Atlas du cinéaste tessinois Niccolò Castelli – L’expression de l’immanence cathartique

Atlas, le dernier film du cinéaste tessinois Niccolò Castelli vient d’ouvrir les 56e Journées de Soleure qui se déroulent cette année, pandémie oblige, en ligne (toutes les informations ici).
La trame de l’histoire est très simple : Allegra (Matilda De Angelis que l’on a pu voir récemment dans la série The Undoing), une jeune alpiniste passionnée, a survécu à un attentat terroriste au Maroc qui a tué trois de ses amis. Ecrasée et consumée par la culpabilité et la haine, elle n’est plus elle-même. Ses proches, qui réagissent chacun.e à leur manière, sont impuissants face à sa souffrance et n’arrive plus à communiquer avec elle. Pour retrouver la confiance en la vie, elle doit s’engager dans un voyage reconstituant et se remettre en question. Elle rencontre Arad, un jeune réfugié du Moyen-Orient, ce qui l’amène à une rencontre-confrontation, autant avec l’Autre qu’avec elle-même.
(…)

Lire la suite

Les 56es Journées de Soleure se tiendront du 20 au 27 janvier 2021 sous la forme d’une édition en ligne éclectique

Voici une bonne nouvelle pour les cinéphiles : le festival soleurois aura bel et bien lieu et les organisateurs planchent depuis de nombreux mois afin de concocter une édition riche et bigarrée. 
La directrice des Journées de Soleure, Anita Hugi :

« Cette année, les 56es Journées de Soleure n’auront pratiquement pas lieu à Soleure mais à partir de Soleure. Concrètement, cela signifie que nous retransmettrons, par exemple, depuis le cinéma du Uferbau où nous mettrons en place un studio de cinéma. Nous y mènerons des entretiens avec les réalisateurs des films en direct, ce qui signifie que les gens chez eux seront connectés au cinéma et pourront poser des questions via un chat. Je me réjouis déjà de ce moment où nous mettrons toute la Suisse en relation avec Soleure pour célébrer cette forme hybride du festival. »
(…)

Lire la suite

Après la crise sanitaire Covid-19, 2e sortie à partir du 6 juin 2020 sur les écrans romands du documentaire de Stéphane Goël – Citoyen Nobel

Le 4 mars 2020, le documentaire de Stéphane Goël, Citoyen Nobel, sortait dans les salles de cinéma. Le film était parti pour faire une belle carrière et rencontrer son public – ce qui fut le cas lors des nombreuses présentations du film en présence du réalisateur et de Jacques Dubochet). Malheureusement la Covid-19 est apparue et la carrière du film fut stoppée nette; c’est donc tout naturellement que la grande majorité des salles de suisse romande vont reprogrammer le film dès le 6 (ou le 10) juin.
(…)

Lire la suite

La preuve scientifique de l’existence de Dieu – une comédie sociale de Frédéric Baillif qui met à l’honneur des doyen.nes du militantisme pacifiste

Présenté aux Journées de Soleure 2019, au dernier Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) et avant d’être en compétition au prochain festival Aventiclap d’Avenches, La preuve scientifique de l’existence de Dieu du cinéaste genevois Frédéric Baillif fait escale à Berlin à la Brotfabrik du 26 avril au 1er mai, en compagnie de son réalisateur les 26 et 27 avril.
Un groupe d’amis à la retraite qui avaient été militants dans leur jeunesse contre le service militaire obligatoire en Suisse sont venus voir le cinéaste genevois pour qu’il fasse un documentaire sur leur combat. Fred Baillif, construit cinématographiquement dans le documentaire immersif, explore à nouveau ici, après Tapis rouge en 2014, la fiction avec laquelle il s’amuse à juxtaposer les registres, mêlant allègrement fiction, archives, fausses archives, éléments documentaires dans la fiction, improvisation, mise en abîme d’écrans et de caméras avec un film dans le film, ainsi que des comédien.nes amateur.trices et professionnel.les, avec rien de moins qu’Irène Jacob et Jean-Luc Bideau qui restent néanmoins dans la structure plus des attrapes-lumière que des protagonistes tout à fait nécessaires à la comédie sociale représentée: une histoire d’amitié scellée autour d’un combat commun. 

Lire la suite

Semaine des nominés du 21e Prix du cinéma suisse – 7 jours pour voir des films suisses à Genève et Zurich

Les noms des candidats au 21e Prix du cinéma suisse ont été dévoilés le 31 janvier 2018. La Nuit des nominations, qui a lieu pendant les Journées de Soleure, était la première étape avant la remise des prix qui se tiendra le 23 mars 2018 à Zurich à la Halle 622 à Oerlikon en présence de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga – Depuis 2012, la cérémonie officielle d’hommage à la création cinématographique suisse est du ressort de la Confédération. Comme chaque année, les films nominés sont projetés aux Cinémas du Grütli à Genève et au Filmpodium de Zurich pendant la semaine précédant la cérémonie.
(…)

Lire la suite