Semaine des nominés du 21e Prix du cinéma suisse – 7 jours pour voir des films suisses à Genève et Zurich

Les noms des candidats au 21e Prix du cinéma suisse ont été dévoilés le 31 janvier 2018. La Nuit des nominations, qui a lieu pendant les Journées de Soleure, était la première étape avant la remise des prix qui se tiendra le 23 mars 2018 à Zurich à la Halle 622 à Oerlikon en présence de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga – Depuis 2012, la cérémonie officielle d’hommage à la création cinématographique suisse est du ressort de la Confédération. Comme chaque année, les films nominés sont projetés aux Cinémas du Grütli à Genève et au Filmpodium de Zurich pendant la semaine précédant la cérémonie.

© Malik Berkati

Procédure d’attribution des prix

Le Département fédéral de l’intérieur nomme une commission de cinq personnes choisies parmi les membres de l’Académie du cinéma suisse. Celle-ci désigne les nominés en se fondant sur les recommandations de ses quelque 400 membres. En février 2018, les membres de l’Académie du cinéma suisse habilités à voter ont choisis les lauréates et les lauréats du Prix du cinéma suisse 2018 parmi les finalistes.
Un montant total de 477 500 francs est à disposition pour les septante-neuf films inscrits dans 12 catégories en compétition pour le Prix du cinéma suisse 2018.

Dans la liste des nominés, trois films dont nous avons parlé :

Tiere de Greg Zglinski
Il colore nascosto delle cose de Silvio Soldini
Das Kongo Tribunal de Milo Rau

Prix du cinéma suisse 2018 : le Prix d’honneur à Georges Schwizgebel

Dans le cadre du Prix du cinéma suisse 2018, l’Office fédéral de la culture (OFC) décerne à Georges Schwizgebel le Prix d’honneur, doté de 30 000 francs, pour l’ensemble de son œuvre cinématographique.

L’argument :

Peu de cinéastes ont marqué le film d’animation suisse autant que Georges Schwizgebel. Des festivals du monde entier ont montré et récompensé ses films. Des rétrospectives et des expositions ont été consacrées à ses œuvres à Paris, Tokyo, Montréal et New York. Georges Schwizgebel est également membre fondateur du Groupement suisse du film d’animation (GSFA), l’association des acteurs professionnels du cinéma d’animation fondée à Genève en 1968, qui fêtera son cinquantième anniversaire en 2018.
Né en 1944 à Reconvillier, Georges Schwizgebel commence par faire des études d’art. Avec Daniel Suter et Claude Luyet, il fonde en 1971 le studio GDS, où voient le jour des travaux de commande et des productions indépendantes. Jusqu’à aujourd’hui, il y a produit et réalisé, à intervalles réguliers, plus de vingt films d’animation, à commencer par « Le vol d’Icare » (1974), jusqu’à sa dernière œuvre actuelle, « La bataille de San Romano » (2017). Il a reçu deux fois le Prix du cinéma suisse dans la catégorie « Meilleur film d’animation », en 2002 pour « La jeune fille et les nuages » et en 2016 pour « Le roi des aulnes ».
La musique et la peinture jouent un grand rôle dans les films d’animation de Georges Schwizgebel. Selon les termes mêmes de la commission de nomination, « la fluidité de ses métamorphoses font de lui un « maître de la toile ». Dans ses films-tableaux, les larges mouvements de balayage qu’il imprime à sa caméra dépassent toutes les limites de l’espace et du temps avec une stupéfiante continuité. »

Programme de la Semaine des nominés à Genève aux Cinémas du Grütli – Les entrées sont à CHF 5.- et gratuites les 24 et 25 mars !

Programme à Zurich : www.filmpodium.ch

Malik Berkati

www.schweizerfilmpreis.ch/fr/

© j:mag Tous droits réservés

malik berkati

Journaliste / Journalist - Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malik berkati has 346 posts and counting. See all posts by malik berkati

2 pensées sur “Semaine des nominés du 21e Prix du cinéma suisse – 7 jours pour voir des films suisses à Genève et Zurich

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*