En 2019, participons au réenchantement du monde!

Chère lectrice, cher lecteur de j:mag,

Une fin d’année turbulente s’achève et semble malheureusement s’ouvrir sur des perspectives peu encourageantes. A l’heure des bilans traditionnels, force est de constater que depuis quelques années, la terre tourne un peu moins rond et que ses êtres humains mettent en péril non seulement leurs congénères qui, depuis la nuit des temps, affectionnent l’activité de confrontation permanente, mais également les fondements de la vie sur cette planète: tout ce qui environne l’humain.

Ce n’est de loin pas la première fois que notre monde entre dans un cycle de turbulences. Ce qui est peut-être moins commun est le fait que cette fois-ci l’action humaine autodestructrice se conjugue avec la réaction offensive de la nature.

Les facteurs structurels que nous créons méthodiquement depuis des années et qui finissent par creuser la tombe de l’humanité ne sauraient masquer une autre réalité: la caractéristique de l’être humain est le volontarisme, dans le geste comme dans la pensée. Il n’y a donc pas de déterminisme conduisant au désastre qui pointe le bout de son nez. L’action collective commence par le mouvement individuel, le sursaut citoyen par la responsabilité singulière. Il n’y a pas de fatalité à la résurgence de l’extrême-droite, à la noyade dans la Méditerranée, à l’atrophie de la biodiversité, au 7è continent de plastique, à la précipitation du réchauffement climatique, au délitement du tissu social et aux tentatives de créer des catégories afin de monter les citoyens les uns contre les autres, aux velléités de criminaliser la solidarité, à la course au contrôle permanent de chacun.e tant par les entités politiques qu’économiques, au nivellement culturel ainsi qu’à la culture du nivellement, à la perte de sens commun.

La défense des biens communs au sens large est l’affaire de toutes et tous, et le lien entre la recherche du bonheur individuel et l’amélioration de la qualité de vie au niveau collectif semble évident pour celles et ceux dont l’agenda n’est pas dicté par un intérêt strictement personnel. Réenchanter un peu le monde, voilà un beau projet qui n’implique ni sacrifices ni un énorme engagement, juste un peu de participation au quotidien.

© Malik Berkati

Toute l’équipe de j:mag vous souhaite une agréable glissade dans l’année 2019, d’intéressantes lectures de nos articles, mais aussi d’autres médias – la pluralité dans ce domaine comme celui de l’offre culturelle est la seule garante de contre-pouvoir démocratique -, de riches interactions dans la vraie vie comme dans l’autre et, surtout, bonheur et santé!

Malik Berkati

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 404 posts and counting. See all posts by malik berkati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*