Berlinale 2021 : dans la section Encounters, Azor, d’Andreas Fontana, redonne vie aux fantômes de la dictature argentine sur un damier aux enjeux internationaux

Azor fait partie de l’initiative «The Films After Tomorrow» qui vise à soutenir les professionnels du film dont les projets ont été stoppés par la pandémie de coronavirus afin de leur permettre d’achever leurs films ou de recommencer leur production. Sur les cinq-cent-quarante projets soumis (issus de cent-un pays), le comité de sélection a nominé dix productions pour la sélection internationale et dix autres pour la sélection suisse, sélection où la SSR est en lice avec les cinq coproductions. Azor d’Andreas Fontana, Das Mädchen und die Spinne (La jeune fille et l’araignée) de Ramon et Silvan Zürcher et La Mif de Frédéric Baillif (Freshprod) sont au programme du festival.
Azor s’ouvre sur un homme, souriant aux yeux bleu ciel, qui pose devant des plantes tropicales au feuillage abondant. La séquence suivante, le banquier Yvan de Wiel et sa femme, assis à l’ariare d’une voiture diplomatique, sont pris dans un bouchon dû aux contrôles d’identité des militaires. Par la fenêtre de la voiture, Yvan De Wiel observe un homme, fouillé au corps par un militaire : les sectateurs reconnaissent l’homme de la première séquence dont ils comprendront ultérieurement qu’il s’agit de Keys (Alan Gegenschatz).
(…)

Lire la suite

Cellule dormante de Christian Lecomte, Prix Roman des Romands – Rencontre

Voilà des mois que la culture semble être devenue un mot tabou : les salles de cinéma, les théâtres, les salles de spectacles et de concerts, les opéras sont fermés et essaient tant bien que mal, de survivre en proposant des films, des concerts, des extraits de spectacle en streaming. Nos libraires ont aussi dû fermer mais il nous reste la possibilité de commander des ouvrages en ligne et de se faire livrer par envoi postal ou d’aller chercher les ouvrages commandés par le biais du service click and collect. Les lecteurs et les lectrices peuvent aussi s’adresser directement aux maisons d’éditions, pour ce livre, aux Éditions Favre.

Le prix littéraire du Roman des Romands 2021 a été décerné à Christian Lecomte pour Cellule dormante

Paru aux Éditions Favre, le livre raconte l’histoire d’un adolescent de la banlieue parisienne récupéré par la mouvance terroriste. Christian Lecomte a été invité par Alain Bittar ce vendredi 12 février 2021, pour parler de son dernier recueil et échangé avec ses lecteurs depuis la librairie L’Olivier par le truchement d’une vidéo en direct sur le site de la librairie.
(…)

Lire la suite

Ly-Ling et Monsieur Urgesi, de Giancarlo Moos, confronte deux visions de l’art de la couture dans une incompréhension abyssale – sur les écrans romands

Ly-Ling et Monsieur Urgesi, de Giancarlo Moos, film plein d’humour, relate la collaboration entre le maître tailleur traditionnel Cosimo Urgesi et la styliste Ly-Ling Vilaysane. Cosimo suit depuis des décennies des règles strictes, transmises de génération en génération. Une manière de travailler qui contraste fortement avec celle de Ly-Ling, dont l’approche très créative est sans limite mais surtout sans discipline. Malgré leur respect mutuel et leur volonté de mettre sur pied un projet commun, Ly-Ling et Cosimo atteignent les limites de leur collaboration, en particulier que le vieux tailleur italien réalise que la jeune femme ne s’embarasse d’aucun carcan et se disperse dans ses activités, n’ayant que peu de temps à consacrer aux conseils que Monsieur Urgesi souhaite lui prodiguer.
(…)

Lire la suite

Baracoa, le premier long métrage du cinéaste suisse-argentin Pablo Briones enfin sur les écrans romands!

Après avoir fêté sa Première à la Berlinale 2019 et pris la route du circuit de nombreux festivals, le film du cinéaste suisse-argentin Pablo Briones est enfin à l’affiche dans les salles romandes dès le 9 septembre 2020. A cette occasion nous republions la critique et l’entrevue audio faites lors de la Berlinale 2019.

le premier long métrage du cinéaste argentin Pablo Briones décrit le quotidien de deux enfants aux alentours de La Havane; un film qui suscité les rires et la sympathie au festival – Rencontre
(…)

Lire la suite

1er août: Bonne fête la Suisse! Alles Gute zum 1. August, Schweiz! 1° agosto: Buon compleanno Svizzera! 1. avust: Biala Festa Naziunala Svizra!

