j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Auteur : Redaction

Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie sur les écrans romands de Dieu est une femme du réalisateur helvético-panaméen Andrés Peyrot

Dans son premier film, God Is a Woman (Dieu est une femme), le réalisateur helvético-panaméen Andrés Peyrot revient à ses origines, dans son pays, le Panama, en se plongeant dans la filmographie du réalisateur français oscarisé Pierre-Dominique Gaisseau, arrivé en 1975 au Panama pour tourner un documentaire sur le peuple Kuna, sur la vie de ce village de l’archipel des San Blas, le long de la côte panaméenne, côté mer des Caraïbes et témoigner des cérémonies d’initiation de cette société matriarcale des Kunas, en espagnole Cunas ou Gunas qui sont un groupe ethnique amérindien du Panama et du nord de la Colombie bénéficiant d’un régime d’autonomie territoriale. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie sur les écrans romands de N’attendez pas trop de la fin du monde de Radu Jude, Prix spécial du jury à Locarno 2023

S’il est un cinéaste qui cherche à déconstruire le monde avec son cinéma et le cinéma avec sa vision de la marche du monde, c’est bien le réalisateur roumain Radu Jude. Chacun de ses films porte son esthétique, sa structure, l’écrin qui convient le mieux au sujet qu’il veut aborder, que ce soit dans un dispositif très artificiel et hypnotique avec Tipografic majuscul (Uppercase Print) qui entraîne les spectateurs∙rices dans la Roumanie putride de Ceausescu, ou le cinéma-vérité satirique mâtiné de tragédie grecque de Babardeală cu bucluc sau porno balamuc (Bad Luck Banging or Loony Porn) qui lui a valu l’Ours d’or à la Berlinale. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie en Suisse romande de Terrestrial Verses (Ayeh haye zamini) des cinéastes iraniens Ali Asgari et Alireza Khatami

(…)
Ces versets terrestres sont le pendant immanent des dogmes transcendants qui sont au mieux suivis, au pire subis, sans pouvoir être questionnés, puisqu’ils tirent leur impérialisme du niveau métempirique de la réalité. Ali Asgari (Until Tomorrow,2022; Disappearance, 2017) et Alireza Khatami (Oblivion Verses, 2027) font retomber cet espace suréminent de manière implacable par l’absurde qui induit du comique de situation brut, sans concession, tragique dans ses conséquences et surtout parfaitement universaliste. Car la contrainte culturelle, religieuse, administrative, institutionnelle systémique n’est pas l’apanage de certaines cultures, religions ou parties du globe. Chaque saynète – il y en a neuf, ainsi qu’une introduction et une conclusion – renvoie à des mécanismes d’abus de pouvoir, de contrôle social et de soumission bureaucratique qui font écho à ce que tout un chacun a pu vivre ou a été témoin dans sa vie.(…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie romande de May December de Todd Haynes

Pour préparer son nouveau rôle, une célèbre actrice, Elizabeth Berry (Natalie Portman), vient rencontrer celle (Julianne Moore) qu’elle va incarner à l’écran, Gracie Atherton, dont la vie sentimentale a enflammé la presse à scandale et passionné le pays deux décennies plus tôt alors que la trentenaire entretenait une relation avec Joe (Charles Melton), de vingt-trois ans son cadet. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie romande de Poor Things (Pauvres Créatures), de Yorgos Lanthimos, Lion d’or à la Mostra de Venise 2023

On ne peut lui enlever cela, le réalisateur grec est un virtuose qui explore le cinéma et ses genres ! Après le drame familial Canine (Prix Un Certain regard 2009 à Cannes), la satire fantastique The Lobster (Prix du Jury 2015 à Cannes), le thriller psychologique Mise à mort du cerf sacré (Prix du scénario à Cannes 2027), la comédie historique La Favorite (Grand Prix du Jury à Venise en 2018), qui inaugure son travail avec Emma Stone, Yorgos Lanthimos se fait plaisir avec une histoire extravagante qui lui ouvre les portes de toutes ses envies graphiques de mise en scène, mariant avec jubilation les univers de Frankenstein et Münchhausen. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie romande de Bonnard Pierre et Marthe, le portrait d’artiste de Martin Provost

