Le Festival de la Cité Lausanne 2021 : une 49ème édition bigarrée et aux multiples propositions

Du 6 au 11 juillet 2021, le Festival de la Cité Lausanne voit les choses en grand et déroule une programmation qui a bien peu à envier à une édition normale, présentée sur seize lieux artistiques répartis dans quatre espaces distincts. Au programme, de la danse, du théâtre, des concerts, des arts de la rue, des performances, des ateliers et des spectacles pour enfants mais aussi un restaurant futuriste éphémère et un talk-show télé quotidien.
Au total, cette édition du Festival de la Cité Lausanne comptabilise nonante projets à découvrir, des artistes de dix-neuf nationalités différentes dont Dorothée Munyaneza, Marie-Caroline Hominal, Flora Détraz, Ana Rita Teodoro, Cherish Menzo, Alice Ripoll, Cindy Van Acker, Yves-Noël Genod, Claudio Stellato, Juan Ignacio Tula, Un loup pour l’homme, Les batteurs de pavé, Cal y Canto Teatro ou encore le jardin du temps, magique et accueillante installation scénographique de Nadia Lauro sur la place du Château. En musique, Fulu Miziki, /A\, This Is The Kit, Lalalar, Kate NV, Johan Papaconstantino, Egyptian Blue, Awori & Twani, Lazarus Kane, Kush K, Don Melody Club, Grainsdelavoix, une carte blanche à l’Ensemble Rue du Nord, le soundsystem de La Sacrée Déter et parmi tant d’autres !
(…)

Lire la suite

Le Grand Théâtre de Genève annule trois productions mais convie son public à plusieurs rendez-vous digitaux

Suite aux dernières annonces du Conseil fédéral mercredi 17 février 2021, la scène lyrique genevoise doit prendre la décision d’annuler trois productions : un opéra, un ballet et un récital, ces annonces empêchant toute activité culturelle publique jusqu’au 1er avril au moins. Les productions de l’opéra Parsifal, du ballet Drumming et du récital de Matthias Goerne sont donc annulées ainsi que les dernières représentations de l’opéra La clemenza di Tito. Le Grand Théâtre de Genève n’abandonne pas son public et donne rendez-vous sur les chaînes et sa page GTG digital où des captations de haute qualité sont disponibles.

Le Grand Théâtre de Genève met tout en œuvre pour maintenir un lien artistique avec son public
(…)

Lire la suite

Die Akademie der Künste veröffentlicht Online-Angebote – Theater, Ausstellung, Podcast-Reihe, virtuelles Festival, Gesprächsreihe, …

Fernsehmittschnitt von Bertolt Brechts Mutter Courage und ihre Kinder mit Helene Weigel in der Hauptrolle

Eine legendäre Inszenierung ist hier wahrzunehmen: Mutter Courage und ihre Kinder in der Regie von Bertolt Brecht und Erich Engel mit Helene Weigel in der Hauptrolle. Die Aufzeichnung des Deutschen Fernsehfunks (DDR) zeigt eine Vorstellung aus dem Jahr 1957 und entspricht der Inszenierung, aus der das sogenannte „Couragemodell“ hervorging – ein Modellbuch mit Fotos und Anweisungen, das zum verbindlichen Muster für alle weiteren Inszenierungen des Stücks wurde.
Die Aufzeichnung ist bis zum 31.12.2020 verfügbar. Berliner Ensemble „BE on demand“
(…)

Lire la suite

Jean-Michel Jarre: Concert virtuel à Notre-Dame pour fêter la nouvelle année 2021

Jean Michel Jarre apparaîtra comme avatar dans la cathédrale Notre-Dame de Paris à la Saint Sylvestre, de 23h25 à 00h15. L’artiste organisera en direct un concert en réalité virtuelle.
La Ville lumière n’aura pas son traditionnel feu d’artifice mais recevra à bras ouverts le chef de file de la musique électronique dans une représentation jamais vue, retransmise également sur Youtube et Facebook. Notre-Dame, numérisée entièrement avant l’incendie d’avril 2019, n’aura pas de visiteurs et pourra tranquillement attendre la continuation des travaux de réparation.
(…)

Lire la suite

Insolite – Un tube des années 60 de Dalida dans le prochain James Bond !

Mourir peut attendre (No Time to Die), le 25ème volet de la fameuse saga des James Bond doit sortir le 31 mars prochain, si tout va bien côté corona! Sur la bande originale du film il y aura aussi la chanson interprétée par la mythique chanteuse française et italienne originaire d’Égypte, intitulée Dans la ville endormie.