En cette drôle d’année, les célébrations de la fête nationale se déroulent dans un climat pesant et angoissant : non seulement cette journée du 1er août 2020 se retrouve coincée dans un épisode caniculaire qui empêche feux de joie, feux d’artifices et pétards (bon, pour ces derniers, il y a pas mal de monde qui ne les regretteront pas), mais bien évidemment, le plus grand obstacle à sa bonne marche festive reste le virus qui empêche le monde entier de vivre comme bon lui semble.
(…)

Lire la suite

#BackToCinema : Moscou aller simple! De Micha Lewinsky met en scène le scandale des fiches à travers une comédie – sortie le 24 juin 2020 en Suisse romande

(…)
L’histoire commence à l’automne 1989 –  à Berlin, le Mur va bientôt tomber; en Suisse, la police politique surveille des centaines de milliers de personnes. Viktor (Philippe Graber), un employé zélé de la police est infiltré par son supérieur Marrog (Mike Müller) au Schauspielhaus, le fameux théâtre de Zurich, afin d’y collecter des informations sur les gens de gauche qui y travaillent. Cela tombe bien, le célèbre metteur en scène subversif allemand Heymann (Michael Maertens) vient y mettre en scène sa dernière pièce : La Nuit des rois et une place de figurant est libre. Viktor entre dans ce milieu comme il entrerait dans la 4e dimension et bien sûr son regard unilatéral sur les choses du monde va se développer et, quand l’actrice Odile (Miriam Stein) va commencer à s’intéresser à ce drôle d’oiseau, son champ de vision va largement s’ouvrir, à la mesure de ses sentiments. S’en suit un classique du genre : conflit de conscience et de loyauté, essayer de concilier de le tout avant de réaliser que dans la vie il faute faire des choix.
(…)

Lire la suite

#BackToCinema : Après une sortie prometteuse juste avant le confinement, Mare d’ Andrea Štaka ressort sur les écrans suisses

Mare, le dernier film de la cinéaste suisse Andrea Štaka (Léopard d’or au Festival de Locarno 2006 pour Das Fräulein) a été présenté pour la première fois lors de la Berlinale 2020, sélectionné dans la section Panorama.
La ligne de force qui traverse le film est la dialectique entre frontières physiques et frontières intimes qui empêchent les individus. La réalisatrice se saisit ave brio cette thématique des limites qui encerclent un individu et un lieu : Mare est une femme-pilier enfermée dans une famille, certes aimante et qu’elle aime, mais qui ne lui offre que peu de perspectives d’évolution. Ils habitent à côté de l’aéroport de Konavle près de Dubrovnik où son mari travaille à la surveillance de la clôture de sécurité. Les avions atterrissent et décollent pour les touristes, les habitants ayant pour loisir de les regarder arriver et partir.
(…)

Lire la suite

Suisse, Schweiz, Svizerra: #BackToCinema 06.06.2020

Les cinémas de Suisse rouvriront leurs portes à partir du 6 juin 2020 sous la devise #BackToCinema.
Die Kinos in der Schweiz werden ab dem 6. Juni 2020 unter dem Motto #BackToCinema ihre Türen wieder öffnen.
Il Consiglio federale conferma la riapertura dei cinema in Svizzera da sabato 6 giugno con il motto #BackToCinema.
(…)

Lire la suite

Denis de Rougemont 2.0 : L’intégrale de Denis de Rougemont en libre accès

Des chercheurs de l’UNIGE ont numérisé l’intégrale de l’œuvre de Denis de Rougemont, accessible gratuitement sur internet et bientôt accompagnée d’instruments d’analyse et de recherche.
Denis de Rougemont (1906-1985), écrivain suisse de renommée mondiale, a laissé une œuvre foisonnante, tant par le nombre de ses écrits (plus de trente livres et mille articles) que par la variété des thèmes et des domaines de connaissance embrassés, de la théologie à la critique littéraire et à l’analyse des mythes, en passant par la philosophie politique ou la réflexion écologique. Denis de Rougemont est sans conteste l’une des personnalités littéraires suisses les plus importantes du XXe siècle.
(…)

Lire la suite

Grippenet.ch: une plateforme participative pour surveiller l’épidémie de COVID-19

(…)
Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, la plateforme participative a redirigé son activité vers le suivi de cette épidémie exceptionnelle en Suisse, sous la supervision du professeur Antoine Flahault. Sur la base des symptômes déclarés par les participant.es, les cas suspects de COVID-19 sont identifiés et permettent de mieux comprendre l’ampleur de l’épidémie et de suivre son évolution dans le temps, y compris chez les personnes sans atteinte grave qui dès lors, ne sont pas soumises à un test de dépistage et ne figurent pas dans les statistiques officielles de l’OFSP.
(…)

Lire la suite