Les affiches du 53e Montreux Jazz Festival conçues par l’artiste espagnol Ignasi Monreal

Depuis 1967, le Festival laisse le soin à des artistes internationaux de réaliser son affiche officielle. Keith Haring en signait trois déclinaisons en 1983, puis en binôme avec Andy Warhol en 1986. David Bowie se prêtait au jeu en 1995, comme plus récemment Yoann Lemoine (Woodkid), Malika Favre ou Christian Marclay.

L’artiste Ignasi Monreal signe trois affiches aux accents ibériques et urbains pour incarner la 53ᵉ édition du Montreux Jazz Festival qui aura lieu du 28 juin au 13 juillet 2019. Conçue numériquement, l’œuvre marie architecture traditionnelle et symboles contemporains.
(…)

Lire la suite

Entrevue avec Toni Gatlif pour la sortie allemande de Djam

(…)
Djam, c’est l’histoire d’une jeune fille libre et rebelle (Daphné Patakia), éprise de tout son corps et son âme de liberté, envoyée par son oncle Kakourgos (Simon Abkarian) pour trouver la pièce qui lui permettra de réparer leur bateau. Une fois en Turquie, Djam rencontre Avril (Maryne Cayon), une française de dix-neuf ans, désemparée, seule et qui a perdu tout son argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. Elles vont faire le voyage vers Mytilène ensemble, sur un chemin – le même qu’empruntent les migrants – parsemé de rencontres, de partage, de brouilles et d’espoir. Un parcours initiatique musical qui nous fait découvrir une très belle musique, comme le sont souvent celles de l’exil, le Rebetiko.
(…)

Lire la suite

Max Emanuel Cencic gibt Schweizer Regiedebüt in Rossinis „La donna del Lago“, Lausanne 22..4. – Malcolm erstmals von einem Countertenor gesungen

Am 22. April gibt Max Emanuel Cencic mit der Produktion von Rossinis La donna del Lago an der Oper Lausanne sein Schweizer Regiedebüt. Gleichzeitig steht er als Malcolm auf der Bühne, womit die Rolle erstmals überhaupt von einem Countertenor gesungen wird und nicht wie üblicherweise von einer Mezzosopranistin.
(…)

Lire la suite

Der Ibn Rushd Fund for Freedom of Thought trauert um Rim Banna

Der Ibn Rushd Fund for Freedom of Thought trauert um Rim Banna, die gestern, am Samstag, 24. März 2018, von uns ging. Der palästinensischen Sängerin gelang es mit ihrer bewegenden Musik und ihren einfühlsamen Worten, der Welt den Puls des palästinensischen Volkes und aller anderen arabischen Völker nahe zu bringen.
(…)

Lire la suite

Stages de découverte et d’initiation à la musique libre – Vicques (Jura)

Denis Beuret invite un artiste chaque premier samedi du mois pour animer un atelier et un concert suivis d’un repas:

Lire la suite

21. und 24. März 2018 Freiburg: Malen nach Musik – Musik erfinden nach einem Bild

21. März: 18h30 / 24. März: 10h-18h30 – Universität Fribourg, Site Miséricorde
Runder Tisch, Ausstellung, Ateliers, Konzert
(…)

Lire la suite

Fribourg 21 et 24 mars 2018: Double événement autour de la musique et de la peinture

les 21 et les 24 mars prochain, dans des bâtiments de l’Université de Fribourg, 20 avenue de l’Europe, entre l’Institut de musicologie, représenté par Delphine Vincent, Maître d’enseignement et de recherche, animatrice de la table ronde du 21 mars à 18h30 , la Société des Concerts de Fribourg, représentée par Barbara Senn Danecka, sa directrice musicale et le Conservatoire de Fribourg, représentés par les deux professeurs le violoniste Ivan Zerpa et la pianiste Fiona Herngartner, qui ont préparés de jeunes musiciens interprétant les compositions de György Kurtág et Bélà Bartók , lors des ateliers du 24 mars 2018.
(…)

Lire la suite

Entretien avec Salim Saab, réalisateur de Beyrouth Street : Hip-Hop au Liban

Salim Saab, alias Royal S, est un rappeur, journaliste et animateur radio franco-libanais, réalisateur du documentaire Beyrouth Street : Hip-Hop au Liban. Le titre est un peu délusoire, car il s’agit plutôt de la culture hip-hop à Beyrouth, voire même une déclaration d’amour à cette ville scarifiée par 15 ans de guerre, mais vibrante d’énergies qui, au-delà de l’instinct de survie et du maintien de l’équilibre fragile trouvé après-guerre civile, font montre de volonté de reconstruction et de réappropriation de sa propre identité. La culture hip-hop est un de ces moyens d’expression qui a émergé dans le milieu des années nonante et instauré une culture urbaine underground militante.
(…)

Lire la suite

Remembering Hugh Masekela: the horn player with a shrewd ear for music of the day

Trumpeter, flugelhorn-player, singer, composer and activist Hugh Ramapolo Masekela has passed away after a long battle with prostate cancer.

When he cancelled his appearance last year at the Johannesburg Joy of Jazz Festival, taking time out to deal with his serious health issues, fans were forced to return to his recorded opus for reminders of his unique work. Listening through that half-century of disks, the nature and scope of the trumpeter’s achievement becomes clear.
(…)

Lire la suite

Vertigineux succès de Blerta Zhegu, soprano lyrique albanaise

Sa voie sensible et expressive, complétée par une probité stylistique à part, tout comme sa grâce et sa connaissance de différentes langues, font que Blerta Zhegu est invitée partout en Europe mais aussi dans des pays lointains comme l’Équateur. Jeune soprano de Tirana, d’abord élève de la très respectée Nina Mula, elle a fait ses classes au Conservatoire Claudio Monteverdi de Bolzano et à Aix-en-Provence.
(…)

Lire la suite