24e édition du Festival du Cinéma Allemand à Paris

Le German films Service et Marketing GmbH et le Goethe Institut ont organisé cette  promotion internationale très réussie du cinéma allemand du 2 au 10 octobre 2019.

 

Ina Weisse a ouvert la manifestation avec L’Audition (Das Vorspiel), une production de Lupa Film et Ideale Audience, déjà remarqué à Sen Sebastian en compétition officielle et au Toronto Film Festival, dans la sélection Discovery. Nina Hoss, Simon Abkarian, Ilja Monti, Serafin Mishev, Sophie Rois, Jenns Albinus et Thomas Thieme, sont les talentueux interprètes de cette histoire attachante d’une ambition, basée sur la musique classique et les toujours compliquées relations familiales, autour d’un jeune pianiste surdoué.

Le festival a offert aux nombreux, très fidèles spectateurs, la magnifique œuvre intitulée Benni (Systemspringer) de Nora Fingscheidt récompensé à la dernière Berlinale par le Prix Alfred Bauer (lire la critique j:mag de MaB) et les lecteurs du Berliner Morgenpost. Le film a été aussi en compétition off a Istanbul et à Jérusalem et programmé dans presque tous les festivals européens d’importance en 2019. Sa réalisatrice a réussi à répondre à la question de quoi faire avec un enfant inadapté aux normes du système éducatif et son interprète principale Helena Zengel a épaté et le public et la critique.

Eric Schmidt a projeté son long métrage de 99 minutes sous le titre Cléo (Cleo) qui lui a valu le Prix de la Jeunesse à Schwerin et une participation à la Berlinale et aux festivals de Shanghai et Melbourne 2019. Cléo est une jeune fille avec une imagination débordante, cherchant a retrouver une mythique horloge capable de remonter le temps. Elle veut passer des moments agréables en compagnie de ses amis rêvés : Albert Einstein et Marlène Dietrich. Nous la suivons avec intérêt dans cette légende urbaine consacré à Berlin.

Films unis dans la diversité

La poignante histoire d’une jeune Berlinoise d’origine turque est le thème central de très beaux long métrage de Sherry Hormann, basé sur les faits réels. A 16 ans Aynur doit quitter son lycée et épouser un cousin lointain d’Istanbul. Elle raconte les événements en voie off, après sa mort.

Juste une femme (Nur eine Frau) lui rend sa voie qu’elle n’a jamais possédé grâce à un particulier procédé narratif. Aynur explique son chemin vers la liberté et son propre choix d’exister, interrompus un soir par la balle sortie du pistolet de son frère. En sélection principale à Tribeca, Jérusalem et Schwerin ou il a obtenu le Prix du public, film a trouvé le distributeur français.

Avec Oray de Mehmet Akif Büyükatalay Ofalay, natif de Bad Hersfeld, présenté au Cinéma l’Arlequin où le festival a pris ses quartiers, une œuvre naturaliste avec un regard original sur l’islam et la signification de la foi, dans la société allemande contemporaine. Ce premier long métrage d’un cinéaste sorti de l’Académie de Cologne, auteur de plusieurs documentaires et courts métrages, a obtenu le Prix Gotz George en 2018 de la révélation masculine et fut meilleur premier film à Berlinale 2019.

Le réalisateur Markus Goller, originaire de Munich où il naquit en 1969, a obtenu l’année dernière le Prix Ernest Lubitsh et présenté aux festivals Berlin & beyond  (Prix du public), Sorrente et Transylvanie 2019, pour son impressionnant film 25km/H, un road movie avec deux frères, George et Christian, qui se rapprochent après la disparition de leur père, en réalisent un rêve d’enfance pendant le tour d’Allemagne en cyclomoteurs. Ils se livrent à de nombreux défis d’adolescents, malgré leur 40 ans passés.

— Bjarne Mädel et Lars Eidinger – 25 Km/h
© Sony Pictures

Un film d’animation réalisé pour le 30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin, met l’accent sur les grandes manifestations pacifiques à Leipzig à la fin des années 80. Élaboré par Rolf Kukula et Matthias Portern Fritzi, histoire d’une révolution (Fritzi – Eine Wendewundergeschichte) rappelle l’histoire compliqué des deux Allemagnes. Le public parisien a bien apprécié ainsi que Another Reality du Zurichois Noël Dernesh et du Stambouliote Olli Waldhauer, qui ont enquêté trois ans sur les grandes familles criminelles de Berlin, Hamburg et Essen, de  souche palestinienne. Agit, Ahmad, Parham, Kianush et Sinan anciens délinquants devenus propriétaires respectables et professionnels, racontent leurs remords de jeunesse. Ce film a participé au Festival du documentaire du Munich en obtenant le Prix du public. Il fut présenté cette année a Berlin et Locarno.

La nouvelle génération de cinéastes inspirés

Les  courts métrages  comme Swim de Maike Mahira Koller, Paris You Got Me de Julie Boehm, produit par Aleksandra Todorovic, 3rd Date de Véronica Solomon et No de Christian Kaufmann ont attiré un très nombreux  public. C’est Marco Kreuzpaitner qui a reçu des ovations en présentant L’Affaire Collini (Der Fall Collini) à la clôture du festival, qui a ressemblé plus de 40 000 spectateurs. Avec un Franco Nero magistral et toujours séduisant, le cinéaste est revenu dans un petit village italien, sur un vrai événement d’été 1944. Adaptation du roman de Ferdinand von Schirach, ce polar nazi analyse une justice particulière, qui nous fait comprendre la puissance de l’impact des anciennes drames dans la société moderne. Elyas M’ Barek est parfait en jeune avocat se heurtant au passé de son bienfaiteur.

Les sélections Ciné-Brezel et Films d’écoles ont montré l’extraordinaire savoir-faire des adolescents et enfants et leur véritable, large connaissance du septième art.

La belle et talentueuse actrice Luise Heyer a été l’invitée d’honneur de la 24 manifestation du Cinéma allemand à Paris. L’artiste accomplie a été nommé cette année dans deux catégories pour le Prix du film allemand (deutscher Filmpreis): d’abord pour le rôle principal dans Das schönste Paar de Sven Taddicken et pour l’intreprétation de la mère de famille dans le film de Caroline Link Der Junge muss an die frische Luft.

Le public parisien a décerné son Prix au film intitulé 25km/H de Markus Goller.

Djenana Djana Mujadzic, Paris

www.festivalcineallemand.com

© j:mag Tous droits réservés

Djenana Mujadzic

Rédactrice / Redactor (basée à Paris)

Djenana Mujadzic has 41 posts and counting. See all posts by Djenana Mujadzic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*