j:mag

lifestyle & responsible citizenship

Culture / KulturMusique / Musik

Rencontre avec la pianiste virtuose Anastasya Terenkova présente au Festival Les Athénéennes

C’est en 2016 qu’Anastasya Terenkova, alors aux États-Unis pour donner des concerts, est invitée par l’acteur John Malkovich dans son projet Report on the Blind. Une rencontre artistique qui ne semble pas relever du hasard tant la jeune pianiste moscovite aime et le comédien et la musique d’Alfred Schnittke (1934-1998), un compositeur considéré par les musicologues comme le dernier représentant de la suprématie russe au XXème siècle après la mort de Dmitri Schostakovitch. Alfred Schnittke était capable de se fondre dans tous les styles existants tout en développant le sien, un style très précurseur par rapport à son époque selon Anastasya Terenkova.

— Anastasya Terenkova
© Michael Terraz

En tournée mondiale, le projet Report on the Blind (d’après Héros et Tombes, la seconde nouvelle d’Ernesto Sábato, publiée en 1961) a déjà été présenté dans de nombreux pays, dont en Argentine, au Teatro Coliseo à Buenos Aires. Report on the Blind a remporté un immense succès auprès du public et des critiques internationaux. Le Festival Les Athénéennes termine en beauté en offrant la possibilité au public suisse de découvrir cette troublante allégorie réaliste à travers l’esprit paranoïaque du personnage de Fernando Vidal, magnifiquement interprété par John Malkovich.

Née à Moscou, Anastasya Terenkova commence le piano à l’âge de huit ans dans la fameuse École spéciale de Musique Gnessine’s, école destinée aux enfants surdoués et d’où sont sortis avant elle Evgueni Kissin, Boris Beresovsky, ou encore Alexander Kniazev. En 2001, elle est admise au CNSM de Paris dans la classe de Georges Pludermacher et de François-Frédéric Guy et ensuite dans celles de Jacques Rouvier. Toujours au CNSMDP, auprès de Jacques Rouvier, elle entre première nommée à l’unanimité en Cycle de Perfectionnement de Piano, puis le Cycle de Doctorat Diplôme d’Artiste Interprète.

Anastasya Terenkova est lauréate de plusieurs concours internationaux. Soutenue par la Fondation ADAMI et la Fondation Meyer, Anastasya Terenkova a reçu également une bourse de la Fondation Nadia et Lili Boulanger. En 2007, un piano Bluthner lui a été offert par la Fondation Alfred Reinhold, un piano qu’elle a amené dans son appartement à Moscou où elle va régulièrement. Anastasya Terenkova a participé à de nombreuses master classes avec Vladimir Krainev, Dmitri Bashkirov, Phillippe Bianconi, Aldo Ciccolini, entre autres. Soliste accomplie, elle est une chambriste dévouée qui a collaboré avec Gilles Apap, Jérôme Ducros, Michel Michalakakos, l’Ensemble Musique Oblique, Sergei Dreznin, Boris Andrianov, Natalia Tchitch, Georgi Anichenko et beaucoup d’autres. Elle se produit régulièrement à travers le monde entier et participe à de nombreux festivals, appréciant la rencontre avec d’autres cultures grâce à la langue commune qu’est la musique.

En 2022, Anastasya Terenkova et John Malkovich ont poursuivi leur collaboration artistique en créant ensemble un nouveau programme musical intitulé The Infamous Ramirez Hoffmann, d’après le roman Ramirez Hoffman, el infame de l’auteur chilien Roberto Bolaño, porté par des envolées envoûtantes de tango argentin.

Avant une répétition avec John Malkovich et l’Orchestre de Chambre de Genève dirigé par Raphaël Merlin, Anastasya Terenkova nous a parlé de la formation qu’elle a reçue d’abord en Russie puis en France, de son coup de cœur évident pour le piano, des compositeurs qui la font vibrer, de sa rencontre artistique avec John Malkovich, de la transmission à ses élèves, de ses projets.

 

Firouz E. Pillet

j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée/based Genève)

Firouz Pillet has 1003 posts and counting. See all posts by Firouz Pillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*