24e édition du Festival du Cinéma Allemand à Paris

Le German films Service et Marketing GmbH et le Goethe Institut ont organisé cette  promotion internationale très réussie du cinéma allemand du 2 au 10 octobre 2019.
Ina Weisse a ouvert la manifestation avec L’Audition (Das Vorspiel), une production de Lupa Film et Ideale Audience, déjà remarqué à Sen Sebastian en compétition officielle et au Toronto Film Festival, dans la sélection Discovery. Nina Hoss, Simon Abkarian, Ilja Monti, Serafin Mishev, Sophie Rois, Jenns Albinus et Thomas Thieme, sont les talentueux interprètes de cette histoire attachante d’une ambition, basée sur la musique classique et les toujours compliquées relations familiales, autour d’un jeune pianiste surdoué.
(…)

Lire la suite

Festival du cinéma américain de Deauville – Le film Bull d’Annie Silverstein reçoit trois récompenses

La réalisatrice de ce drame, qui décrit savamment les  relations compliquées d’une jeune fille en fleur et d’un torero noir vieillissant, n’est pas venue à Deauville mais son film a obtenu trois importantes récompenses à la 45e édition du Festival du cinéma américain.

Présidé par Catherine Deneuve, le jury composé d’Antonin Baudry, Claire Burger, Jean-Pierre Duret, Valeria Golino,Vicky Krieps, Gaêl Morel, OrelSan, Nicolas Saada et Gaspard Ulliel a attribué le Grand Prix à Bull d’Annie Silverstein, qui avait été auparavant déjà bien été accueilli à Cannes dans la section Un certain regard. Le film a également conquis le jury de la Révélation qui lui a décerné le Prix de la Fondation Louis-Roederer, ainsi que le jury des critiques de cinéma avec le Prix de la critique internationale.  
(…)

Lire la suite

Le Warm Film Festival de Sarajevo consacré aux conflits mondiaux

La cinquième édition du Warm Film Festival s’est tenue à Sarajevo de 10 à 13 juillet, organisé par la Warm Fondation, l’ambassade de France et et le Sarajevo Film Festival (SFF). Ce festival présente des films inédits, consacré aux conflits mondiaux.
Rémy Ourdan, journaliste au quotidien parisien Le Monde, qui a couvert le Siège de Sarajevo mais aussi séjourné au Rwanda, en Sierra Léone ou en République centrafricaine, avait organisé pour le 20 anniversaire du Siège, une réunion nommée Sarajevo 2012 en présence de nombreux correspondants qui ont suivi les tristes événements survenus durant les conflits fratricides des Slaves du sud. Ce rassemblement fut la base de la Fondation Warm qui, 9 mois plus tard, a créé le festival, pour marquer le 100e anniversaire de début de Grande Guerre. Parmi les invités, le caricaturiste français Plantu, le cinéaste allemand  Marcel Mettelsiefen, son collègue syrien Ossama Mohammed,  le photojournaliste Camille Lepage, tuée un mois après, en Afrique.
(…)

Lire la suite

Musée national du cinéma à Turin : Cinéma mon amour

On visite le Musée national du cinéma de Turin comme on ouvrirait une gigantesque armoire aux souvenirs. Délicieux, tendres ou cruels, nos réminiscences de spectateurs émerveillés ou transis rejaillissent au fil des 3200 mètres carrés d’exposition, des 20 000 appareils, peintures et œuvres d’art et plus de 12 000 bobines de film. De quoi rendre espoir aux cinéphiles désabusés par Netflix.
(…)

Lire la suite

Art abstrait – Le Salon Réalités Nouvelles

Venus du monde entier 400 artistes ont présenté chacun une œuvre lors du dernier Salon Réalités Nouvelles qui s’est déroulé dans la dernière semaine d’octobre: dessin, peinture, sculpture ou photographie. Dans la section intitulé Art et Sciences sept artistes californiens ont montré leur savoir faire. Didier Mencoboni de l’ENSA Bourges, a obtenu cette année la carte blanche, pour ses abstractions.
(…)

Lire la suite

Palmarès du 24è Festival du Film de Sarajevo

La plus importante manifestation d’Europe du sud-est, le Sarajevo Film Festival a attiré 100 000 spectateurs et 2 600 professionnels accrédités. Durant huit jours 266 films venus de 54 pays ont été montrés.
(…)

Lire la suite

#FFMUC 2018 : 36e édition du Filmfest München – Un large spectre sur le cinéma indépendant actuel

Le festival du film de Munich, qui fêtait cette année son 36e anniversaire, est le second festival allemand en importance après la Berlinale. Très convivial, très ouvert au public – comme tous les festivals allemands, y compris la Berlinale – le Filmfest München offre chaque année une large palette de films dans de nombreuses sections et genres, y compris deux sections « séries » qui ne sauraient manquer aux festivals contemporains. La seule partie manquante est peut-être celle de la VR (Virtual Reality), nouvelle mode des festivals, même si tout de même le FFMUC a dédié une conférence de deux jours au sujet.
(…)

Lire la suite

Abfallprodukte der Liebe – Die Akademie der Künste Berlin zeigt eine Ausstellung über Leben, Werk und Freundschaft dreier Künstler

Elfi Mikesch, Rosa von Praunheim und Werner Schroeter sind die Themen der am 17. Mai eröffneten Ausstellung. Sehr bewusst wählte man den Tag, welcher dem Kampf gegen Homophobie gewidmet ist.

Die drei Künstler eint ihre teils freundschaftliche, teils amouröse, teils arbeitsbedingte Beziehung untereinander. Alle waren sie mindestens eine Zeitlang Teil der (West-)Berliner Subkultur, alle liebten, teils oder ausschließlich, gleichgeschlechtlich, alle waren sie Filmschaffende, wenngleich auch alle weit darüber hinaus künstlerisch tätig.
(…)

Lire la suite

Filmfest Dresden : L’exigence du court métrage – tout un art !

Le Filmfest Dresden est un festival international de courts métrages qui a fêté ses 30 ans cette année. Ce qui avait commencé comme une aventure un peu underground dans l’ex-RDA est devenu un rendez-vous important sur la très riche scène des festivals de courts dans le monde, avec un mix judicieux de courts déjà présentés dans les festivals de catégorie A et de films issus d’autres circuits internationaux mais aussi régionaux. De cette manière, il est à la fois une opportunité de rencontrer le public pour ceux qui sont déjà reconnus – mis à part quelques chaînes de télévision, il n’y a pratiquement plus que les festivals pour avoir l’occasion de visionner des courts métrages- et permet de servir de tremplin aux jeunes cinéastes.
(…)

Lire la suite

Festival International de Films de Femmes de Paris: Sois belle et tais-toi!

Le Festival de Films de Femmes est né à Sceaux à la fin des années 1970. Sa raison d’être fut la défense de l’accès des femmes aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel. L’évènement a longtemps été un défi très risqué mais aussi une vraie quête vers l’identité artistique au féminin. Pour fêter son septième anniversaire, il a déménagé à Créteil ou il s’est fait un nom et une importante réputation. Il à fêté ses 40 ans!
(…)

Lire la suite