. Décidée à retrouver sa fille, elle sollicite l’aide du journaliste Pedro Campos qui accepte de mener l’enquête.
(…)

Lire la suite

Mostra 2017 : Una famiglia – trafic d’enfants à Ostia pour le second film de Sebastiano Riso

Massimo Troisi (acteur italien, réalisateur, scénariste et cabarettiste, protagoniste de la nouvelle comédie napolitaine née au début des années septante, surnommée “la bande dessinée des sentiments”, ndlr.) a déclaré que le deuxième film est le plus difficile à faire. Voilà qui est confirmé par Sebastiano Riso avec Una famiglia, en lice dans la compétition officielle, ce mélodrame exagéré et exaspérant, traite du sujet délicat et, malheureusement, toujours actuel du trafic de nouveau-nés. Le thème de l’utérus loué méritait de la finesse et du tact, ne serait-ce que par respect pour les personnes confrontées a ce genre de situation dans la vraie vie.
(…)

Lire la suite