La revue croate « Le Fantôme de la Liberté » publiée à Paris

Plus de 70 écrivains croates sont présents dans le catalogue de la maison d’édition zagreboise Durieux qui vient de publier en langue française la revue littéraire Le Fantôme de la Liberté en collaboration avec la plate-forme artistique parisienne Theatroom.

La revue dont le titre original est Fantom slobode porte le nom du célèbre film éponyme de Luis Buñuel tourné en 1974, qui a inspiré le poète sarajevien Semezdin Mehmedovic pour créer durant le siège de 1400 jours un magazine culturel. Comme il est parti aux États Unis en continuant d’écrire et publier en anglais, les membres de la rédaction chez Durieux ont prolongé son idée, fondant à Zagreb une autre publication en 2003, avec le même nom, en hommage à la résistance et au héroïsme de leurs collègues bosniens, assiégés pendant presque quatre ans.

Les auteurs les plus importants sont présentés avec des extraits de leurs ouvrages, d’abord dans le Coup d’essai qui rassemble Snjezana Banovic, Ivo Goldstein actuel ambassadeur de Croatie en France, Drazen Katunaric, Snjezana Kordic, Nenad Popovic et nombreux autres. Des chapitres de romans et nouvelles de Dasa Drndic, Zoran Feric, Damir Karakas, Milko Valent se trouvent dans la rubrique Coup de foudre. Vladan Desnica contribue à la revue avec un extrait de son roman Le Printemps d’Ivan Galeb fraîchement traduit en français. La section Coup de théâtre présente Madame Hamlet, comédie musicale d’Alfi Kabiljo et Mate Maras et aussi les drames de Janko Prolic La Tragédie des cerveaux, de Slobodan Snajder Kamov, Nikola Tutek Théâtre volant, Ivan Vidic A travers les chambres et Vlatka Vorkapic Judith French.

Les cycles poétiques ont trouvé leur place dans Coup de grâce qui illumine les expressions d’Ivan Slaming, Danijel Dragojevic, Darko Rundek, Branko Cegec.  Coup d’œil montre les performances artistiques de Zeljko Kipke, Miroslav Sekulic-Struja, Veljko Vidak, Sandra Vitaljic, Davor Vrankic entre autres.  Vrankic a réalisé la couverture de l’édition française de 912 pages, qui se termine avec les bibliographies des écrivains, poètes, peintres et sculpteurs les plus représentatifs de l’art croate.

La revue a été élaborée par Yves-Alexandre Tripkovic, écrivain, traducteur et réalisateur, Nenad Popovic traducteur, critique littéraire et essayiste et écrivain et rédacteur Dalibor Simpraga.

Djenana Mujadzic

© j:mag Tous droits réservés

 

Djenana Mujadzic

Rédactrice / Redactor (basée à Paris)

Djenana Mujadzic has 31 posts and counting. See all posts by Djenana Mujadzic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*