Tout est parti du tube de l’été 1968 My Year is a day, enregistré par Les Irrésistibles, un groupe pop franco-américain formé à Paris. Leur producteur de l’époque a essayé d’en faire les Bee Gees français, mais cela n’a pas marché. L’intérêt du public n’a pas suivi, sauf pour la chanson composé par William Cheller, un musicien à l’époque encore anonyme qui croyait au miracle. Et il a eu raison car Dalida a entendu et aimée sa mélodie. Déjà très connue, avec une brillante carrière de 12 ans, la chanteuse n’a pas su s’adapter au mouvement révolutionnaire et mondial des yéyés, populaire au quatre coins du monde pendent les sixties. Elle a engagée Claude Lemesle qui a écrit la version française sous le titre Dans la ville endormie. Cheller, très honoré, a fait un arrangement plus sophistiqué. Et c’est cette version qui est intégrée dans la prochaine aventure cinématographique de James Bond, réalisé par Cary Joji Fukanaga.
(…)

Lire la suite

1. November 2020: Die Kameliendame – live aufgenommen aus dem Bolschoi in Moskau in Deutschland und Österreich in den Kinos

Das Bolschoi-Ballett nimmt das Publikum mit auf eine emotionale Reise durch das Drama von Alexandre Dumas Fils, interpretiert vom amerikanischen Choreografen John Neumeier und begleitet von der Musik von Frederic Chopin mit Bolschoi Prima Svetlana Zakharova in der Hauptrolle.
Als der junge und naive Armand das erste Mal in Paris ankommt, ist er völlig von der hinreissenden und sehr begehrenswerten Kurtisane Marguerite Gautier gefesselt. Aus ihrer Begegnung entsteht eine leidenschaftliche, aber zum Scheitern verurteilte Liebe…
(…)

Lire la suite

Billie, documentaire de James Erskine, retrace le destin incroyable et tragique de la mythique chanteuse, rappelant sa vie, sa carrière, ses amours multiples – sur les écrans romands

Billie relate l’histoire de la chanteuse qui a changé le visage de la musique américaine et de la journaliste qui est morte en essayant de raconter l’histoire de Lady Day telle qu’elle était. Ce documentaire, qui foisonne d’images d’archives et d’enregistrements d’entretiens, suit le travail de recherches riche et approfondi de la journaliste Linda Lipnack Kuehl qui a rencontré de nombreux proches de Billie Holiday dans l’optique de faire une biographie de la chanteuse mais qui est morte dans des circonstances troubles à la fin des années septante.
(…)

Lire la suite

Grand Théâtre de Genève : la salle mythique de la Cité de Calvin reçoit Robert Wilson à Genève avec Le Messie les 4 et 5 octobre pour une reprise – normale – de sa programmation

Le Grand Théâtre de Genève présente une co-production-événement, Le Messie mis en scène par une icône de l’opéra, Robert Wilson, et dirigé par une référence du répertoire, Marc Minkowski, les 4 et 5 octobre.
L’Oratorio de Haendel revisité par Mozart sera notamment interprété par l’étoile vocale Stanislas de Barbeyrac. La production est bel et bien confirmée, et réalisée en conformité avec les dernières normes sanitaires fédérales.
(…)

Lire la suite

Le Grand Théâtre de Genève annonce un changement de programme : La Cenerentola de Rossini pour ouvrir la saison 2020 – 2021

Le Grand Théâtre de Genève ouvre la saison 2020 – 2021 avec La Cenerentola, une co-production du Grand Théâtre annulée en mai 2020 pour cause de pandémie, mise en scène par Laurent Pelly et dirigée par Antonino Fogliani. Étant donné la crise du Covid-19, la nouvelle production de Turandot signée Daniel Kramer et teamLab a dû être remplacée et sera présentée dans une autre saison. Le reste de la saison 2020-21 est inchangé.

La deuxième saison du directeur général Aviel Cahn au Grand Théâtre débute avec La Cenerentola de Rossini, une co-production mise en scène par un talent qui court les scènes du monde entier, Laurent Pelly, du 14 au 26 septembre 2020. Le fameux conte de Charles Perrault est revisité dans ce dramma giocoso, avec une Cendrillon qui s’appelle Angelina, une belle-mère devenue Don Magnifico et une bonne fée transformée en sage philosophe.
(…)

Lire la suite

Die Köthener Bachfesttage werden beibehalten! Sie finden vom 2. bis 6. September 2020 statt!

In diesen Zeiten der Gesundheitskrise müssen kulturelle Grossveranstaltungen sehr kreativ und flexibel sein, um physisch stattfinden zu können. Die Köthener Bachfesttage haben es, wie anderen Festivals auch, geschafft, sich neu zu erfinden und ein attraktives Programm für Bachfans anzubieten.

Vom 2. bis 6. September erwartet die Besucher*innen ein vielfältiges Programm, das ganz anders aussieht als bisher geplant. Über 50 Konzerte in verschiedenen Sälen des Köthener Schlosses, der Agnuskirche, dem Marktplatz, Innenhöfe von Seniorenresidenzen sowie der Marienkirche in Aken laden zum musikalischen Flanieren ein. Jeweils nur 45 Minuten dauern die hochkarätigen und vielfältigen Programme im wörtlich zu nehmenden „kleinen Kreis“, dann geht es zum nächsten Ort – oder in eine erholsame Pause. Weitere 30 Kurzkonzerte laden ein, bisher unbespielte Räume in der Köthener Innenstadt zu erkunden. Für diese besonderen Köthener Bachfesttage setzen der Künstlerische Leiter Folkert Uhde und sein Team ganz auf den Besuch vor Ort und das intensive Live-Erlebnis.
(…)

Lire la suite