Après la comédie La Bonne épouse (2020), Martin Provost revient donc aux portraits artistes, un genre où il se montre toujours très inspiré et très à l’aise : il nous avait donné envie d’en savoir plus sur deux figures artistiques féminines, la peintre Séraphine de Senlis dans Séraphine (2008) et l’écrivaine Violette Leduc dans Violette (2013). Pierre Bonnard ne serait pas le peintre que tout le monde connaît sans l’énigmatique Marthe qui occupe à elle seule presque un tiers de son œuvre … (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sélection j:mag de 10 films 2023 – Auswahl j:mag von 10 Filmen 2023

Nous avons demandé à trois de nos critiques de cinéma de nous donner leurs trois films préférés (le rédacteur en chef a eu droit à un film supplémentaire). Voici donc les coups de coeur 2023 de Firouz E. Pillet (en français), Harald Ringel (en allemand), Malik Berkati (en français).
Wir haben drei unserer Filmkritiker*innen gebeten, uns ihre drei Lieblingsfilme zu nennen (der Chefredakteur durfte einen zusätzlichen Film auswählen). Hier sind also die Lieblingsfilme von 2023 von Firouz E. Pillet (auf Französisch), Harald Ringel (auf Deutsch) und Malik Berkati (auf Französisch).

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sur les écrans romands : L’innocence (Monster) de Kore-eda Hirokazu

Le film s’ouvre sur une vue nocturne d’une ville : une mère et son fils, âgé d’une dizaine d’années, passent à table mais les sirènes des pompiers qui retentissent attirent leur attention. Le binôme se penche à la fenêtre et découvre un incendie. Cet événement initiateur qui survient dans une petite ville japonaise, rassemble autour aussitôt les habitants du quartier. Le cinéaste reprend ce point de départ dans chaque partie de son film et fait de ce fait divers, a priori parallèle, le point d’orgue d’un drame dont les ramifications se trouvent au cœur d’une école primaire. La famille Mugino – Saori (Sakura Andō), la maman et son fils Minato (Kurokawa Soya) – est une famille mono-parentale depuis la mort du père. Saori élève seule son fils Minato et travaille dur pour tenir la promesse qu’elle a faite à son mari de bien s’occuper de leur fils. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Sortie du les écrans romands de Rapito (L’Enlèvement) de Marco Bellocchio

Basé sur des événements historiques, le dernier film de Marco Bellocchio, Rapito (L’Enlèvement), relate l’enlèvement d’un des enfants de la famille Mortara par l’Église catholique en 1858 et suit la lutte de cette famille juive pour récupérer leur fils enlevé. (…)

Read More
Cinéma / KinoCulture / Kultur

Le Ciel rouge (Roter Himmel) de Christian Petzold, Grand Prix du Jury à la Berlinale 2023, sort sur les écrans romands

Leon et Felix partent dans la maison de ce dernier, sur la mer Baltique, afin de terminer leurs projets respectifs – Leon (Thomas Schubert), la dernière mouture de son second roman ; Felix (Langston Uibel) le portfolio qu’il veut présenter à l’Académie des arts pour le concours d’entrée. Dès le départ, les choses ne se passent pas comme prévu : leur voiture tombe en panne à quelques kilomètres de la maison ; ils doivent couper dans les bois avec leurs bagages sur le dos pour s’y rendre, et Nadja (Paula Beer), la belle et mystérieuse nièce d’une collègue de la mère de Felix occupe déjà les lieux. Tous les ingrédients pour un film d’horreur se trouvent dans ces prémices… Bien entendu, Petzold, nous entraîne dans un autre univers, celui de sa trilogie romantique débutée en 2020 avec Undine, également en compétition à la Berlinale. (…)

Read More