Voici comment le Jésus que vous connaissez le mieux est devenu un blond aux yeux clairs

C’est l’œuvre qui a peut-être été la plus largement diffusée au 20ème siècle, mais il est probable que vous ne connaissez pas le nom de son artiste. Bien qu’il n’ait jamais quitté la ville de Chicago, Warner Sallman, qui est né il y a 127 ans et est mort en 1968, a influencé la manière dont de nombreux chrétiens du monde entier s’imaginent Jésus, pour le meilleur et pour le pire.

Des reproductions de la chaleureuse, sympathique et nordique Tête du Christ de Warner Sallman, qui s’avère des plus anhistorique, sont accrochées dans des églises de toutes sortes ainsi que des écoles et hôpitaux confessionnels de tous les continents. Dans son livre Icons of American Protestantism (« Icônes du protestantisme américain »), David Morgan de l’Université Valparaiso (en Indiana) raconte comment des millions de Tête du Christ sur cartes format poche ont été distribuées par le YMCA et l’Armée du Salut pendant la Seconde Guerre mondiale et emportées en Europe et en Asie par des soldats américains.
(…)

Lire la suite

Le 12e Festival du Cinéma polonais de Paris sous le signe de la Comédie humaine

Les films choisis et projetés au Cinéma  d’art et d’essai Le Balzac, situé à la bordure des Champs Élysées, du 29 novembre au 2 décembre 2019 ont assemblé une actuelle comédie humaine, comme celle d’un étudiant qui fuit l’engagement politique, mais à qui le régime sous l’égide de Jaruzelski ne laisse pas d’alternative. Jeune voyou charmeur aux yeux clairs, adorateur d’alcool et de drogues dures, il se découvre une vocation de prêtre et guérit âmes, avec succès.  Il y a aussi des circonstances où la différence entre la réalité sociale et l’imaginaire n’est pas déterminée, par exemple dans l’existence d’enfants qui ont réussi à s’échapper d’un camp de concentration et finissent par être obligés de lutter contre les chiens dans une forêt inconnue.
Des personnages inhabituels à  la recherche de soi qui nous plongent dans l’éternelle question sur notre place dans univers.
(…)

Lire la suite

Les Ailes du désir – Berlin, si près, si loin

Le 9 novembre 1989, contre toute attente, tombait le Mur de Berlin. Déjà en 1985, au cœur de la Guerre Froide, un cinéaste avait eu la prémonition des événements à venir et tourna ce qui devait devenir le chant du cygne de Berlin-Ouest, une perle du cinéma mondial et un hymne à l’espoir porté par un immense souffle poétique. Son nom? Wim Wenders. Son film?  Les Ailes du désir.
(…)

Lire la suite

Czech-In Film Festival à Paris : A l’honneur, la Révolution du Velours

Difficile réalité des femmes

Le célèbre cinéma parisien Christine Cinéma Club, situé au Quartier Latin a été l’ hôte de la 6ème édition du Czech-In Festival du 12 au 16 novembre 2019. Fondée en 2009 pour le 20ème anniversaire de la Révolution du Velours, la manifestation a permis de découvrir et visionner une cinématographie diversifiée et inattendue – d’abord tchécoslovaque puis celle des deux républiques indépendantes, depuis 36 ans.
(…)

Lire la suite

24e édition du Festival du Cinéma Allemand à Paris

Le German films Service et Marketing GmbH et le Goethe Institut ont organisé cette  promotion internationale très réussie du cinéma allemand du 2 au 10 octobre 2019.
Ina Weisse a ouvert la manifestation avec L’Audition (Das Vorspiel), une production de Lupa Film et Ideale Audience, déjà remarqué à Sen Sebastian en compétition officielle et au Toronto Film Festival, dans la sélection Discovery. Nina Hoss, Simon Abkarian, Ilja Monti, Serafin Mishev, Sophie Rois, Jenns Albinus et Thomas Thieme, sont les talentueux interprètes de cette histoire attachante d’une ambition, basée sur la musique classique et les toujours compliquées relations familiales, autour d’un jeune pianiste surdoué.
(…)

Lire la suite

Festival du cinéma américain de Deauville – Le film Bull d’Annie Silverstein reçoit trois récompenses

La réalisatrice de ce drame, qui décrit savamment les  relations compliquées d’une jeune fille en fleur et d’un torero noir vieillissant, n’est pas venue à Deauville mais son film a obtenu trois importantes récompenses à la 45e édition du Festival du cinéma américain.

Présidé par Catherine Deneuve, le jury composé d’Antonin Baudry, Claire Burger, Jean-Pierre Duret, Valeria Golino,Vicky Krieps, Gaêl Morel, OrelSan, Nicolas Saada et Gaspard Ulliel a attribué le Grand Prix à Bull d’Annie Silverstein, qui avait été auparavant déjà bien été accueilli à Cannes dans la section Un certain regard. Le film a également conquis le jury de la Révélation qui lui a décerné le Prix de la Fondation Louis-Roederer, ainsi que le jury des critiques de cinéma avec le Prix de la critique internationale.  
(…)

Lire la suite

Le Warm Film Festival de Sarajevo consacré aux conflits mondiaux

La cinquième édition du Warm Film Festival s’est tenue à Sarajevo de 10 à 13 juillet, organisé par la Warm Fondation, l’ambassade de France et et le Sarajevo Film Festival (SFF). Ce festival présente des films inédits, consacré aux conflits mondiaux.
Rémy Ourdan, journaliste au quotidien parisien Le Monde, qui a couvert le Siège de Sarajevo mais aussi séjourné au Rwanda, en Sierra Léone ou en République centrafricaine, avait organisé pour le 20 anniversaire du Siège, une réunion nommée Sarajevo 2012 en présence de nombreux correspondants qui ont suivi les tristes événements survenus durant les conflits fratricides des Slaves du sud. Ce rassemblement fut la base de la Fondation Warm qui, 9 mois plus tard, a créé le festival, pour marquer le 100e anniversaire de début de Grande Guerre. Parmi les invités, le caricaturiste français Plantu, le cinéaste allemand  Marcel Mettelsiefen, son collègue syrien Ossama Mohammed,  le photojournaliste Camille Lepage, tuée un mois après, en Afrique.
(…)

Lire la suite

Musée national du cinéma à Turin : Cinéma mon amour

On visite le Musée national du cinéma de Turin comme on ouvrirait une gigantesque armoire aux souvenirs. Délicieux, tendres ou cruels, nos réminiscences de spectateurs émerveillés ou transis rejaillissent au fil des 3200 mètres carrés d’exposition, des 20 000 appareils, peintures et œuvres d’art et plus de 12 000 bobines de film. De quoi rendre espoir aux cinéphiles désabusés par Netflix.
(…)

Lire la suite

Art abstrait – Le Salon Réalités Nouvelles

Venus du monde entier 400 artistes ont présenté chacun une œuvre lors du dernier Salon Réalités Nouvelles qui s’est déroulé dans la dernière semaine d’octobre: dessin, peinture, sculpture ou photographie. Dans la section intitulé Art et Sciences sept artistes californiens ont montré leur savoir faire. Didier Mencoboni de l’ENSA Bourges, a obtenu cette année la carte blanche, pour ses abstractions.
(…)

Lire la suite

Palmarès du 24è Festival du Film de Sarajevo

La plus importante manifestation d’Europe du sud-est, le Sarajevo Film Festival a attiré 100 000 spectateurs et 2 600 professionnels accrédités. Durant huit jours 266 films venus de 54 pays ont été montrés.
(…)

Lire la suite