1er août: Bonne fête la Suisse! Alles Gute zum 1. August, Schweiz! 1° agosto: Buon compleanno Svizzera! 1. avust: Biala Festa Naziunala Svizra!

En cette drôle d’année, les célébrations de la fête nationale se déroulent dans un climat pesant et angoissant : non seulement cette journée du 1er août 2020 se retrouve coincée dans un épisode caniculaire qui empêche feux de joie, feux d’artifices et pétards (bon, pour ces derniers, il y a pas mal de monde qui ne les regretteront pas), mais bien évidemment, le plus grand obstacle à sa bonne marche festive reste le virus qui empêche le monde entier de vivre comme bon lui semble.
(…)

Lire la suite

Geneva Biennale : jusqu’au 30 septembre 2020 Sculpture Garden au cœur de la ville

L’année 2020 restera longtemps dans la mémoire collective par cet état d’urgence instauré à l’échelle mondial sans conflit armé global. Tout le monde est touché par ce satané nouveau coronavirus, que ce soit dans sa santé – physique ou mentale –, dans sa vie professionnelle et/ou privée, dans son quotidien comme dans ces moments qui font, dans une année, que des respirations se produisent : famille, ami.es,  loisirs, sport,  vacances, far niente, voyages…
(…)

Lire la suite

#BlackLivesMatter –  Queen & Slim : le film de fiction qui nous envoie directement dans les cordes de la réalité de la discrimination raciale aux États-Unis

Le 25 mai 2020, le monde réalise à quel point il est à bout de souffle. Évidemment, il y a eu cette sale maladie qui depuis décembre 2019 suspend la planète – et continue à attaquer les poumons de ses habitants – par vagues, au rythme de son avancée dans les territoires, mais depuis ce 25 mai où George Floyd a croisé le chemin du policier Derek Chauvin à Minneapolis, il y a également ce cri primaire qui résonne dans le monde entier : I can’t breathe. 8 minutes et 46 secondes. Je ne peux pas respirer. Le meurtre de George Floyd réveille partout les consciences et font écho à tous ces meurtres, violences policières et au racisme systémique. Bien sûr aux États-Unis, mais dans nos contrées également.
(…)

Lire la suite

January 27th 2020: Worldwide Screening of Shoah by Claude Lanzmann

In these troubling times when the world remembers the liberation of Auschwitz by the Russian army 75 years ago, many voices of negationism are being raised in parallel, or, more insidiously, expressions of relativism are being heard and are beginning to take root in the passage of memory. For example, recently, in Germany, but also in many European countries, the number of victims of Nazi ideology is openly by young people during history lessons or visits to places of memory. According to a survey conducted by the YouGov research institute at the request of the German news agency dpa, 22 percent of those surveyed believe that the Holocaust is too important a topic in the German culture of remembrance. The rise of extreme right-wing extremists in the political and public arena is not unrelated to this worrying process, with the very problematic access of the AfD party to the most important political bodies in Germany, given that Alexander Gauland, the leader of the AfD, declared in 2018 that “Hitler and the Nazis are but a bird shit in over 1000 years of successful German history”.
(…)

Lire la suite

En 2020, ne baissons pas les bras!

Chère lectrice, cher lecteur de j:mag,

Symboliquement, une décennie s’achève et on entend, on voit, ici et là, des rétrospectives des années 2010 et des espoirs pleins d’entrain formulés pour celle des années 2020. Et pourtant, au-delà des symboles dont l’être humain est friand – forme de catharsis qui permet de s’insérer dans le groupe, rassurant ainsi l’individu – force est de constater que les années se suivent et se ressemblent dans le délitement lent mais constant de notre planète et de ses habitants.
Bien sûr, il ne sert à rien de tomber dans le catastrophisme annihilant, tout n’étant pas noir ni morose. Des initiatives – souvent citoyennes – sont quotidiennement lancées pour animer l’esprit de résilience de la planète et galvaniser l’instinct collectif de survie.
(…)

Lire la suite

Die Akademie der Künste in Berlin fordert humanen und rechtsstaatlichen Umgang mit Julian Assange

