Mostra 2017 : Our Souls at Night, Netflix débarque au Lido de Venise

La première production intitulé Netflix présentée au Lido pour la 74ème édition du Festival de Venise, Our Souls at Night a permis à deux merveilleuses gloires du septième art d’être présents a la Sala Grande pour la présentation de leur film, et surtout,  de recevoir un Lion a leur carrière.

Lors de la conférence de presse, le 1er septembre 2017,  la personne censée mener la médiation, semblait dépassée par la situation. Jane Fonda a abondamment parle alors que Robert Redford, très agace par la première question qu’un journaliste lui a posé (sur l’actuel gouvernement aux États-Unis) s’est renfrogne et semblait s’ennuyer profondément.

Lors de la présentation de Our Souls at Night, le directeur de la Mostra, Alberto Barbera, a déconcerté les spectateurs alors qu’il a commencé une feuille de notes sans jamais la quitter des yeux. Surprenante attitude pour un critique de cinéma suppose être capable de rappeler les temps forts de la carrière respective de ces deux artistes d’envergure.
Alors qu’Alberto Barbera poursuivait la lecture de sa feuille, défilaient sur le grand écran derrière lui des présentations cinématographiques des films majeurs de Robert Redford et Jane Fonda, protagoniste de la série Grace et Frankie, toujours distribués par ce géant mondial en streaming.

Dans cette première collaboration entre Netflix et le réalisateur Ritesh Batra, Addie Moore (Jane Fonda) propose à Louis Waters (Robert Redford) de dormir avec elle simplement pour partager leur compagnie. Les deux ont tous deux atteint un âge considérable et les deux sont veufs. Après une première hésitation, Louis accepte l’invitation tendre qui mènera au partage mutuel des souffrances, des regrets et des repentirs de leur passé.

— le réalisateur Ritesh Batra et Jane Fonda – Our Souls at Night
©Kerry Brown

Ce n’est pas la première fois qu’un long métrage diffusé par Netflix vient au Lido de Venise: contrairement à l’hostilité déclenchée lors du Festival de Cannes avec Okja en 2017, dans le lagon vénitien, ces produits sont apparemment bien reçus (on se rappelle, en 2015, de la présentation de Beasts of No Nation, drame écrit et réalisé par Cary Joji Fukunaga): rien que dans cette édition, on assistera à la projection des deux premiers épisodes de Suburra, la première série italienne financée par cette multinationale et toute la série Wormhood, pour démontrer la solidité de ce partenariat.

La raison du choix d’une comédie comme Our Souls at Night dans le programme du festival a suscité quelques sifflets éparses dans la salle mais rien a voir avec les remous et les huées de Cannes. Ce film est l’occasion agréable d’accueillir deux talents immortels qui ont souvent joué ensemble et se retrouvent dans ce film : Robert Redford et Jane Fonda dans la lagune, organisant ainsi une réunion improvisée du couple qu’ils ont ont souvent présenté dans leur carrière.

— Jane Fonda et Robert Redford – Our Souls At Night
©Kerry Brown

Le réalisateur aborde des thèmes universels : la solitude. La vieillesse, les regrets du passe, l’amitié, voire l’amour à tout âge, thèmes magnifiquement servis par les talentueux et complémentaires Robert Redford et Jane Fonda, qui inévitablement guident le film avec leur alchimie palpable, mais la sensation du public est celui d’être devant deux talents dont l’impact potentiel sur l’écran était fortement inhibé par rapport à certaines de leurs précédentes rencontres sur le grand écran.

Firouz E. Pillet de la Mostra 2017, Lido

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

Firouz Pillet has 444 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*