Du 14 au 18 janvier, Carcassonne se transforme en une cité du cinéma politique français et international

Le Festival International du Film Politique (FIFP), fondé par l’association Regard Caméra, offre une imposante programmation pour sa 4e édition : 40 séances, 33 films, 20 premières et 50 invités. Le FIFP met en avant des fictions et des documentaires avec la notion du politique au sens large : des réalisateurs des quatre coins du monde présenteront leurs films en montrant les coulisses de la vie politique de leurs pays, avec différents enjeux géopolitiques, démocratiques, économiques, sociaux, environnementaux sans oublier le thème principal : les droits humains !

Cette année la manifestation n’aura pas lieu seulement au Centre de Congrès-Dôme et au Cinéma Le Colisée mais inaugurera également la Maison du Festival sur la Place Carnot et organisera des conférences et master class, dans le nouvel espace Odeum. À côté des fictions et documentaires politiques, le festival, devenu la fierté de Carcassonne, présente aussi un programme destiné aux écoles, des expositions de photographies, deux ciné-concerts, une sélection de courts métrages intitulée Sport, cinéma & politique, avec plusieurs rassemblements de professionnels en collaboration d’Écran Total.
L’affiche de cette 4e édition est signée du célèbre dessinateur de presse et réalisateur du film Josep (lire la critique ici, N.D.L.R.), Aurel. Le directeur du festival, Henzo Lefèvre, et le président de la manifestation, Etienne Garcia sont heureux de constater que:

Depuis 2018, du mouvement des gilets jaunes aux mouvements sociaux dans les transports en passant par la crise sanitaire, le FIFP s’inscrit dans les grands temps politiques de société. En 2022, au cœur de la campagne présidentielle française, le Festival International du Film Politique sera occasion de se questionner sur les grands sujets politiques qui composent notre quotidien, loin des enjeux électoraux et du temps médiatique.

Des invités de marque

Diastème et sa fiction Le Monde d’Hier ouvriront la fête du 7e art politique et Belfast de Kenneth Branagh clôturera le FIFP 2022. Les films de la compétition officielle ont été réalisés par Maria de Medeiros, Laurent Cantet, Thierry De Peretti, Frédéric, Sebastian Meise et Thomas Kruithof; le choix des documentaires s’est porté sur les films de Nael Khleifi, Alexandra Kandy Longuet, Olivier Higgins et Mélanie Carrier, Celina Escher, Maxime Faure et Adam Pugliese, Michale Boganim et Thomas Paulot.

Pour la première fois depuis sa création, le festival organise un rendez-vous professionnel avec pour thème : Développer la filière audiovisuelle et cinématographique pour dynamiser nos territoires, avec la participation directe d’Écran Total et des gens d’expérience qui s’emploient à faire avancer la culture, l’économie ou le tourisme de leurs lieux de vie. Ils échangeront autour des actions possibles d’amélioration de la filière. Des partenaires du FIFP, GRAPh CMI et le Festival Fictions documentaires ont initié l’exposition de la photographe iranienne Mahka Eslami, au Dôme de Carcassonne intitulé Il était une fois un maire gitan! À Berriac, non loin de la ville, vit et travaille le seul maire gitan de France avec la communauté gitane de la cité de l’Espérance. Parisienne de naissance, Mahka Eslami analyse dans son art la construction de l’identité en lien avec le territoire.

Djenana Mujadzic

© j:mag Tous droits réservés

Djenana Mujadzic

Rédactrice / Reporter (basée à Paris)

Djenana Mujadzic has 85 posts and counting. See all posts by Djenana Mujadzic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*