j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Cinéma / KinoCulture / Kultur

Avec A Forgotten Man, Laurent Nègre livre un film de fiction qui questionne sur les chapitres passés sous silence de l’histoire suisse. Rencontre

Après une longue gestation de près de dix ans et un immense labeur de recherches, le cinéaste genevois Laurent Nègre est de retour sur les écrans ce mercredi 3 mai avec A Forgotten Man dont la Première a eu lieu au dernier Festival du Film de Zurich.

— Michael Neuenschwander – A Forgotten Man
Image courtoisie Xenix Filmdistribution

A Forgotten Man plonge le public en 1945 dans la capitale allemande où Heinrich Zwygart (Michael Neuenschwander) a travaillé comme ambassadeur de Suisse en Allemagne. Le diplomate fuit Berlin bombardée, après huit ans de service au cœur de la capitale du Reich.

Trouvant l’inspiration dans la pièce de théâtre Der Gesandte de Thomas Hürlimann, Laurent Nègre s’en est distancé pour élaborer un film de fiction qui interroge la position de la Suisse dès les prémices de la Seconde Guerre mondiale alors que Maurice Bavaud, un jeune Neuchâtelois, qui a quitté le séminaire, se rend à Munich et tente d’y assassiner Hitler.

Laurent Nègre invite son public à se questionner sur les prises de décision et de position de la Confédération helvétique par le truchement de ses représentants et sur l’opportunisme et la responsabilité de ces derniers à travers la figure de ce diplomate. Sans vindicte, Laurent Nègre ose aborder les chapitres de l’histoire suisse qui dérangent au point d’être savamment occultés depuis de nombreuses décennies.

Le cinéaste nous a accordé de son temps pour nous parler du choix de ses comédiens, du noir et blanc, mais aussi de Realpolitik, du rapport Bergier, de l’amnésie ingénieusement entretenue par le Conseil fédéral qui a fait récemment passer la durée de prescription de cinquante à quatre-vingts ans pour pouvoir accéder à certaines archives. Avec justesse et sans porter aucun jugement sur ses personnages, Laurent Nègre lève le voile sur un chapitre refoulé de l’histoire suisse qui résonne singulièrement avec la position actuelle de la Suisse face à la Guerre en Ukraine.

Rencontre audio avec Laurent Nègre :

 

Firouz E. Pillet

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée/based Genève)

Firouz Pillet has 995 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*