Die Akademie der Künste zeigt sich besorgt um den Zustand von Julian Assange. Wie der Journalist, Publizist und Verleger in seiner unbegründet weiterlaufenden Isolationshaft im Londoner Hochsicherheitsgefängnis Belmarsh behandelt wird, zeigt ein Fehlen rechtsstaatlicher Standards.
Der bisherige gerichtliche Umgang mit Julian Assange ist ein Beispiel der Erosion demokratischer Grundwerte. Die zu erwartende Überstellung an US-amerikanische Gerichte mit dem dort neu geltenden Espionage Act wird weitreichende Konsequenzen für die Situation aller Journalistinnen und Journalisten weltweit haben, in der direkten Folge auch für Wissenschaftlerinnen und Wissenschaftler sowie Künstlerinnen und Künstler. Bedroht ist nichts weniger als die Freiheit des Wortes. Julian Assange ist das Exempel, das statuiert wird, um eine Einschüchterung und Schwächung der vierten Instanz zu erwirken. Einem Angriff auf die Freiheit der Presse, der Wissenschaft und der Kunst darf nicht über vermeintlich demokratische Instanzen stattgegeben werden.
Die Akademie der Künste fordert einen humanen und rechtsstaatlichen Umgang mit Julian Assange.

Lire la suite

En 2019, participons au réenchantement du monde!

Chère lectrice, cher lecteur de j:mag,

Une fin d’année turbulente s’achève et semble malheureusement s’ouvrir sur des perspectives peu encourageantes. A l’heure des bilans traditionnels, force est de constater que depuis quelques années, la terre tourne un peu moins rond et que ses êtres humains mettent en péril non seulement leurs congénères qui, depuis la nuit des temps, affectionnent l’activité de confrontation permanente, mais également les fondements de la vie sur cette planète: tout ce qui environne l’humain.
(…)

Lire la suite

Plan du Conseil fédéral pour l’accueil des réfugiés : il faut aller plus loin

Fin novembre, le Conseil fédéral a fait deux proposition: L’accueil par la Suisse de 800 personnes réfugiées en provenance de Syrie en 2019 et l’adoption d’un programme pour accueillir dès 2020, tous les deux ans, entre 1500 et 2000 réfugiés particulièrement vulnérables.

Ce plan rejoint les revendications de la pétition « pour des voies sûres et légales en Suisse » de l’Entraide Protestante Suisse (EPER) et de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR), remise fin juin 2018 avec plus de 38 000 signatures que j:mag soutient.
(…)

Lire la suite

Oui à un pavillon suisse pour l’Aquarius !

L’Aquarius, le navire qui opère en Méditerranée depuis 2016 au sauvetage des migrants en détresse dans les eaux internationales (près de 30’000 personnes à date), vient de perdre pour la seconde fois son pavillon: en août 2018 Gibraltar qui lui ôtait son agrément; le 22 septembre 2018, sous pression du ministre de l’intérieur italien Matteo Salvini, c’était au tour du Panama de lui retirer son pavillon alors que le bateau errait au large de Malte avec 58 rescapés (dont 17 femmes et 18 mineurs) sauvés au large de la Libye par le navire humanitaire. Ils ont finalement pu débarquer dimanche 30 septembre 2018 dans le port de La Valette, après presque une semaine d’attente au large de la petite île méditerranéenne – pour être “redistribués” dans 4 pays européens! Le bateau est à présent immobilisé à Marseille, son port d’attache, puisqu’il est impossible de naviguer sans pavillon.
(…)

Lire la suite

The list of the 34,361 men, women and children who perished trying to reach Europe since 1993

In recognition of World Refugee day, The Guardian, in collaboration with artist Banu Cennetoğlu, Chisenhale Gallery and Liverpool Biennial, is distributing the full UNITED ‘List of Deaths’ in its print and online edition.
Since 1993, UNITED for Intercultural Action has recorded the reported names, origins and causes of death for more than 34,000 refugees and migrants who have died whilst trying to get into Europe due to the restrictive policies of “Fortress Europe”. We reproduce the list below because refugees and migrants are not words but above all human beings: their first name, surname and the circumstances of their death never cease to remind us.
(…)

Lire la suite